Ils se sont suivi(s) de près : comment accorder ?

Bonjour,sur le blog de Mamiehiou (dans la rubrique, l’accord des verbes pronominaux), elle écrit ceci:

Verbes qui n’entrent dans aucune catégorie

SE SUCCÉDER, SE SUIVRE

Ils se sont succédé de père en fils.

Pas d’accord (se est COI) et ce n’est pas un verbe pronominal réciproque

Ils se sont suivi de près.

Même chose.

 

J’ai du mal à concevoir le non accord de suivi dans la seconde phrase

 

pareto Amateur éclairé Demandé le 2 juin 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

37 réponse(s)
 

deliaflorent,

Ce  n’est pas une question d’esthétique, mais ce qui vous fait dire cela c’est peut-être la plus élémentaire logique.

En fait, il faut faire fi de l’esthétique, d’une démonstration trop théorique ou d’une argumentation trop intellectuelle (malgré mon cheminement qui, tout en paraissant séduisant, était finalement nébuleux [quelle volte-face !]) et s’en tenir à la règle grammaticale toute simple :
Ils se sont suivis : ils ont suivi qui ? « se » pour « ils ». « Se » est complément d’objet direct, on accorde au pluriel.
On écrira donc : « Ils se sont suivis ».

En fin de compte, beaucoup de bruit pour rien, donc. Cependant, à ma décharge, le débat était quand même intéressant, non ?

jean bordes Grand maître Répondu le 30 octobre 2015

Dominique, il me semblait que le débat était clos. Aussi, votre réponse est inutile. Dans quel but étalez-vous votre science ?

jean bordes Grand maître Répondu le 18 décembre 2015

Eh bien !  Ce fut long !

Hélas, le Grévisse n’est pas forcément une référence. Bien souvent, il ne fait que donner des citations et il appartient à celui qui en fait usage de déterminer quelle voie il va suivre…

Pour ma part, j’aurais d’emblée écrit « ils se sont suivis » sans même me poser la question, compte tenu du fait qu’il y a un COD.

Azucena Maître Répondu le 15 décembre 2016

La réponse est:
« Ils se sont suivis ».
Cordialement.

freddyK Débutant Répondu le 2 février 2017
Bonjour à tous,

J’espère que mon commentaire sur cette page n’est pas importun.

Inscrit seulement sur ce site aujourd’hui, je m’aperçois que mes convictions volent en éclats.

J’écrirais pourtant les deux choses suivantes:

« Ils se sont suivis » (les uns les autres) => Faut-il vraiment interpréter qui suit l’autre pour une orthographe exacte ?

« Ils se sont succédé » (les uns aux autres)

Suis-je dans l’erreur ?

Je pense avoir bien lu les références faites ci-dessus à notre cher Grevisse.

J’ai concouru il y a bien longtemps en catégorie junior dans le cadre des dictées de Micheline Sommant et Bernard Pivot mais ressens aujourd’hui le poids des années 😉

Merci de bien vouloir infirmer ou confirmer mon raisonnement et bonne fin de semaine à tous !

vaccin__FR Membre actif Répondu le 20 mai 2017

Je me permets un grain de sel (un peu tardif…) :

Il y a différents sens au mot suivre :

Alain ne savait pas comment y aller, il a préféré conduire derrière Béa : ils se sont suivi durant tout le trajet.  (le « suivi » n’est pas réciproque)

Christophe et Daniel ont fait toutes leurs études ensemble, il se sont suivis d’une classe à l’autre.  (le « suivi » est réciproque)

Qu’en pensez-vous ?

alemb884 Débutant Répondu le 3 avril 2018
What do you want to do ?

New mail

Bonjour voici comment je procède: je remplace par « je lui ai »; si ça fonctionne en Français je n’accorde pas (Je lui ai téléphoné ça fonctionne donc « ils se sont téléphoné », en revanche  pour ils se sont suivis « Je lui ai suivi » ça ne fonctionne pas donc en ce cas je dois accorder…
Voilà c’est comme un piano: en n’accorde que quand ça ne fonctionne pas!
Et voilà, l’une des règles les plus difficiles de l’orthographe française est résolue!
PHILTOUL Débutant Répondu le 2 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.