L’expression « mettre les pieds et paquets dans le plat » est-elle correcte ?

Répondu

Depuis peu — disons un mois — se développe sur  ce site une pathologie surprenante. Au lieu de répondre simplement et agréablement aux questions parfois béotiennes de visiteurs occasionnels soucieux de réponses simples et pragmatiques, on sombre dans un incroyable tsunami de messages en tous sens.

Ce site, issu du Projet Voltaire, n’est pas un blogue littéraire bâti à coups de citations et de disputes savantes. Il est une réponse crédible à des interrogations quotidiennes de francophones soucieux de ne pas faire de « bourdes » préjudiciables à leur situation professionnelle ou privée.  C’est en tout cas ma vision.

Formateur indépendant à la Certification, j’ai la modeste ambition d’en connaître certaines subtilités. Je ne peux supporter de voir s’afficher en permanence l’état des exceptions, des anomalies, des hapax, des incertitudes de notre langue. Est-ce avec cela que nous gagnons de nouveaux francophones et en faisons progresser le goût ?

Assumons de séparer ce que j’appelle le « français mandarin » du « français véhiculaire ». Aucun ne renie ses origines, chacun a sa stratégie.

Bon, j’ai mis mes pieds dans le plat. Et en bon Marseillais, je garde mes paquets pour le vent : le Mistral, ça purge…

P.-S. 1 : Ce message ne manquera pas d’attirer réponses et commentaires. Mon but n’étant pas de polémiquer, je les lirai mais n’y répondrai pas. Il s’agit simplement de donner mon sentiment avant de quitter le site, pour des raisons autres d’ailleurs.  Bonne continuation à tous…

P.-S. 2 : Attention ! Surtout pendant les fêtes, les abus de langage peuvent provoquer des logorrhées aiguës. Un peu de vent semé, et c’est une grosse tempête. Malgré ce dérèglement climatique localisé, je souhaite à tous de trouver la bonace et un Noël… serein.

Chambaron Grand maître Demandé le 19 décembre 2015 dans Question de langue

Intervention ô combien bienvenue.
De la part d’un Provençal (Aix).

le 19 décembre 2015.

Le post-scriptum a été ajouté après ma réponse ! Drôle de pratique que de lancer un débat puis de s’en retirer sans même tenter de répondre à celui que l’on a attaqué !

le 19 décembre 2015.
Chers tous,
Après enquête minutieuse, il s’avère que deux utilisateurs de notre site, Dominique et Fabien, se connaissaient avant de nous rejoindre. Leur connivence masquée est une des explications à la situation qui s’est depuis installée au sein de notre service Question orthographe, et nous le regrettons. En tous les cas, elle s’affiche comme un manquement manifeste à notre charte. Après en avoir discuté directement avec eux, ces deux utilisateurs ont décidé de quitter par eux-mêmes notre site. Nous espérons désormais qu’une nouvelle sérénité s’installera au sein Question orthographe.
Nous en profitons pour vous remercier tous, contributeurs de ce service. Merci pour vous investir ainsi et partager avec tous votre savoir et vos bons conseils. Sachez que plus de 60 000 personnes en profitent chaque mois : en posant une question d’orthographe sur Google, elles tombent régulièrement sur le contenu de ce site et apprennent de vos réponses. Ce service fonctionne donc, en apportant des réponses concrètes à des demandes concrètes concernant l’orthographe.
Bravo à tous pour ce succès et que l’esprit de Noël vienne réchauffer les cœurs. Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année !
le 23 décembre 2015.

Voltairus ex machina !

Malgré votre superbe anacoluthe (Après en avoir discuté directement avec eux, ces deux utilisateurs ... ) vous procurez à presque tous une saine chute : nous retombons sur nos pieds !

Nous pourrons donc, chaque jour, faire preuve de notre petitesse, proposer une solution plutôt qu’une autre, prendre des risques  et  nous aventurer ?  C’est merveilleux.

J’aime dans ce *service* la liberté de ton , la badinerie savante qu’on ne trouve pas ailleurs. On y  prend pourtant soin de ses cadratins, on hésite, et souvent on rectifie. Parfois, on sourit. Mais le bruit, dans le tréfonds, toujours s’amplifie…

le 23 décembre 2015.

Merci de confirmer que le site est bel et bien vivant et qu’il profite aussi à d’autres intervenants sur Google.
J’apprécie que vous disiez ce que nous présumions déjà : « Ce service fonctionne […] en apportant des réponses concrètes à des demandes concrètes concernant l’orthographe. »

Mais que votre intervention est bienvenue.
J’ai l’impression que « c’est le calme après la tempête ».

le 23 décembre 2015.

Bonjour, très bonnes nouvelles en effet.
Je tiens à préciser que j’ai retiré mes commentaires car le dialogue de sourds -surtout à l’écrit – n’est pas mon style relationnel de prédilection ; toutefois j’ai saisi trois fois le site au plus fort de la tempête en citant les propos les plus nuisibles noyés dans le bas-bleuisme (eh oui, j’aime ce néologisme) à peu de frais de qui-vous-savez. Bonnes fêtes à tous, j

le 24 décembre 2015.
Ajouter un commentaire
11 réponse(s)
 
Meilleure réponse
Chers tous,
Après enquête minutieuse, il s’avère que deux utilisateurs de notre site, Dominique et Fabien, se connaissaient avant de nous rejoindre. Leur connivence masquée est une des explications à la situation qui s’est depuis installée au sein de notre service Question orthographe, et nous le regrettons. En tous les cas, elle s’affiche comme un manquement manifeste à notre charte. Après en avoir discuté directement avec eux, ces deux utilisateurs ont décidé de quitter par eux-mêmes notre site. Nous espérons désormais qu’une nouvelle sérénité s’installera au sein Question orthographe.
Nous en profitons pour vous remercier tous, contributeurs de ce service. Merci pour vous investir ainsi et partager avec tous votre savoir et vos bons conseils. Sachez que plus de 60 000 personnes en profitent chaque mois : en posant une question d’orthographe sur Google, elles tombent régulièrement sur le contenu de ce site et apprennent de vos réponses. Ce service fonctionne donc, en apportant des réponses concrètes à des demandes concrètes concernant l’orthographe.
Bravo à tous pour ce succès et que l’esprit de Noël vienne réchauffer les cœurs. Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année !
Projet Voltaire Grand maître Répondu le 23 décembre 2015
Ajouter un commentaire
Fabien Érudit Répondu le 19 décembre 2015
Ajouter un commentaire

Je ne vois là aucune question mais comme cette philippique me vise clairement, je vais y répondre.
Il semblerait, à lire les réactions de Czardas, Jean et vous-même (Joelle s’honore de ne pas participer à ces assauts) que ce forum (qui n’est pas un site) soit considéré par votre trio de « grands maîtres » comme une sorte de champ clos dans lequel vous distribuez les bons et les mauvais points.

Avoir osé, comme je l’ai fait, placer des remarques et des observations sur ce site semble avoir perturbé votre petit train-train habituel et je peux le comprendre. A l’exception de deux ou trois réponses que j’ai rectifiées (par exemple ici), mes nombreux commentaires consistent essentiellement en ajouts d’informations et en citations d’auteurs.
Votre remarque sur les citations est assez savoureuse. Car il y a quelques jours vous avez écrit ici (je vous cite) : « vous êtes idéalement équipé, bravo ! » Tout cela n’est pas très sérieux, d’autant qu’en décomptant le nombre de réponses dans lesquelles j’avais donné des références littéraires, j’en ai trouvé 31 sur 368, même pas 10%. Mais votre remarque est d’autant plus amusante que Grevisse comme Littré ou le Robert ont fondé leurs ouvrages sur des citations d’auteurs, tradition que je ne fais que poursuivre à mon niveau bien modeste.

Je ne sais pas trop ce qu’est « répondre agréablement » à des questions de langue mais je constate que sur 80 questions posées depuis le 1er décembre, j’en ai posé 19 (sur lesquels il m’est arrivé de commenter les réponses mais cela semble logique et vous le faites tous) et j’ai répondu à 53 des 61 autres dont 37 fois en première réponse. Si ce n’est pas cela répondre aux questions, je me demande ce que c’est. Tout cela est naturellement vérifiable puisque vous pouvez accéder à mon profil et voir mes questions et mes réponses.
Je ne vois pas non plus en quoi le fait de mettre en valeur des exceptions, des anomalies ou des incertitudes serait un combat contre la langue française ! Une langue vit, a ses contradictions et ses incertitudes et rien n’est pire que de laisser croire qu’elle est figée avec des règles intangibles. La moindre des choses est d’expliquer ces règles et parfois les difficultés qu’elles lèvent et les exceptions à ces règles elles-mêmes.

A votre place et vous sachant maintenant partie prenante du projet Voltaire, je me serais plutôt réjoui de cette reprise de vie du forum, de cet afflux de questions et de réponses? 80 questions depuis début décembre, cela représente plus de quatre par jour, soit le double de la moyenne annuelle. Mais il semble que cet excès de questions et de réponses vous perturbe. Il semble aussi que ce soit vous qui fixiez la ligne de conduite de ce forum, de ce qu’il doit être.
Mais, curieusement, votre comportement ne correspond guère à cette ligne de conduite. Ainsi, je note que je suis quasiment le seul à avoir répondu à notre ami libanais DLOYAS (devenu depuis JCDEY). Vous me direz que mon temps de réponse est court, ce qui est vrai. J’ai la faiblesse de penser que lorsqu’un membre pose une question, il attend une réponse dans les meilleurs délais. Mais ce n’est pas toujours vrai. L’une des questions posées par JCDEY (https://www.question-orthographe.fr/question/sois-gentil/) est restée sans réponse pendant trois jours et je pense qu’elle serait toujours sans réponse si je n’avais pas tenté d’y répondre.

Chambaron, vos avis comme ceux de Czardas, Jean ou Joelle, sont souvent très pertinents et, pour nombre d’entre eux, je n’ai rien à y ajouter. Mais, de grâce, acceptez l’idée qu’il vous arrive de vous tromper et que parfois votre réponse n’épuise pas toute l’étendue de la question. Czardas, Jean et vous-même n’êtes pas la Sainte Trinité et je ne prétends pas plus avoir la vérité révélée. Je vous accorde, Chambaron, que vous êtes plus direct et moins chafouin que notre ami Jean qui s’est mis en tête d’ajouter des commentaires venimeux derrière mes réponses (par exemple ici et , en page 4), mais vous n’avez tout de même pas eu le courage de me citer nommément. Sauf à vous considérer comme le propriétaire de ce forum, je ne vois pas ce que mes réponses ont d’insupportable (c’est vous-même qui dites ne pas les supporter).

Ce forum reste extrêmement confidentiel, beaucoup plus que d’autres sites de langue (je ne donnerai pas de noms). Ce n’est certainement pas lui qui fera « gagner de nouveaux francophones ». Le plat dans lequel vous avez mis le pied, c’est ce plat que vous estimiez le vôtre, ce n’est certainement pas celui de la francophonie ou de la langue française.
Je ne souhaite pas revenir sur le passé mais il semble que CATHY LÉVY ait souffert dans le passé d’un ostracisme similaire, au point de ne plus intervenir sur ce forum. Estimez-vous vraiment que ce soit le meilleur moyen de « gagner de nouveaux francophones » ?
Bien qu’ayant pris le temps de vous répondre (comme je l’ai fait avec Jean et, une fois, avec Czardas), j’aimerais que cette question et cette réponse (ainsi que les allers-retours avec Jean) soient supprimés de ce forum. Ils n’y ont pas leur place, ils ne portent pas sur la langue mais ne sont que des attaques ad hominem, sans intérêt et sans fondement.

Dominique Érudit Répondu le 19 décembre 2015
Ajouter un commentaire

Vous vous trompez d’objectif, Dominique :
1. Ce site n’est pas un forum
2. Il est encore moins un forum littéraire
3. Ce n’est pas un site réservé à des spécialistes
4. Il s’intitule, et il faut l’avoir en tête « question-orthographe » fixant par là une limite à ses ambitions
5. Enfin, il existe une charte à laquelle il faut se tenir. Elle dit notamment ceci : « la publication de contenu dans le seul but de gagner des points […] n’est […] pas autorisée. »

Je ne comprends pas :
• que vous répondiez, sans rien apporter de nouveau, à des questions qui datent de nombreux mois. (n’est-ce pas vous qui venez de dire « J’ai bêtement le sentiment que lorsqu’un membre pose une question, il attend une réponse dans les meilleurs délais » ? À ce sujet, d’ailleurs, je pense qu’il  y a rarement urgence et que le demandeur attend surtout une réponse exacte.
• que vos réponses se veuillent si érudites et soient si compactes, si peu aérées, si peu claires, les rendant quelquefois quelque peu illisibles, car la pédagogie compte dans les réponses que l’on fait.
• que vous ne répondiez pas toujours à la question en faisant du « hors sujet »

Enfin, j’ai l’impression que vous confondez apport, réponses claires, enrichissantes, et course à l’échalote.

Je reprends vos propos, il n’y a pas de « trio qui veut conserver son train-train » (d’ailleurs, en disant cela, n’est-ce pas un peu prétentieux que de penser le bousculer ?), il y a simplement quelques personnes, 841 exactement, à ce jour, qui utilisent ce site et en ont compris son fonctionnement.

Je tenais à dire tout ça et pour ce faire, c’est vrai, j’ai quelque peu dérogé à la charte.

Amicalement.
jean

jean bordes Grand maître Répondu le 19 décembre 2015

Jean, je suis d’accord avec vos arguments.

le 19 décembre 2015.

Où sont les arguments ? Je n’en vois aucun ! Où sont les preuves du « hors sujet » ? Le terme de « course à l’échalote » constitue-t-il un argument ? Ou le fait que mes réponses soient parfois longues, ce qui est loin d’être le cas général ? Où sont les preuves de l’absence d’apport ? Nulle part évidemment, tout cela est complètement inconsistant et dramatiquement pauvre. Je saurai peut-être un jour les raisons de cette hargne mais pour l’instant rien ne la justifie !

le 19 décembre 2015.
Ajouter un commentaire

Et voilà, le deuxième wagon s’accroche au premier !
Jean, qu’est-ce que cette histoire de gagner des points ? Croyez-vous que je passe des heures à répondre à des questions pour gagner des points ? Je ne sais même pas ce qu’amènent ces points et je n’en ai rien à faire ! Je ne cherche pas à me faire embaucher par le projet Voltaire, j’ai un travail et il suffit largement à occuper mes journées ! D’ailleurs si vous avez le pouvoir de me ramener à 0 point, cela m’est absolument égal !
Votre réponse est d’autant plus indécente que vous avez plusieurs dizaines de fois dans ce forum (qui je le répète n’est pas un site et pourrait seulement être qualifié de service comme le fait Woonoz) ajouté une réponse qui reprend quasiment à l’identique la ou les réponses faites par d’autres avant vous ! Vous l’avez fait pour certaines de mes réponses mais vous l’avez beaucoup fait pour d’autres, y compris Joelle, Chambaron et Czardas. Alors, je vous prie, un peu de retenue ! Ce type de pratique est d’autant plus indécent que cela donne le sentiment à ceux qui ont répondu avant vous qu’ils « comptent pour du beurre » et que seul votre avis est souverain.
Si vous lisez mon texte, je n’ai jamais écrit « j’ai bêtement le sentiment » mais, à faire de mauvais procès, on fournit de mauvais arguments. Que l’utilisateur attende une réponse exacte, c’est une évidence, mais s’il l’a rapidement, il en est d’autant plus satisfait.
Vous devrez vous mettre d’accord avec Chambaron car celui-ci me reproche de fournir trop de citations, trop d’exceptions, trop d’incertitudes et, de votre côté, vous m’accusez de ne rien apporter de nouveau. Tout cela est bien inconséquent et tout aussi peu sérieux. Le lecteur n’a qu’à lire mes réponses en demandant mon compte pour prendre conscience de votre mauvaise foi.
Pour revenir à votre introduction qui ne s’attache nullement au fond du débat mais à ses à-côtés :
1. Ceci n’est pas un site, à la rigueur un service, plutôt un forum, c’est-à-dire selon la définition de Larousse, un « espace public virtuel destiné à l’échange de messages sur un thème donné ».
2. Qui a parlé de « forum littéraire », pas moi en tout cas. Donc classons cela dans les purs procès d’intention.
3. Qui a parlé de « site réservé aux spécialistes ». Pas moi non plus et je ne vois pas en quoi mes réponses sont destinées aux spécialistes. Citer des auteurs comme le font Grevisse ou le Robert, serait-ce s’adresser à des spécialistes ? Faudrait-il utiliser la langue des cités pour répondre aux questions de langue ? Est-il injurieux pour les membres de les considérer comme des personnes ayant un minimum de culture ?
4. Il s’intitule « Question orthographe », ce qui limite son domaine plus encore qu’il ne le fait puisque, en posant une question, vous avez le choix entre cinq catégories qui vont beaucoup plus loin que la stricte orthographe. Mais peu importe, j’aimerais que vous me donniez un seul exemple de question ou de réponse de ma part qui ne serait pas liée à la langue, en dehors des réponses à cette polémique, que j’ai d’ailleurs demandé de supprimer !
5. J’ai lu la charte et je n’ai pas du tout le sentiment d’y déroger, bien au contraire.

Dominique Érudit Répondu le 19 décembre 2015
Ajouter un commentaire

Je ne polémique pas en disant ceci :
• je suis d’accord avec joelle : faites plus court, moins compact, plus aéré, moins érudit, nous gagnerons tous de vos réponses qui sont, en tout cas pour moi, quelquefois quelque peu illisibles.
Essayez d’être plus clair, plus concis, plus aéré, tout le monde y gagnera..
• en outre, quand je dis que vous êtes parfois « hors sujet » ou que « que vous n’apportez rien de nouveau », c’est que je n’ai pas compris pourquoi vous avez répondu à des questions très anciennes, qui ont eu leurs réponses définitive, ni pourquoi vous avez fait parfois des commentaires sur la question sans y répondre vraiment. Relisez vos réponses à des questions anciennes.
• pourquoi je réponds alors qu’on a déjà répondu. Parce que je m’applique, moi, à être clair, aéré, en un mot, pédagogique. Parce que je cherche quelquefois à confirmer une réponse, car dit autrement, je pense que ce peut être intéressant. Parfois aussi, étant handicapé, je m’emploie à écrire, et le temps de valider ma réponse, quelqu’un a déjà répondu, je n’y peux rien. En tout cas ces phénomènes ne sont pas très fréquents. Quand la réponse donnée me paraît satisfaisante, je m’abstiens, vous pas.

jean bordes Grand maître Répondu le 19 décembre 2015

Vous commencez en disant que vous êtes d’accord avec Joelle mais, entre-temps, celle-ci a supprimé ses commentaires. Le fil devient très complexe à suivre !

Tout cela ne s’appuie pas sur des faits précis. Si l’on met de côté les réponses faites en direct en décembre et fin novembre, je n’ai proposé une réponse plus complète ou motivée que sur environ 250 questions sur 750 (il m’est parfois arrivé de donner deux réponses quand ma première réponse était reprise et nécessitait une autre réponse), soit un tiers, bien que je les ai toutes lues en détail. Ce qui veut dire que deux fois sur trois j’ai estimé qu’il n’y avait rien à ajouter ou qu’ajouter mon grain de sel (car j’avais parfois une opinion un peu divergente) était inutile.

Donc je suis bien loin d’avoir voulu placer mon grain de sel partout ! Quant à votre dernier argument, il va exactement dans le sens de ce que j’ai fait sinon que je cherche à aller plus loin dans la réponse, que je cherche à ouvrir de nouvelles perspectives. Curieusement, si vous suivez les réponses que j’ai faites, vous constaterez qu’assez régulièrement, elles sont suivies d’un message de remerciement de l’auteur de la question, qui donc n’a sans doute pas estimé inutile mon commentaire additionnel.

Pour ce qui est de la clarté ou du côté touffu, je préfère me fier aux remarques de ceux à qui je réponds. Pour l’instant je n’en ai eu aucune allant dans ce sens. D’ailleurs, parmi les améliorations que pourrait avoir ce service, il pourrait y avoir un décalage automatique en fin de paragraphe de 3 ou 4 points. D’autres sites le font et cela donne des textes beaucoup plus aérés.

Entre-temps, j’ai répondu à une nouvelle question posée par Fabien, question fort intéressante au demeurant, et je continue à penser que ce travail de recherche et de réponse aux membres est infiniment plus fructueux et intéressant que mes réponses à vos attaques multiples dans cette page.

le 19 décembre 2015.
Ajouter un commentaire

Pour en finir avec cette fausse « question » et ces vraies attaques, je voudrais tout de même souligner la violence de tout cela. Chambaron utilise le mot « pathologie« , Jean prétend que mes réponses n’apportent « rien« . Je ne sais s’il faut parler de la « bande des quatre », Czardas ayant manifesté quelque énervement lorsque mon nombre de réponses avait dépassé le sien mais n’ayant pas participé à la curée… Après réflexion, comme je me refuse à penser qu’il soit ici question de points (nous ne sommes plus à l’école primaire tout de même), je ne vois que deux raisons à toute cette hargne :

    1. mon irruption dans le lot des personnes ayant le plus posé de questions et surtout fourni le plus de réponses, donc dans un groupe fermé et formé depuis plusieurs mois.
    2. le fait que dans nombre de mes réponses, j’ai pointé l’inexactitude ou l’incomplétude des réponses déjà effectuées.

Il s’agirait donc d’une sorte de réflexe de caste, qui procède de manière similaire au rejet des migrants, de l’autre. Tout cela est très attristant. Relisez mes réponses et vous constaterez qu’elles sont pour une très large part sensées et que les rectifications ou ajouts d’informations effectués sont appuyés par des exemples, des citations, des renvois aux ouvrages de grammaire. Il semble bien que la même réaction ait été développée dans le passé à l’encontre de CATHY LÉVY et cette répétition de comportements ostracisants me semble de très mauvais augure pour l’avenir du service « Question orthographe ».

PS : Je continue à penser que ces échanges et cette « question » en particulier n’ont rien à faire dans « Question orthographe ».

Dominique Érudit Répondu le 20 décembre 2015

Bonjour,

Tout d’abord, permettez-moi de remarquer l’ironie de la situation, compte tenu d’un discours que j’ai tenu il y a de cela plus d’un an. Tweet adressé au PV.

Je vais commencer par brièvement parler de Cathy Lévy. Tout d’abord, elle n’a pu être victime de cet ostracisme dont vous parlez, Dominique, puisqu’elle était l’une des premiers « grands maîtres » de ce site. Votre situation me semble donc fort différente, quoiqu’elle se retrouve aussi, ironiquement, prédite dans mon tweet.

Cathy fut le sujet de vives critiques car elle défendait souvent bec et ongles des positions basées sur des arguments fragiles (tels que l’intuition et les connaissances tenues pour acquises) contre des intervenants documentant leurs réponses à grands renforts de références solides.

Ces incidents déjà faisaient écho à mon message laissé au Projet Voltaire à l’ouverture de ce site, le titre de Grand Maître donnant du crédit à quelqu’un qui, à mes yeux, en méritait moins que les Membres éclairés, Débutants, ou je sais pas quoi d’autre qui opposaient à ses messages des parades sensées.

Sa situation était donc bien différente de la vôtre.

Quant à vous, je ne vais pas tomber dans le procès d’intention, mais il faut admettre que du point de vue d’un observateur, à votre arrivée, votre intarissable flot de réponses déterrant des messages vieux de plusieurs mois ressemblait fort à une course dont l’objectif était de gagner le titre de Grand Maître en un temps record. Il vous a fallu, quoi… trois jours ?

D’autant plus que, parfois – mais je n’ai plus d’exemple concret en tête – l’utilité de telles réponses m’échappait. Mais passons.

En un mot comme en cent, vous êtes passé pour un flooder. J’ignore les motivations qui vous y ont poussé, bien entendu. Et pour être tout à fait franc, elles ne m’intéressent pas.

Vous avez acquis le titre, soit. Trop vite, trop tôt, sans avoir appris les us et les coutumes de la plate-forme. Sans vous être intégré, vous avez accédé aux plus hauts rangs du site. En un autre mot comme en cent, vous passez désormais pour un parvenu.

C’est malheureusement une conséquence directe de la catastrophique façon dont les mécanismes de ce site ont été conçus. PV, si tu m’entends… !

Edit. – Encore une fois, Dominique, ne voyez pas là une série de remarques visant à vous blesser, mais une analyse objective de la situation, sans jugement aucun.

le 21 décembre 2015.

Comment qualifier une analyse d’objective quand elle ne se base sur aucun exemple et aucun fait ? Nous naviguons là en pleine subjectivité mais je vais tout de même vous répondre.

Tout d’abord, concernant Cathy Lévy, d’ailleurs promue par le projet Voltaire ici, je crains que vous n’ayez manqué les derniers épisodes, je vous recommande donc la lecture de la page « discussion« . Dans ses réponses et en particulier dans sa réponse à ma remarque, elle est parfaitement claire. Que vous la jugiez peu solide, je vous en laisse la ressponsabilité. Je note cependant qu’elle s’est attirée des critiques des mêmes personnes qui ont dans cette page lancé des « bravos » !

Si je comprends bien la suite de votre message, si un service vivote avec deux ou trois réponses ou commentaires par jour, il est tout à fait indécent de se mettre à avoir un rythme plus élevé, tant en posant des questions qu’en apportant des réponses, c’est votre point de vue mais, à mon sens, mon activité est très bénéfique pour ce service. Ai-je déterré « des messages vieux de plusieurs mois » ? Le principe même de ce service est de laisser toutes les questions ouvertes et de laisser chacun ajouter sa réponse ou son commentaire s’il pense avoir du nouveau, des références ou des citations complémentaires à apporter. C’est le choix de « Question orthographe », ce n’est pas le choix d’autres sites qui « ferment » les questions et les réponses après un certain délai.

Ma curiosité naturelle m’a effectivement fait relire toutes les questions et toutes les réponses. Et, environ une fois sur trois, j’ai trouvé des réponses erronées ou incomplètes. J’ai donc ajouté une réponse rectifiant ou complétant les réponses apportées. Cela m’a d’ailleurs valu plusieurs remerciements, y compris de membres qui m’ont attaqué dans cette page. Ce vif intérêt que j’ai marqué pour le service « Question orthographe » est(-il condamnable ? Il semblerait. Permettez-moi de trouver ce point de vue pour le moins curieux. Vous noterez d’ailleurs que la gestion du service est telle que toute réponse ajoutée même plusieurs mois après une question revient à toutes les personnes ayant contribué à cette question. Le fait qu’il se soit écoulé des heures, des jours ou des semaines n’a aucune importance et on peut supposer que l’auteur de la question et ceux qui ont participé aux réponses sont intéressés par un autre point de vue, parfois critique mais le plus souvent apportant simplement des informations complémentaires.

Votre disgression sur les « flooders » me passe totalement au-dessus de la tête ! D’abord je ne suis pas trop adepte des anglicismes, ensuite je ne vois aucun rapport avec mon travail sur la langue. Il est dommage que vous évacuiez si rapidement la question de mes motivations car ma seule motivation et cela apparaît évident si on lit mes réponses et mes questions, c’est de rendre service à ceux qui posent des questions et, plus largement, de valoriser la langue française, à mon petit niveau. Et j’aimerai bien savoir à quoi vous pensez en abordant le sujet !

Comme je l’ai déjà répété plusieurs fois, ni les titres (j’en ais suffisamment sans aller en chercher sur Question orthographe) ni les points ne m’intéressent. Pour moi ce système de classement est infantile et rapproche le service de l’école primaire. Donc je ne comprends absolument pas toutes ces histoires de points, de titre acquis trop vite, etc. Et je ne sais ce que signifie « trop vite » ou « trop tôt », à moins de considérer que j’aurai dû adopter un train de sénateur, relire un message par jour, pour mieux être considéré. En gros brider ma liberté et ma curiosité au nom d’un principe que je n’ai d’ailleurs vu indiqué nulle part, ni dans la charte ni dans le projet Voltaire… Quant à cette appellation de « parvenu », elle est tellement dérisoire que je préfère passer là-dessus !

Je ne ressens pas vos remarques comme blessantes, vue la teneur des messages et commentaires qui ont précédé votre commentaire. Demeure une incompréhension totale tant par rapport aux réactions ci-dessus que par rapport même à vos remarques, il est vrai beaucoup plus mesurées.  Le fond du problème n’est pas là, il est de savoir si mon activité a été et demeure pertinente par rapport aux objectifs du service et par rapport aux questions posées. Si c’est le cas, toutes les remarques ci-dessus ne valent rien. Si ce n’est pas le cas, vous avez raison mais il faudrait alors argumenter avec des cas précis, en reprenant mes 22 questions et mes 405 réponses pour me prouver que mes contributions sont inutiles ou touffues comme je l’ai lu ci-dessus. Il n’est pas à exclure que certains estiment que mon « grain de sel » ne soit parfois pas nécessaire mais j’attends une critique chiffrée, basée sur l’intégralité des questions et des réponses pour reprendre une discussion réelle, argumentée, objective.

le 21 décembre 2015.

Dominique,

Mon analyse est objective car elle est dépourvue de toute forme de partialité. C’est pourquoi les motivations des intervenants ne m’intéressaient pas, et que je me suis contenté d’exposer le ressenti que peut avoir un observateur externe et ai essayé de comprendre celui qu’un autre Grand Maître pouvait avoir.

Vous remarquerez que je ne vous ai pas directement qualifié ni de flooder, ni de parvenu. J’ai dit que c’est, de mon avis, l’impression que vous avez donnée en rejoignant cette plate-forme puis en accédant au titre de grand maître. Et je le maintiens.

Pour digresser rapidement sur les définitions, le flooder, de l’anglais flood (torrent), est un membre qui inonde une plate-forme de messages. C’est ce que vous avez fait à votre arrivée, et ce qualificatif est, ma foi, plutôt neutre. Quant à parvenu, que j’ai employé dans son acception (Celui ou celle) qui s’est élevé à une condition sociale importante, souvent fortunée, sans en avoir acquis les usages, les manières, la culture, sans que cela soit dérisoire ou insultant. Je le pense également approprié pour décrire le sentiment que les autres Grands Maîtres (désormais vos pairs) doivent probablement ressentir à votre égard.

Si j’ai dit que vos motivations ne m’intéressaient pas, c’est parce que je ne cherche pas à savoir si vous avez fait la course aux points ou non. J’observe et analyse les comportements, je n’essaie pas de juger les personnes. Savoir vos motivations me servirait à décider si j’estime que vous êtes quelqu’un de bien ou pas, et cela ne contribue pas à régler le problème.

Pour répondre à l’une de vos questions, puisque cela vous tient à cœur, oui, j’affirme que faire subitement tourner à plein régime quelque chose qui vivotait est un tort. Surtout si vous venez de débarquer et êtes donc un parfait inconnu des habitués. Si vous vouliez apporter du changement sans provoquer de vagues, il me semble évident qu’il fallait y aller plus doucement. Vous avez jeté un pavé dans la mare, ne vous étonnez pas d’en être éclaboussé.

Non, je ne décortiquerai pas vos messages pour vous donner raison ou tort. Il n’y a rien à y gagner, car vous êtes le seul à l’avoir fait. Cela n’a donc rien à voir avec l’image que vous renvoyez et n’est donc pas pertinent.

Si vous lisez attentivement mon message précédent, vous verrez que je ne jette la pierre que dans une direction, et c’est celle du Projet Voltaire qui a créé un système qui allait inéluctablement engendrer ce genre de dérives : un système qui récompense sur base de mauvaises métriques, c’est-à-dire l’activité plutôt que la qualité.

Pour dire les choses autrement, faisons une hypothèse : mettons que vous étiez un néophyte enthousiaste convaincu d’avoir une compétence qu’il est loin de posséder. Si vos réponses avaient été médiocres et inutiles, vous n’auriez quand même pas manqué d’accéder au poste ultime de Krand Gourou, et donc d’avoir cet appui tacite du Projet Voltaire qui viendrait apporter un crédit à des réponses insensées.

J’ose penser que Chambaron, Joëlle, Jean, cazrdas et vous-même n’êtes pas les intervenants les plus savants du site, mais c’est pourtant ce que le site laisse penser, et la réponse d’un Grand Maître attire par défaut plus l’attention que celle d’un Amateur Éclairé indépendamment des qualités respectives du contenu des messages. J’admettrai cependant être agréablement surpris de devoir reconnaître que, même si vous n’êtes pas les plus savants, vous êtes très certainement compétents. En ce sens, le site a de la chance, car pour le même prix, ce n’était pas le cas.

Je pense que les personnes susmentionnées le savent, et qu’il y a donc ce mécanisme (conscient ou non) de régulation des nouveaux membres, s’assurant que ceux-ci produisent bel et bien du contenu de qualité (mécanisme que vous avez d’ailleurs court-circuité). C’est peut-être ce système de caste que vous avez évoqué, et qui est le palliatif d’un problème plus profond posé par la structure même de ce site.

le 21 décembre 2015.

Je crains que ce dialogue nous emmène très loin et j’ai tout de même un travail, raison pour laquelle je n’ai pas répondu avant.

Concernant la réaction des autres « grands maîtres », je l’avais déjà analysée dans le message auquel vous avez répondu, donc rien de nouveau de ce côté. Passons sur le mot « parvenu », vous qualifiez tout de même de dérive le fait de répondre à de nombreux messages et de poser des questions. Je veux bien reconnaître que mon activité a été nettement plus importante que celle des autres membres mais qualifier cela de dérive est un jugement pour le moins négatif.

Concernant le nombre de grands maîtres, j’ai effectivement constaté que les réponses venaient le plus souvent d’eux. Cela veut dire qu’ils ont un certain taux d’activité, sans doute un peu inférieur au mien, rien de plus à mon sens. Que cela génère des points et des classements est pour moi totalement sans intérêt. D’ailleurs ne prenons pas les membres pour des imbéciles, le terme de « grand maître » ne les abuse nullement et s’ils ne sont pas d’accord avec une réponse, ils le disent souvent. Mais il est vrai que peu de « grands maîtres » reconnaissent qu’ils ne sont pas sûrs d’eux et la tendance est plutôt à asséner des explications, rarement fausses mais parfois incomplètes, sans reconnaître leur ignorance partielle. Pour ma part, j’ai annoncé plusieurs fois que je n’étais pas sûr de moi, par exemple ici ou. J’essaye par ailleurs, ce que je suis presque le seul à faire, d’appuyer mes réponses sur des sources détaillées et sur des citations et références littéraires. Cela « gonfle » un peu la taille de mes réponses mais cela me semble la moindre des politesses. Cela a par exemple été le cas pour ma dernière question d’hier matin qui, par parenthèse, n’a reçu aucune réponse (manque de recherche des autres membres ou ostracisme, qui peut le dire ?).

Je ne pense pas que mon rôle soit ici de contester tel ou tel choix fait par le projet Voltaire. Globalement le service fonctionne bien, il pourrait certainement être amélioré mais ce n’est pas à moi de m’occuper de cela. Ces histoires de points et de classements sont totalement secondaires. Quant à la qualité de mes réponses, vous avez vous-même qualifié certaines d’inutiles (plus exactement « dont l’utilité vous échappait ») tout en écrivant que vous n’aviez pas d’exemple en tête. C’est bien là qu’est le problème. Soit on appuie ses opinions et ses critiques sur des faits concrets et on en discute objectivement, soit on reste à des opinions sans fondement et la porte est ouverte à n’importe quoi, ce dont témoigne cette page !

le 21 décembre 2015.
Ajouter un commentaire

J’adhère, Karl.
J’aurais aimé que Dominique, ex-startinov, se contente, comme nous l’avons tous fait, de répondre aux questions du moment, au lieu d’inonder le site d’une cascade de remarques sur des questions déjà anciennes et qui avaient obtenu une réponse définitive. Leur pertinence n’en était donc pas la première qualité.
« Qui sème le vent récolte la tempête. » (prophète Joël).

Pour répondre à Karl, ce n’est pas le fruit du hasard que joelle ou Chambaron soient classés premier et deuxième. Leurs réponses sont toujours claires, nettes, précises, et à la hauteur des attentes. Je les crois, sans guère me tromper sans doute, extrêmement fiables.
Je me situe, moi, à tous niveaux, bien au-dessous.
Le Projet Voltaire à donc choisi une formule, certes non sans défauts, mais qui, grosso modo, convient.
Enfin, n’oublions pas que le classement n’est pas là pour récompenser les premiers, mais il est là à titre d’indication sur la fiabilité de la personne qui répond.
Je ne crois pas, sauf dans certains cas (c’est alors un défaut inévitable),  que le Projet Voltaire, favorise la quantité au détriment de la qualité, tout au plus, dans la majorité des cas, il y a quantité et qualité, j’ajouterai quand même peut-être rapidité.
En revanche, je m’inscris en faux quand vous dites, Karl, que « vous avez fait tourner à plein régime quelque chose qui vivotait. »
Le site « question-orthographe » ne vivotait pas, il vivait très bien, mais n’oubliez pas qu’une multitude de questions ont déjà obtenu une multitude de réponses. Renouveler les questions n’est donc pas chose facile.
Cependant, dans l’esprit, votre idée est excellente et va droit au but.  

jean bordes Grand maître Répondu le 21 décembre 2015

Ma réponse à Karl s’est croisée avec votre apologie de ses propos. Je vais tout de même prendre aussi le temps de vous répondre.

J’ai bien compris que vous auriez préféré que je me contente de répondre aux questions posées au jour le jour (en moyenne deux par jour quand je suis arrivé sur le site). J’ai bien compris également que vous estimiez les réponses données comme définitives. Ces idées auraient eu plus de poids si vous les aviez vous-même respectées. Or sur la page la plus lue de ce service ici, je constate en page 4 que vous avez mis une réponse le 30 octobre alors que le corps de la discussion remontait à la mi-juin…

Malheureusement, ce site a été conçu pour qu’effectivement l’espace de réponses ne soit jamais fermé. Concernant le pseudo-argument « leur pertinence n’est pas de première qualité », encore une fois pouvez-vous donner des exemples. Si vous le désirez, je peux vous fournir de nombreux exemples où la réponse « définitive » était fausse. Est-ce normal de laisser dans ce service des questions avec des réponses fausses, même validées par plusieurs « grands maîtres ». Allez par exemple ici ou. Si vous estimez cela utile, je peux reprendre toutes mes réponses et leur justification, c’est-à-dire les imprécisions ou incomplétudes des réponses antérieures. Ce sera un gros travail mais si cela peut servir à ce chacun s’améliore !

Vos remarques sur les compétences de Joelle et Chambaron, je les partage. Et même sur vos compétences et celles de czardas. Et je ne remets pas du tout en cause ni ces compétences ni le travail important effectué depuis un an. Certes on ne prête qu’aux riches mais vous me prêtez apparemment des opinions qui ne sont pas les miennes. Si vous lisiez les messages que j’ai envoyés sur cette page, vous n’en douteriez pas. Mais même les personnes les plus compétentes ont des passages à vide et se trompent parfois. Et je ne me mets nullement hors du lot.

Ma liberté a été d’user de ma curiosité et de reprendre une à une toutes les questions. Cela ne vous a pas plu mais en quel nom voudriez-vous m’enlever cette liberté ? Sachant que le site, qui, selon vos propres dires,  vous « convient », a été conçu pour donner libre cours à cette liberté.

le 21 décembre 2015.

Jean,

Je n’opère pas de distinction entre les Grands Maîtres. Comme je l’ai dit précédemment, les personnes que j’ai citées me semblent qualifiées et n’usurpent pas leur titre. Je jugeais simplement important de souligner qu’il y a d’autres personnes sur ce site qui produisent de meilleures réponses, mieux documentées, et que le système ne leur apporte pas la reconnaissance qu’ils méritent. (Je me permets de préciser que cette remarque ne vise pas ma personne et que ce n’est pas une manière déguisée de me jeter des fleurs.)

Je ne manque pas de sourire à la pensée qu’un certain Zorglub (s’il me lit, il se reconnaîtra sans mal), par exemple, pourrait très bien rejoindre ce site et se voir affublé d’un badge de Débutant et se retrouverait dans l’impossibilité de répondre directement à une personne tenant des propos erronés (ou à nuancer). C’est notamment ce système que je critique.

 

Dominique,

Sans cesse vous ramenez les choses sur le fond (vos réponses étaient-elles de qualité, pertinentes, etc.) alors que, de mon côté, c’est la forme que je commentais. Et par forme, je ne parlais pas du formatage (mise en forme), même s’il a été critiqué lui aussi (non sans raison). Je parle de la quantité, du rythme et de l’attitude (le déterrage, notamment). Je pense ne pas me tromper en affirmant que c’est cela également que les autres parties vous reprochent en premier lieu.

le 21 décembre 2015.

je vois bien que c’est cela qu’ils me reprochent, en tout cas Jean. Mais j’ai répondu ci-dessus.

On peut toujours donner son avis, dire qu’on n’aurait pas fait comme ci ou comme ça. Mais le problème de fond n’est pas là. Le problème est : est-ce utile ? J’estime que oui car mes réponses ont parfois corrigé des erreurs, souvent des manques et toujours ajouté des informations, citations et références.

Bien sûr, on peut considérer que tout cela n’a pas beaucoup d’importance, que fournir des réponses fausses ou imprécises n’est finalement pas si important. Si ce n’est que chaque jour un peu plus de personnes lisent ces pages, en particulier une fois qu’elles sont référencées sur le Web et, pour ma part, je ne trouve pas très correct, de laisser des centaines de personnes lire des pages et des réponses aux questions qu’ils se posent sans que les réponses soient correctes et fassent le tour de la question.

Si je ramène les choses au fond, c’est qu’on ne peut qualifier ses critiques d’objectives quand leur objet reste si flou. J’attends toujours des exemples, une étude chiffrée sur l’ensemble des questions et réponses que j’ai déposé, pas des affirmations du genre « formatage critiqué non sans raison », etc. Être objectif, c’est traiter les objets, les faits, effectuer une analyse scientifique, ne pas balancer des critiques sans fondement réel comme cela est le cas dans cette page.

Je vais prendre un exemple. Il m’a été reproché ici même de faire des réponses trop longues. J’ai donc collationné mes 396 réponses (j’ai fait ce travail hier) et j’ai dénombré 199 734 caractères sans espaces, 241 201 avec espaces, soit une moyenne par réponse de 504 caractères sans espace et 609 caractères avec espace. Par curiosité, j’ai effectué le même travail avec les 50 dernières réponses de Czardas? Celles-ci totalisent 28 067 caractères sans espace, 33 210 avec espaces. Donc une moyenne de 561 caractères sans espace par message et une moyenne de 664 caractères avec espace.  Je me suis arrêté à 50 messages car l’exercice est assez laborieux mais, sur l’ensemble des messages de Czardas, les moyennes doivent être similaires. A ma connaissance, personne ne s’est plaint de la longueur des messages de Czardas, qui est pourtant en moyenne plus élevée de 10% que la moyenne de mes réponses, alors même qu’il fournit peu de citations.

Voilà un exemple d’étude objective, portant sur des faits, qui, comme toute expérience digne de ce nom, peut être reproduite (il suffit d’aller sur nos comptes et de collationner les réponses). Voilà de l’objectivité et que démontre cette objectivité ? que le reproche que l’on m’a fait sur la longueur de mes réponses est un pur procès d’intention, car je ne sache pas qu’on ait fait la même critique à czardas (qui d’ailleurs est libre de faire des réponses encore plus longues, ce n’est pas moi qui lui jetterai la pierre !)

Pour l’anecdote, l’une de mes réponses les plus longues était une liste d’homographes fournie à la demande de Chambaron, elle contribue à peser la longueur moyenne de mes réponses mais je ne regrette tout de même pas de lui avoir fait ce cadeau !

le 21 décembre 2015.

Vous savez, ce site ne me tient pas assez à cœur pour que je m’efforce avec tact, diplomatie et élégance de vous faire voir ce qui vous est reproché et que votre obstination s’entête à justifier. Aussi, je quitte ce débat en posant deux questions.

Comment appelle-t-on un inconnu qui débarque avec ses gros sabots dans une entreprise où les choses sont calmes, déterre tout ce qui a été fait par le passé avec énergie en montrant de doigt ce qui, selon lui, ne va pas dans les travaux accomplis par les habitués ?

Question subsidiaire: comment cet individu peut-il apporter des changements dans cette entreprise sans être confronté à une levée de boucliers de la part des habitués ?

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’y apporter les réponses, mais peut-être ces questions parviendront-elles à faire mouche et provoquer la remise en question que j’espère.

le 21 décembre 2015.

Tout cela est bien épuisant. Il faut vraiment avoir un amour immense de la langue française, une volonté de répondre aux questions et une volonté de toujours améliorer l’existant pour continuer à participer à « Question orthographe ».
Je vous donne des chiffres, des exemples probants, vous me répondez par des « gros sabots » et « entêtement à me justifier » ! Que serait-ce si vous ne faisiez pas preuve de tact ! Grande tristesse devant tout cela ! Je crois que je vais arrêter ce dialogue qui n’en est pas un.

le 21 décembre 2015.

Vous ne m’avez pas convenablement lu : j’ai pourtant dit que j’ôtais mes gants et cessais de faire preuve de tact.

On dirait que le message n’est cependant pas passé. Tant pis. Et salut.

le 21 décembre 2015.
Ajouter un commentaire

Karl,
Vous dites : « il y a d’autres personnes sur ce site qui produisent de meilleures réponses [que les grands maîtres]».
Ne vous méprenez pas sur ce que je dis. Je n’ai pas voulu insinuer que les « grands maîtres » répondaient mieux que les autres. J’ai simplement voulu dire que si joelle et Chambaron étaient premier et deuxième, c’est qu’ils avaient souvent la bonne réponse et qu’ils étaient crédibles.
En ce qui concerne les « autres personnes », bien sûr qu’elles peuvent produire de meilleures réponses, mais la règle est ainsi faite qu’elles ne sont pas toujours récompensées, ce fut aussi le cas pour moi quelquefois.
Cependant, l’objectif, en participant à ce site ne doit pas être de marquer le plus de points possibles, d’être « érudit » ou « grand maître ». Il doit être à mon avis de faire partager ses connaissances et ses recherches, et d’apprendre.
Il est dommage, néanmoins, d’avoir une meilleure réponse non « récompensée » alors qu’une autre qualifiée, elle, de « meilleure réponse » ne l’est, en fait, pas. Cela peut induire en erreur celui qui a posé la question (et qui s’est bien trompé, lui) et les autres participants.
Mais, c’est le principe du site. Toutefois, c’est quand même peu fréquent et « on peut se tromper ».

Voilà, je voulais simplement vous donner mon état d’esprit, et dans le climat délétère qui nous entoure, j’espère que vous avez interprété mon message comme étant très amical.
Amicalement

jean bordes Grand maître Répondu le 21 décembre 2015
Ajouter un commentaire

startinov devenu Dominique,
Vous me dites « sur la page la plus lue de ce service [ils se sont suivis], je constate en page quatre que vous avez mis une réponse le 30 octobre alors que le corps de la discussion remontait à la mi-juin… »
C’est la page la plus lue d’après vous, ce qui prouve qu’elle a suscité beaucoup d’intérêt. En fait, elle a provoqué un débat dans lequel les avis étaient partagés. J’y ai beaucoup participé.. Je suis revenu souvent sur cette question jusqu’à proposer une réponse définitive, après la position de l’Académie française, le 30 octobre.
J’avais fait de même pour la question « un côtes-du-rhône ».
D’ailleurs, vous venez d’apporter une réponse, inutile, à une question du 10 décembre 2014 !
Je ne suis pas coutumier du fait, vous si.

Enfin, pour moi le débat est clos et je crois que je ne participerai plus à ce site que j’aimais pourtant et qui m’apportait tant, je vous le laisse, Grand-Maître.

jean bordes Grand maître Répondu le 21 décembre 2015

Jean,

Cette querelle, ce n’est pas moi qui l’ai lancée, loin de là. Vous vous y êtes mis allègrement à trois, Chambaron, Joelle et vous, même si Joelle a retiré ses commentaires depuis (mais nous avons eu Karl en prime).
L’atmosphète délétère dont vous parlez c’est vous qui l’avez créée. Vous avez tous l’air surpris que je réagisse mais qu’attendiez-vous donc ? Que je retire toutes mes réponses, toutes mes questions, que je laisse les membres sans réponse ? Je vous rappelle que j’ai plusieurs fois répété que si vous pouviez m’enlever tous mes points et cette étiquette de « grand maître », cela ne me gênait pas du tout.

Concernant ma réponse sur « clé » ou « clef » , je n’ai fait que fournir le Ngram (comme Chambaron l’a fait dans le passé de nombreuses fois). Ce diagramme est extrêmement utile pour comparer la fréquence d’usage des deux formes « clé » ou « clef ». Il ne vient recouper aucune information fournie dans les réponses et apporte une information complémentaire, ce qui est loin d’être le cas de nombreuses réponses qui ne viennent que répéter ce qui avait été écrit plus haut.

Je vous l’ai expliqué dix fois mais je le répète, je n’ai rien à faire de ces points et de ces histoires de « grand maître », je laisse cela aux gamins. D’ailleurs le fond du problème n’est pas là, il y a plus de deux semaines que je suis « grand maître » et la querelle n’a surgi que lorsque mon nombre de réponses a atteint le vôtre. Donc l’explication n’est pas là et je pense que j’avais bien vu la raison de tout cela en écrivant le mot « caste ».

Vous voudriez m’enlever la liberté de compléter des réponses à des questions, ce que j’ai fait abondamment et que je ne ferai d’ailleurs sans doute plus qu’extrêmement rarement, ayant maintenant lu en détail toutes les questions. Eh bien non ! cette liberté résulte de la conception même du service et je ne vois pourquoi il n’en serait pas usé. Que vous, qui avez suivi le service depuis sa création et qui avez déjà abondamment répondu, estimiez que vous n’avez rien à ajouter aux réponses antérieures, cela se conçoit, même si vous auriez pu continuer les recherches sur telle ou telle question (j’ai complété hier une réponse à JCDEY parce qu’il m’avait fallu trois semaines pour essayer d’y répondre en détail). Mais que vous vouliez interdire le droit de réponse à d’anciennes questions aux nouveaux membres, cela ne se conçoit pas !

J’ai plusieurs fois dit que ce débat n’avait pas de sens. J’ai demandé à plusieurs reprises que cette page et les commentaires venimeux qui avaient accompagné certaines de mes réponses soient supprimés. AUCUN DE VOUS N’A ABONDÉ DANS CE SENS ! Vous avez plusieurs fois relancé la polémique, avec des « bravo » et des « j’adhère » qui n’avaient qu’un but : me faire de nouveau répondre, m’obliger à expliquer patiemment ce que chacun aurait dû comprendre depuis longtemps.

Je n’ai pas pour habitude de brider la liberté de qui que ce soit. Faites donc ce qui vous plaît ! Comme indiqué plus haut, le service « Question orthographe » reste extrêmement confidentiel. Il y a deux jours, vous annonciez fièrement 841 membres, il y en a 3 de plus en deux jours, pas de quoi pavoiser (d’ailleurs parmi ces 3, il y a cyrille et arnauddu95 qui ne sont devenus membres que pour poser une question, l’avenir dira s’ils deviennent des membres réguliers). Sur les 88 questions posées en décembre, 26 ont été posées par des « grands maîtres » (4 par Czardas, une par vous, une par Chambaron, 20 par moi, dont une restée sans réponse). JCDEY a posé 24 questions et Fabien en a posé 11.

Donc en dehors des « grands maîtres » et de deux « fans », qui alimente le service ? une vingtaine de membres qui ont posé en tout et pour tout 27 questions en 21 jours, soit à peine plus d’une question par jour (d’ailleurs aucun question n’a été posée depuis 24 heures, mais cette polémique a peut-être joué son rôle dans cette désaffection). Et ce rythme n’a guère changé depuis un an. Bien que le projet Voltaire, à travers son blogue et Sandrine, incite toutes les personnes posant des questions de langue à venir les poser sur ce service.

Si on analyse l’activité des 20 personnes ayant posé ces 27 questions en décembre, on en trouve 4 qui ont posé deux à quatre questions (kolargol, Lola, Jaky22, PAX). Sur les 16 autres membres, 3 ont posé d’autres questions sur le service dans le passé (Ivan, Reginaphalange et rdjek). Les 13 autres n’ont posé qu’une seule question, n’ont jamais mis de réponse et peuvent être considérés comme des visiteurs, qui ne sont devenus membres que pour avoir la réponse à une question bien précise. Cette analyse pourrait être effectuée depuis la création du service et elle confirmerait sans doute que ce service est moribond et n’intéresse au final qu’uen cinquantaine de membres.

On en vient donc à se demander si tout ce travail de recherche est utile (car plusieurs questions, d’apparence simple, cachent d’horribles complexités, voir par exemple ici ou , pour ne reprendre que des questions récentes). Sur les 844 membres à ce jour, une soixantaine suivent en fait le service, et encore pour beaucoup de loin en loin, une vingtaine le suivent quotidiennement. Pour 66 millions de français et plus de 200 millions de francophones, c’est infinitésimal.

le 22 décembre 2015.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.