Le profil de Prince
Grand maître
25415
points

Questions
7

Réponses
3232

  • Grand maître Demandé le 23 novembre 2018 dans Général

    Bonjour jumper44.

    Les dictionnaires consultés ne connaissent que multilingue  ; ils n’ont donc  pas enregistré multilangue .

    Je te déconseille donc d’employer ce dernier mot.

    Mais multilingue ne signifie pas uniquement « qui est en plusieurs langues » : texte, édition, écrit, etc., multilingue. Ce vocable veut dire aussi « qui parle, qui possède plusieurs langues » : une secrétaire multilingue. 

    • 2959 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 novembre 2018 dans Accords

    Re-bonsoir Virginie.

    Ta phrase est tout à fait compréhensible. 

    L’accord au pluriel de se forment est correct, puisque le sujet de ce verbe est un pluriel (des mécanismes). J’ajoute que l’antéposition du verbe par rapport à son sujet ne change rien à l’affaire. 

    • 449 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 novembre 2018 dans Général

    Bonsoir ATJAC.

    1° Concernant le genre du sigle URL : d’autres dictionnaires donnent ce sigle comme masc. et fém.

    2° S’agissant du pluriel éventuel :
    Sur la Toile, on trouve de nombreuses occurrences de urls et même de URLs.
    Pour ma part, je n’écrirais pas cela, pour les raisons suivantes :
    – la marque du pluriel vient, à mon sens, d’une confusion entre le sigle et l’acronyme, qui, lui, peut prendre s (des radars,des ovnis, etc.) ;
    – « Les sigles sont naturellement invariables lorsqu’ils sont en capitales : Les P. T. T. » (Cf. Le Bon usage de 2017, § 522) ; 
    URL est un anglicisme, qui a un équivalent officiel, qui a été publié au Journal officiel de la République française et qu’il est recommandé officiellement d’employer : adresse universelle.  Voyez ci-dessous la fiche complète de ce néologisme officiel publiée sur le site officiel France Terme :

    « Adresse universelle

    Journal officiel du 16 mars 1999

    Synonyme : adresse réticulaire

    Domaine : TÉLÉCOMMUNICATIONS – INFORMATIQUE / Internet

    Définition : Dénomination unique à caractère universel qui permet de localiser une ressource ou un document sur l’internet, et qui indique la méthode pour y accéder, le nom du serveur et le chemin à l’intérieur du serveur.

    Notes : Par exemple, l’adresse universelle de la page d’accueil de la Délégation générale à la langue française est « http://www.culture.gouv.fr/culture/dglf/accueil.htm ». Elle comprend trois parties : « http » indique la méthode d’accès ; « www.culture.gouv.fr » est le nom du serveur du ministère de la culture et de la communication en France sur la toile d’araignée mondiale ; « culture/dglf/accueil.htm » est le chemin d’accès au document.

    Voir aussi : domaineinternetpage d’accueilsignetsitesystème d’adressage par domaines

    Équivalents étrangers : uniform resource locator (en), URL (en), universal resource locator (en), URL (en) »

    Si vous ne souhaitez pas employer adresse universelle (l’emploi de ce terme est recommandé officiellement mais obligatoire que pour l’administration).  écrivez au pluriel des URL ou des url, mais pas des urls ou des URLs.

    (J., ancien expert auprès de la Commission de terminologie et de néologie ; cet organisme était chargé de créer des termes officiels pour remplacer les anglicismes)

    Cette réponse a été acceptée par CATJAC. le 26 novembre 2018 Vous avez gagné 15 points.

    • 1787 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 novembre 2018 dans Question de langue

    Bonsoir Virginie,

    Le sens figuré de enfermer (voir  infra, TLFi) permet,  à mon sens, de considérer l’énoncé ci-dessous comme correct : « sont enfermés dans des questions sociales de survie, dans des comportements néfastes, liés aux biens matériels, à des routines qui nous enterrent avant même de mourir. »

    En effet, on est enfermé dans un dilemme,  une contradiction, un rôle, des actes, etc. Je n’aperçois pas pourquoi on ne pourrait pas dire que l’on est enfermé dans une question de survie ou un comportement néfaste. 

    TLFi, art. enfermer : 
    « b) Au fig. Mettre quelqu’un dans une situation, un rôle, dont il ne peut sortir. Enfermer qqn dans ses actes, dans son métier. Je vous demande donc, messieurs, d’enfermer vos officiers dans leur rôle (…) d’instructeurs et d’éducateurs des cadres (JAURÈSEur. incert., 1914, p. 296). C’est pourquoi (…) j’enferme la femme dans le mariage et ordonne de lapider l’épouse adultère (SAINT-EXUPÉRYCitadelle, 1944, p. 515). »

    • 892 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 novembre 2018 dans Accords

    Si plusieurs aventures et découvertes ont été vécues durant les deux mois, il convient de mettre la marque  habituelle du pluriel (s). ==> Deux mois d’aventures et de découvertes. 

    • 937 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 novembre 2018 dans Général

    Bonjour,

    Dans un texte écrit en français, il convient d’écrire : 1,5 

    Cette réponse a été acceptée par abering. le 23 novembre 2018 Vous avez gagné 15 points.

    • 1041 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 22 novembre 2018 dans Accords

    Bonjour Tony,

    A.  Ici, contrôle(s) routier(s) au singulier ou au pluriel sont, tous les deux, justes. 
    De prime abord, on peut avoir envie de choisir le pluriel, car il peut venir instantanément à l’esprit que ce type d’opération comporte nécessairement plusieurs contrôles de l’espèce. Toutefois, le syntagme (groupe) au singulier (contrôle routier) emporte aussi l’idée de pluralité ici.
    J’ai une légère préférence pour le singulier. En effet, pourquoi écrire deux caractères supplémentaires (deux s) puisque ils ne sont pas utiles ? (On peut même invoquer le principe d’économie linguistique).
    De même, j’écrirais des opérations de contrôle routier. 

    J’écrirais le service clients, car il compétent pour l’ensemble des clients (et pas pour un seul), mais le service clientèle puisque, précisément, la clientèle est cet ensemble de clients.

    B. Dans ce type de cas, il convient de se demander qu’est-ce qui n’a pas été utilisé ?  La réponse est les jours (de congé payé). il faut donc  accorder utilisés avec jours., donc au masc. plur.

    Oui, il convient d’écrire (et pour la raison que tu indiques) :  La personne qui n’a pas de compte et qui s’en est vu refuser l’ouverture peut saisir la Banque de France . Note  l’initiale majuscule à Banque  dans le nom de cette institution unique qu’est la Banque de France.

    On trouve la loc. faire à l’envers dans le Grand Robert et le Wiktionnaire, certains dictionnaires de l’argot

    Loc. 
    fam. La faire à l’envers àqqn,le duper. 
    Il essayé de me la faire à l’envers.

    © 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue fr

    L’expression étant la faire à l’envers à qqn, normalement il faudrait écrire il me l’a faite à l’envers. Toutefois, j’ai toujours entendu et lu fait, comme sur l’internet (ou sur Internet ). A cet égard, j’ai lu que c’est une locution figée dans la graphie fait.

    C. Oui : infinitif puis part. passé.
    Je  « syntaxerais »  la seconde phrase ainsi : Elle est venue assister  à ce colloque en présence de son ami.

     

     

    • 922 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 21 novembre 2018 dans Général

    Bonsoir.

    S’il faut absolument choisir entre R1 et R2, j’opte pour R1, parce que  je vais me loger est familier.
    Sinon, je dirais : Concernant* la question du logement, je vais loger chez chez un ami qui a, depuis un bon moment déjà,  un appartement quelque part à.. 

    * Ou : En ce qui concerne.
    N.B. : J’ai essayé de conserver le maximum de R1 ; il y a d’autres façons de reformuler R1.

    • 815 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 20 novembre 2018 dans Question de langue

    Bonsoir Zully,

    « Toutes les techniques artisanales ne fonctionnent plus. »

    Ce que vous pressentez est exact :

    . Cette experte n’aurait pas dû s’exprimer ainsi, Car le risque est grand que certains téléspectateurs aient compris que plus aucune technique artisanale ne fonctionne 
    et que les autres aient interprété cette phrase comme suit : Certaines techniques artisanales  fonctionnent, les autres ne fonctionnent plus. (ou bien : Certaines –  ou quelques, etc.,  selon la situation – techniques artisanales fonctionnent encore ; les autres, non).

    • 597 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 20 novembre 2018 dans Accords

    Jean Bordes, voulez-vous dire qu’il faut distinguer les cas où do
    nner est employé au sens habituel des cas où il est utilisé au sens inhabituel ?

    • 488 vues
    • 6 réponses
    • 0 votes