Le profil de Fifi
Érudit
197
points

Questions
69

Réponses
25

  • Érudit Demandé le 2 mars 2020 dans Accords

    Très bonne question. Je n’aurais pas accordé.

    • 363 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 2 mars 2020 dans Question de langue

    Je vous remercie Joëlle. Dans votre exemple, nous ne sommes pas dans le même esprit. À savoir qu’un mot et une image peuvent être alliés sans nécessairement être cohérents.

    • 348 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 1 mars 2020 dans Accords

    Bonsoir Prince, merci. Je vois…
    Excusez mon ignorance, mais qu’est la BDL ?

    • 329 vues
    • 2 réponses
    • -1 votes
  • Érudit Demandé le 13 février 2020 dans Question de langue

    Merci Joelle pour votre réponse. Je crois toutefois qu’il existe une règle bien définie à ce sujet… J’attends d’éventuels autres avis.

    • 342 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 13 février 2020 dans Accords

    Merci beaucoup. Donc, nous pouvons dire que : »Elle s’est permis » ne sera jamais orthographié « Elle s’est permise » (on l’entend si souvent !)

    • 423 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 18 septembre 2019 dans Question de langue

    Je vous remercie. Leur, parce que j’hésitais avec « leur donne la possibilité ou vous donne la possibilité de mieux leur… « 

    • 331 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 1 juillet 2019 dans Accords

    Merci beaucoup pour cette réponse très intéressante.

    • 3945 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 20 mai 2019 dans Accords

    Je vous remercie. Mais si dans cette phrase il est utilisé au sens courant, dans quelles circonstances serait-il utilisé autrement ? Un document scientifique ? Auriez-vous un exemple ?

    Et sinon, auriez-vous la réponse à ma deuxième question ? Peut-on écrire « tant de mystères » au pluriel ? (Hélas, nous ne le saurons peut-être jamais, mais tant de mystères nous obligent à rester modestes.)

    • 954 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 12 février 2019 dans Question de langue

    Je vous remercie pour ces exemples très utiles. Je suis d’accord avec vous.  Cela dit, pour que vous compreniez:  l’idée était de faire comprendre que l’entretien (une sorte de remue-méninges) a généré une réflexion qui elle-même a permis de prendre une décision. L’entretien était très utile/fertile et sans lui, nous n’aurions pas pu avancer… C’est pourquoi j’ai voulu montrer un lien entre l’entretien et notre décision. Merci

    • 511 vues
    • 7 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 11 février 2019 dans Conjugaison

    Je connais très bien la signification du verbe réviser, merci. Mais vous voyez, à l’école, on nous enseigne que la locution conjonctive « après que » est suivie du subjonctif, alors que nous savons qu’elle doit être suivie de l’indicatif. Alors je remets tout en question, pour être sûre… Aussi, il arrive que l’on apprenne et que l’on oublie ou, moins grave, que l’on ait un doute…. Dans ce cas, on révise car on l’a déjà appris, mais on ne l’apprend pas vraiment…
    Merci toutefois pour votre réponse.

    • 1729 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes