Pluriel ou singulier?

Bonjour,

« C’étaient les plus beaux moments de sa vie.  »

« Une quinzaine de bêtes le suivaient.  »

Est-ce correct?

Merci

Bernard Érudit Demandé le 24 mai 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjouuur !

La première est fausse ! « être » s’accorde avec « c' » -> C’était.
Pour le second on accorde avec le complément donc « les bêtes » ! -> Une quinzaine de bêtes le suivaient.
Bonne journée. 🙂

https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/2018/03/01/37003-20180301ARTFIG00011-une-dizaine-de-gens-aiment-ne-faites-plus-la-faute.php

« Lorsque les mots «dizaine», «centaine», «millier» sont le sujet d’un verbe, l’accord de ce dernier dépendra du sens que l’on veut donner au collectif numéral. Ainsi, précisent les sages, «dans des constructions composées de noms, tels “dizaine“, “centaine“, “millier“ au singulier et d’un complément au pluriel, c’est ce dernier qui commandera l’accord». Pour être correct, on emploiera dans ce cas-ci le pluriel. Exemple: «Une dizaine de personnes chantent dans la rue.» »

Vartol Grand maître Répondu le 24 mai 2021

Il est préférable d’écrire C’étaient les plus beaux moments de sa vie.

La BDL :

« Devant un substantif pluriel, on utilise généralement la forme plurielle ce sont ou c’étaient. On trouve aussi parfois le singulier c’est ou c’était; cette forme est tolérée, mais elle est considérée comme plus familière. Il est donc préférable de l’éviter dans les textes de style soutenu.

Exemples :

– Ce sont ces dames qui sont arrivées les premières.

– Ce sont des champignons vénéneux.

– C’étaient des hypothèses plausibles.

– C’est les parents d’Henri; tu les connais? »

Prince Grand maître Répondu le 24 mai 2021

Oui, oui comme je disais « C’étaient », merci à Prince de bien confirmer mes dires…

(Mauvaise foi à part, je ne savais pas, merci 🙂 )

le 24 mai 2021.

Collectif numéral (dizaine douzaine, centaine, etc.) + complément :

La fameuse Banque de dépannage linguistique (BDL) indique qu’il faut faire la distinction entre une quantité approximative et une quantité précise. Dans le 1er cas, on met le verbe au pluriel ; dans le second, au singulier.

Ex. : C’est une vingtaine de chats qui viennent la voir tous les jours.
La douzaine de beignes se vend cinq dollars.
Prince Grand maître Répondu le 24 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.