Participe passé

Répondu

« Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandé. »
ou
« Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandés. »

jean bordes Grand maître Demandé le 24 octobre 2015 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
7 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Le verbe demander au participe passé a pour COD le mot efforts (demander/exiger des efforts). Avec l’auxiliaire AVOIR, ce COD étant antéposé, l’accord se fait en genre et en nombre : donc  « Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandés. »

Ou bien y a-t-il quelque piège, quelque subtilité cachée, Grand maître ?

Pygmalion

 
pygmalion Érudit Répondu le 25 octobre 2015
Ajouter un commentaire

Je mettrais « demandé » au singulier 
car le verbe demandé correspond à une locution figée avec tournure impersonnelle  : cela a demandé…comme :
les efforts qu’il a fallu (faire)
Il y a un sous-entendu (cela a demandé de faire des efforts).
Autrement dit, on ne demande pas des efforts…pourtant le pronom relatif « que » renvoie bien à « efforts », c’est assez troublant, …

En revanche, il ne se rend pas compte des efforts qu’il a faits (il a fait quoi ? des efforts, le COD est bien direct).

Bref je ne sais pas si c’est clair mais je laisserais « demandé » même si j’en suis moins certaine à la fin de mon explication….

joelle Grand maître Répondu le 25 octobre 2015
Ajouter un commentaire

Les participes passés de certains verbes (cru, dit, , désiré, osé, pensé, permis, prévu, promis, pu, su, voulu, etc.) peuvent être suivis d’un infinitif sous-entendu. Ces participes restent invariables, car aucun élément qui les précède n’est leur complément direct. Celui-ci est l’infinitif sous-entendu (le pronom que est le complément direct de l’infinitif sous-entendu).  BdL
donc invariabilité : Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandé (de faire/fournir…)

Nanou0 Maître Répondu le 25 octobre 2015
Ajouter un commentaire

Merci pour vos réponses et pour votre contribution à l’esprit si vivant de la communauté.  

Il faut accorder au pluriel.

Le voisinage du complément et du sujet « cela » est trompeur.

« L’impression que cela m’a faite » peut paraître étrange, mais l’accord s’impose. Ainsi, on doit écrire : « Les deux euros que cela m’a coûté », mais « Les efforts que cela m’a coûtés ».

On pourrait écrire : « Tu n’as pas fait les efforts que je t’avais demandés » où « je » est sujet et « les efforts » complément. Ces derniers sont voisins tout comme le sont le complément « l’impression » et le sujet « cela » ci-dessus. On accorde, règle bien connue.

Tu n’as pas fait les efforts que je t’ai demandés.
Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandés.
Nous y sommes.

Cela 😉  n’était pas évident de prime abord.

jean bordes Grand maître Répondu le 25 octobre 2015
Ajouter un commentaire

Beaucoup de tortures pour la règle classique d’accord du participe.
 « Cet exercice demande des efforts » : efforts est bien un C.O.D.  classique…

En revanche, la confusion peut venir, dans ce cas précis, de la proximité avec une phrase comme « Les deux euros que cela m’a coûté », car là « deux euros » n’est pas C.O.D. mais complément circonstanciel. Ça m’a coûté combien ?

Chambaron Grand maître Répondu le 25 octobre 2015

Bof ! Ce n’était pas une torture, et c’était même plutôt amusant, non ?
Le voisinage, surtout, de cela et du complément est trompeur. On pourrait, de prime abord, accorder le participe passé avec cela.
En tout cas, à première vue, on pourrait douter, les réponses le prouvent.

le 25 octobre 2015.
Ajouter un commentaire

Joelle, Czardas, Jean, je ne suis pas du tout d’accord avec votre analyse ! D’une part le verbe « demander » n’appartient pas à la liste des verbes comme « dit », « cru », « pu », « su » qui restent invariables quand l’objet direct est un infinitif à sous-entendre après eux. Mais on peut admettre que cette liste est incomplète. La raison de mon désaccord ne vient pas de là mais du fait que dans la phrase en exemple, le verbe « demander » est synonyme de « avoir besoin », « nécessiter », qui est un des sens assez courants de « demander ». Et si l’on écrit « Les efforts que cela a nécessités », on doit écrire « Les efforts que cela a demandés ».
Si l’on part du principe qu’en pouvant intercaler un infinitif entre le participe passé et son COD, alors le participe passé devient invariable, il faut accepter l’invariabilité dans de nombreux cas. Ainsi il faudrait accepter « les erreurs qu’ils ont évité » car on pourrait prétendre que ce sont les erreurs qu’ils ont évité de faire, donc que le participe passé peut rester invariable… Voilà qui ouvre la porte à une révision génrale de l’accord du participe passé !
Moralité, on doit écrire :
« Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandés. »

Dominique Érudit Répondu le 5 décembre 2015
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Mettez cette phrase au présent.
« Il ne se rend pas compte des efforts que cela demande.»
Cela est alors sujet de demande.
il est donc logique d’écrire :
« Il ne se rend pas compte des efforts que cela a demandé.»(cela est toujours sujet de a demandé)

czardas Grand maître Répondu le 25 octobre 2015

En quoi le fait que « cela » soit sujet de « demande » ou de « a demandé » change quoi que ce soit à l’accord du participe passé avec le COD qui précède ?

le 5 décembre 2015.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.