Le profil de Prince
Grand maître
42341
points

Questions
9

Réponses
4861

  • Grand maître Demandé le 10 décembre 2019 dans Question de langue

    L’Académie française ne place pas une virgule après auquel cas  :

    Dictionnaire, Auquel :
    Loc. Auquel cas, dans ce cas. Je serai peut-être absent, auquel cas vous vous adresserez à mon adjoint.Loc.  

    • 86 vues
    • 3 réponses
    • 2 votes
  • Grand maître Demandé le 10 décembre 2019 dans Question de langue

    Bonjour,

    Il n’y est pour rien est correct.

    Le Bon usage   : Complément d’un adjectif attribut.
    est placé devant le verbe copule : La défiance ? Je n’suis pas enclin. ==> Il n’y est pas enclin.

    Avec une indic. de lieu  : l y a une dizaine d’années ; il n’est plus (dans le Lar. mensuel, déc. 1916, Petite corresp.). — 
    Etc.

    • 62 vues
    • 2 réponses
    • 1 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Général

    Bonsoir
    Lui n’est pas indispensable : on comprend très bien que vous posiez la question à votre prof.
    En revanche, j’écrirais un sans-faute pour bien marquer que ce prof s’attachait à ne commettre absolument aucune faute. 
    Cordialement

    • 81 vues
    • 2 réponses
    • 3 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Accords

    J’ai  écrit … les déterminants. Donc, je suis d’accord avec vous.
    Cordialement

    • 710 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Accords

    On écrit Françoise et Marie sont tout au plaisir de…
    Ici tout est adverbe et signifie tout à fait, entièrement.

    Voici des ex. donnés par le Bon usage :

    Dans certaines phrases, il faut consulter le sens pour reconnaître la valeur de tout  :
    — Cette mère est tout à son devoir (tout à fait à son devoir) . Elle est toute à ses enfants (toute sa vie, toute sa tendresse sont à ses enfants) .

    On distingue souvent (mais c’est assez artificiel – et dangereux !), s’agissant d’une femme : Je suis tout à vous (simple formule de politesse) et Je suis toute à vous (déclaration d’amour).

    Cette réponse a été acceptée par Pascal3873. le 10 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 516 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Question de langue
    .
    Un message subliminal est un message (publicitaire par ex.) qui n’est pas perçu consciemment, mais subconsciemment par le destinataire. Celui-ci ne voit ni n’entend le message. Seul son subconscient le perçoit.

    Un message publicitaire peut conduire le destinataire du message à acheter le produit concerné sans qu’il sache qu’il a été en quelque sorte manipulé (= à son insu donc).

    • 65 vues
    • 2 réponses
    • 4 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Accords

    Le secteur des télécommunications est composé de :

    Télécommunications filaires
    -Fournisseurs de services de lignes téléphoniques fixes, y compris les services régionaux et à longue distance. Englobe les sociétés qui fournissent principalement des services de téléphone par le biais d’Internet. Sont exclues les sociétés dont les activités principales sont l’accès à Internet, qui sont classées dans la catégorie Internet.

    A mon sens, la formulation employant les déterminants est meilleure.

    Cette réponse a été acceptée par AmaCanada. le 9 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 710 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Conjugaison

    Moi01
    Parce que quand on dit à qqn (qu’on tutoie)  de sourire, on emploie la deuxième personne du sing. de l’impératif et que cette personne s’écrit souris (comme une souris !).

    • 1142 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Conjugaison

    Bonjour
    On écrit Vas-y, souris ! Le ! est facultatif.

     
    A l’impératif, « va » ne prend jamais de ‘s’, sauf quand il est suivi de ‘-y’.
     Va à l’école, vasy tout de suite.
     
    • 1142 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Question de langue

    Remercier
    Le verbe remercier se construit avec les prépositions de ou pour lorsqu’il est suivi d’un complément nominal. Certains grammairiens disent que de est plus approprié devant un nom abstrait et que pour accompagne habituellement un nom concret. Dans l’usage toutefois, cette différence n’est pas respectée.

    Exemples :

    – Elle nous a remerciés de (ou : pour) notre lettre.

    – Je te remercie de (ou : pour) ta précieuse collaboration.

    Devant un verbe à l’infinitif, seule la préposition de est possible.

    Exemple :

    – Je vous remercie de m’appuyer dans ma démarche.

     

    Le nom merci suit les mêmes règles.

    Exemples :

    – Merci de (ou : pour) votre carte.

    – Merci de m’encourager.

    On dira donc : Merci de ou pour votre message.
    Source : BDL

    Cette réponse a été acceptée par Isa62. le 10 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 3327 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes