Aller-retour ou allers-retours

Répondu

Le commerçant a fait plusieurs allers-retours. (Aller-retour ou allers-retours?)

JAKY22 Amateur éclairé Demandé le 20 décembre 2015 dans Accords
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Orthographe, selon Larousse.
Plur. : deux allers simples.
Aller et retour, aller-retour prennent la marque du pluriel : des allers et retours, des allers-retours.

Remarque
Quelques grammairiens considèrent aller et retour et aller-retour comme invariables.
Il va sans dire que l’orthographe a dû varier selon les auteurs.

joelle Grand maître Répondu le 20 décembre 2015
Ajouter un commentaire

Pour ma part, j’applique la règle suivante :

aller et retour sont ici des substantifs.

S’ils sont employés seuls, on accorde au pluriel :
« J’ai acheté deux allers-retours  pourToulouse. »
En revanche, s’ils viennent en complément d’un autre substantif (en apposition à un autre nom), ils sont invariables :
« J’ai acheté deux billets aller-retour pourToulouse. »

On écrira donc : « Le commerçant a fait plusieurs allers-retours. »

Mais cette règle est parfois soumise à controverse,  Certains auteurs considèrent cette locution comme s’accordant toujours au pluriel ou comme restant invariable, notamment lorsqu’elle est en apposition, on peut rencontrer :
« Tous ces aller-retour l’épuisent. »
ou
« J’ai acheté deux billets allers-retours pour Toulouse. »

jean bordes Grand maître Répondu le 20 décembre 2015
Ajouter un commentaire

Les dictionnaires ne sont pas tous des références, cazardas, et se contredisent entre eux. Il aurait été bon de faire un état des lieux de la question avant de répondre de manière univoque, ce qui ne peut que contribuer à entretenir la confusion.

Le Dictionnaire Bordas des pièges et difficultés de la langue française donne aller-retour pour invariable, comme beaucoup d’autres.

Le Bon usage privilégie la variabilité mais en donnant tout de même des exemples en faveur de l’orthographe traditionnelle (d’un point de vue historique) invariable, largement majoritaire, par force, chez les auteurs qui servent de références.

Pourquoi un usage invariable ? Aller-retour ne renvoie pas à allées et venues, sans quoi il n’y aurait guère de trait d’union ou, du moins, il y en aurait deux ainsi qu’une conjonction de coordination (cela a son importance pour l’opinion présentée dans le paragraphe suivant), au sens où il ne s’agit toujours que d’un bloc d’un seul aller + un seul retour.

Une autre thèse est qu’aller est la substantivation d’un infinitif, ce qui joue en faveur de son invariabilité – comme le faire, le manger… Dans ce sens, on pourrait justifier la « réforme » de 1990 qui donne le pluriel aller-retours (ce qui complique encore le débat !)… et, surtout, l’orthographe traditionnelle invariable : des aller avec un (seul) retour (pour chaque).

Dans les faits, des arguments jouent en faveur de chacune des trois possibilités, mais l’histoire de l’expression joue en faveur de l’invariabilité, avec actuellement une prédominance du double pluriel, vraisemblablement due à l’ignorance du débat et à la prise d’aller-retour comme s’il s’agissait de n’importe quel autre nom composé de deux noms lambda.

Philippe32 Débutant Répondu le 27 juin 2017
Ajouter un commentaire

Bonsoir,

Pourquoi ne pas simplement ouvrir le dictionnaire !
Vous y trouverez la réponse, et vous serez assuré que c’est la bonne.

Des allers-retours.
On dit aussi :
Des allers et retours.

czardas Grand maître Répondu le 20 décembre 2015

Précisément, on n’est pas assuré que c’est la bonne, car il y a plusieurs avis.

le 20 décembre 2015.

Précisément parce qu’un dictionnaire est la référence.

 http://fr.scribd.com/doc/30242512/Langue-francaise-Pluriels-et-Noms-Composes#scribd

le 21 décembre 2015.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.