Le profil de jean bordes
Grand maître
10245
points

Questions
48

Réponses
1730

  • Grand maître Demandé 4 heures auparavant dans Conjugaison

    Concordance des temps :
    « Le chef de la police m’a dit que je devais payer mon propriétaire bien qu’il ne m’ait même pas rendu mon dépôt. »

     « Le chef de la police m’avait dit que je devais payer mon propriétaire bien qu’il ne m’eût même pas rendu mon dépöt.  »

    • 20 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Accords

    Il y a plusieurs sorts : donc par centaines.

    • 39 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 27 mars 2020 dans Accords

    « L’initiative que j’ai lancée pour défendre la cause que je soutenais a commencé… »
    Le verbe commencer est tout simplement conjugué au passé composé avec le verbe avoir, donc pas d’accord.

    • 63 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 27 mars 2020 dans Accords

    On ne dira pas « les  » 1,5 kilomètre car 1,5 kilomètre est singulier, mais on dire le 1,5 kilomètre.

    • 58 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 26 mars 2020 dans Conjugaison

    Il ne s’agit pas du passé mais du conditionnel présent :
    « J’ai été le seul […] je reprendrais tous ces tirs ratés si je le devais… »

    Cette réponse a été acceptée par Brewa. le 27 mars 2020 Vous avez gagné 15 points.

    • 75 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 23 mars 2020 dans Général

    Après un verbe à l’impératif, le trait d’union est obligatoire : affirme-toi.

    • 39 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 mars 2020 dans Général

    J’écrirais plutôt :
    « […] menant à la maison de […],  une maison de peu de valeur… »

    On  pouvait entendre dans les rues : « il est mort ».
    Les deux points sont nécessaires.

    L’homme qui, assis sur le bitume, regardait…
    […] une femme d’âge mûr qui, flattée… »
    Les virgules sont bien placées dans les deux phrases (« assis sur le bitume » et « flattée » sont en apposition).

    J’écrirais : « Arrête ! veux-tu ? » (on considère qu’il s’agit d’une seule phrase ; ou « Veux-tu ? » si l’on veut séparer les deux formules).

    Non, allez ! dis-nous (ou Dis-nous, selon que l’on veut séparer les deux formules ou pas).

    « pour finir en martyr ?! »
    Les deux signes de ponctuation peuvent être associés.

    • 57 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 19 mars 2020 dans Question de langue

    Ce n’est pas opposé du tout.
    Le confinement est un regroupement en vue de rassembler, en un même lieu, une catégorie de personne ou d’animaux afin de les isoler (de les mettre en quarantaine).
    Confinement des volailles : le fait de les rassembler dans un espace étroitement délimité (dans le contexte de l’épidémie de grippe aviaire, notamment)
    (Petit Robert)

    • 210 vues
    • 6 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 18 mars 2020 dans Question de langue

    Joelle,
    Transporter l’eau ne me semble pas correct (il contient la notion de porter).
    Quant à emmener ou conduire la voiture au garage, c’est la même chose.
    Enfin, dans l’usage courant, on dit plutôt :
    amener l’eau à l’évier ;
    emmener la voiture au garage.

    On peut lire sur le site du Projet Voltaire :
    « Néanmoins, quand on n’a pas à porter ce qu’on déplace (comme un chien à roulettes, le chargement d’une camionnette, une voiture…), on emploie « amener » ou « emmener ».
    Et de proposer un exercice où on lit :

    1. Une pompe apporte l’eau à l’évier.
      Il faut écrire : Une pompe amène l’eau à l’évier.
    2. J’emmènerai demain la voiture chez le garagiste.
    • 48 vues
    • 7 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 18 mars 2020 dans Question de langue

    Je pense que la réponse de Joelle est incomplète. Elle a raison sur le principe, mais sauf dans les cas que j’ai cités.

    • 48 vues
    • 7 réponses
    • 0 votes