Le profil de Fifi
Érudit
147
points

Questions
54

Réponses
19

  • Érudit Demandé le 1 juillet 2019 dans Accords

    Merci beaucoup pour cette réponse très intéressante.

    • 158 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 20 mai 2019 dans Accords

    Je vous remercie. Mais si dans cette phrase il est utilisé au sens courant, dans quelles circonstances serait-il utilisé autrement ? Un document scientifique ? Auriez-vous un exemple ?

    Et sinon, auriez-vous la réponse à ma deuxième question ? Peut-on écrire « tant de mystères » au pluriel ? (Hélas, nous ne le saurons peut-être jamais, mais tant de mystères nous obligent à rester modestes.)

    • 153 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 12 février 2019 dans Question de langue

    Je vous remercie pour ces exemples très utiles. Je suis d’accord avec vous.  Cela dit, pour que vous compreniez:  l’idée était de faire comprendre que l’entretien (une sorte de remue-méninges) a généré une réflexion qui elle-même a permis de prendre une décision. L’entretien était très utile/fertile et sans lui, nous n’aurions pas pu avancer… C’est pourquoi j’ai voulu montrer un lien entre l’entretien et notre décision. Merci

    • 228 vues
    • 7 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 11 février 2019 dans Conjugaison

    Je connais très bien la signification du verbe réviser, merci. Mais vous voyez, à l’école, on nous enseigne que la locution conjonctive « après que » est suivie du subjonctif, alors que nous savons qu’elle doit être suivie de l’indicatif. Alors je remets tout en question, pour être sûre… Aussi, il arrive que l’on apprenne et que l’on oublie ou, moins grave, que l’on ait un doute…. Dans ce cas, on révise car on l’a déjà appris, mais on ne l’apprend pas vraiment…
    Merci toutefois pour votre réponse.

    • 319 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 11 février 2019 dans Question de langue

    ça n’est pas tout à fait ça… Les décisions ont été prises suite aux explications données lors de l’entretien.
    Exemple: lors d’un entretien, un bureau d’architectes explique quelles sont les possibilités de rénovation de la salle de bain de leurs clients. Les prospects réfléchissent quelques jours puis prennent leurs décisions.
    C’est pourquoi qui « s’ensuivent », comme me le rappelle Jean Bordes est plus approprié à mon exemple. Je vous remercie toutefois pour votre réponse.

    • 228 vues
    • 7 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 8 décembre 2018 dans Accords

    Bien d’accord, ouf ! Merci beaucoup pour vos confirmations et ce complément d’information.
    (Je n’ai pas rédigé ces phrases).

    • 261 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 25 septembre 2018 dans Question de langue

    Merci pour votre réponse. Je ne trouve pas encore la bonne tournure…

    Par quel établissement de la Terre as-tu été épaté ?  « dans le monde, aurait-il été préférable ?

    Établissement : hôtel, musée, restaurant

    • 1891 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 17 septembre 2018 dans Conjugaison

    Merci pour cette réponse très enrichissante.

    • 301 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 13 septembre 2018 dans Général

    Bonsoir, mais ChristianF, s’agit-il vraiment d’une erreur de syntaxe ? Ne serait-elle pas davantage: de grammaire ?

    • 700 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 28 août 2018 dans Question de langue

    Merci pour vos réponses. Cette phrase est tirée de la biographie de Charlie Chaplin et précisément de son séjour au Japon… « Mes vacances touchaient à leur fin, et malgré bien des côtés agréables, j’avais vu bien des spectacles déprimants : de la nourriture qui pourrissait, des denrées qui s’entassaient tandis que les gens erraient autour, affamés, des millions de chômeurs dont on aurait pu utiliser les services. « 
    C’était « les services » et non les capacités… il n’ en reste que c’était le verbe utiliser qui me dérangeait.

    • 489 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes