Le profil de jean bordes
Grand maître
9381
points

Questions
47

Réponses
1610

  • Grand maître Demandé 2 jours auparavant dans Question de langue

    « Vu de ma fenêtre, je pense que… » Vu est ici invariable.

    « Vu de votre fenêtre, quels sont les éléments… »
    Vu
     est invariable s’il précèdele sujet qu’il qualifie : vu la situation…

    • 50 vues
    • 3 réponses
    • 1 votes
  • Grand maître Demandé 5 jours auparavant dans Question de langue

    Après un impératif, il faut un trait d’union avant le pronom. S’il y a deux pronoms, il faut deux traits d’union.
    On aura ici : dis-le-moi.

    On met un trait d’union entre l’impératif et le pronom qui suit, même si ce pronom précède un infinitif (fais-le, fais-le marcher). Le trait d’union est pourtant omis si le verbe à l’impératif est intransitif comme venir, aller, courir ou avec le verbe vouloir, le trait d’union disparaît : cours lui dire, veuillez m’excuser, viens le voir.
    Si deux pronoms suivent l’impératif, on met deux traits d’union, à moins que le second ne se rattache à un infinitif qui le suit (laisse‑le‑lui, laisse‑le lui dire un mot).

    • 42 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 6 jours auparavant dans Conjugaison

    Il faut un participe passé :
    « Les différentes connaissances que j’ai acquises… » 

    • 48 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 7 jours auparavant dans Accords

    l’ est mis pour la plage.. il est COD du verbe imaginer et situé avant celui-ci. Le participe passé s’accorde donc avec l’, c’est-à-dire avec la plage.
    « La plage de Nice, Mario ne se l’était pas imaginée caillouteuse ».

    • 67 vues
    • 6 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2018 dans Accords

    1. Leur est toujours au singulier
    • Quand il y a une seule chose ou un seul être pour plusieurs possesseurs.
    Ils avaient du mal à cacher leur joie.
    Elles ont vu leur frère.

    2. Leur est toujours au pluriel
    • Quand il y a plusieurs choses ou plusieurs êtres pour chaque possesseur.
    Elles ont coupé leurs cheveux.
    En été, les arbres ont toujours leurs feuilles.
    • Quand le nom n’existe pas au singulier.
    Les élèves ont ri à leurs dépens.
    Ils ont cassé leurs lunettes.

    3- Leur est au singulier ou au pluriel
    • Quand il y a une seule chose ou un seul être pour chaque possesseur :
    – on emploie le pluriel si l’on considère l’ensemble des choses ou des êtres possédés ;
    Les commerçants ont rouvert leurs boutiques.
    Les soldats prennent leurs fusils.
    – on emploie le singulier si l’on considère l’« exemplaire » de chacun des possesseurs ;
    Les hommes ont leur destin.
    Tous ces malades soignent leur gorge.

    Les hommes ont repris leurs chapeaux ; ou
    Les hommes ont repris leur chapeau.

    Ici, nous nous situons dans le troisième cas de figure.
    On a :
    François et Renée mettent leur anorak ; ou
    François et Renée mettent leurs anoraks, selon comment on se situe.

    • 47 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 7 décembre 2018 dans Général

    Ce sont eux qui…

    • 45 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 6 décembre 2018 dans Général

    En principe, mais est toujours précédé d’une virgule.
    Dans les phrases courtes, l’usage est fluctuant :
    Il a gagné mais à quel prix ! ou Il a gagné, mais à quel prix !

    • 77 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 5 décembre 2018 dans Question de langue

    pas temps … que …
    Le second adjectif, ici méticuleux, a plus de force.
    Ce travail est méticuleux.

    Cette réponse a été acceptée par lola. le 5 décembre 2018 Vous avez gagné 15 points.

    • 60 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 4 décembre 2018 dans Question de langue

    Je pense que la virgule est aussi inutile que malvenue.

    • 102 vues
    • 8 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 4 décembre 2018 dans Accords

    En principe, on est un pronom indéfini, mais souvent on l’emploie à la place de nous, dans ce cas le verbe qui suit s’accorde au pluriel.

    Mais ici, on appelle le singulier : on a appelé.
    De plus, le participe passé s’accorde avec le COD nous on nous a appelés. 

    • 92 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes