Le profil de ChristianF
Grand maître
466
points

Questions
6

Réponses
923

  • Grand maître Demandé le 27 décembre 2019 dans Accords

    Bonjour Virginie, la question de l’adjectif ayant été résolue, je me permets d’attirer votre attention sur le fait que votre phrase comporte une faute d’orthographe (d’ailleurs extrêmement courante) : il convient ici d’écrire non pas de grandes tâches brunes ou marron mais de grandes taches (sans accent circonflexe). Une tâche est un travail que l’on doit effectuer, quelque chose que l’on a à faire (j’ai accompli ma tâche, il se tue à la tâche), une tache est une marque de couleur ou de salissure (comme ici).

    • 276 vues
    • 6 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 20 décembre 2019 dans Question de langue

    Bonjour Marguerite, vous penchez du bon côté 🙂 . La raison est que le verbe mériter est transitif direct (on mérite quelque chose : vous méritez quoi ? la réactivité qui est complément d’objet direct), donc il faut utiliser le pronom relatif que  : Bénéficiez de la réactivité que vous méritez. Il en aurait été différemment si le verbe avait été transitif indirect, comme avoir besoin (on a besoin de quelque chose : vous avez besoin de quoi ? de réactivité qui est alors complément d’objet indirect), dans ce cas on aurait écrit Bénéficiez de la réactivité dont vous avez besoin.

    • 247 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 18 décembre 2019 dans Question de langue

    Bonjour Haly, oui, il est tout à fait possible d’utiliser combien dans le sens de comme dans ce type d’expressions (c’est d’ailleurs le premier sens donné par le dictionnaire de l’Académie à l’adverbe combien), même si cette tournure est aujourd’hui plutôt utilisée dans un contexte littéraire : combien il est fort ! Ou il est fort, ô combien ! (ces expressions sont généralement accompagnées d’un point d’exclamation). Et également pour introduire une subordonnée complétive : si vous saviez combien je vous aime

    Cette réponse a été acceptée par desactive-Haly. le 18 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 224 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 17 décembre 2019 dans Question de langue

    Bonjour Phil, bien que je ne la pense pas incorrecte sur le plan strictement grammatical, la « mise en facteur » de l’adjectif possessif leur(s) me semble ici très artificielle et peu élégante. J’écrirais simplement Leur motivation et leur intérêt pour ce type d’activité sont généralement importants.

    • 234 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 17 décembre 2019 dans Accords

    Bonjour grmber, le verbe participer étant conjugué avec l’auxiliaire avoir (ils ont participé), le participe passé s’accorderait avec le COD s’il existait et était placé avant le verbe. Or le verbe participer est intransitif (on ne participe pas quelque chose) donc aucun accord n’est possible ici : les retraités qui ont participé aux projets. Notez bien qu’il ne s’agit pas ici d’une question de position du complément mais de sa fonction : on n’aurait pas plus fait l’accord si la phrase avait été les projets auxquels ils ont participé car bien que le complément d’objet (les projets) soit placé avant le verbe, il s’agit d’un complément d’objet indirect et non direct, donc jamais d’accord avec lui.

    Cette réponse a été acceptée par grmber. le 18 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 347 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 17 décembre 2019 dans Accords

    Bonjour grmber, le verbe donner est conjugué avec l’auxiliaire avoir (tu as donné), il faut donc chercher le COD (tu as donné quoi ?) pour déterminer s’il faut ou non faire l’accord. Ici tu as donné quoi ? -> la réplique, le COD est placé après le verbe, il ne faut donc pas faire l’accord : les artistes à qui tu as donné la réplique. Notez bien que dans le cas de l’accord du participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir, ni le sujet (tu — féminin) ni le COI (les artistestu as donné à qui ? aux artistes) n’interviennent dans l’accord.

    Cette réponse a été acceptée par grmber. le 18 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 2255 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 16 décembre 2019 dans Général

    Bonjour Vincent, « encore que » employé seul a le sens de « bien que… », il faut donc dans ce cas écrire quoique en un seul mot (« quoi que… » en deux mots, au sens de « quel que soit ce que… »,  ne peut d’ailleurs jamais s’employer seul, il introduit nécessairement une proposition au subjonctif, fût-elle très courte : quoi qu’il en soit, quoi que ce soit, etc.).

    Cette réponse a été acceptée par VRcorrecteur. le 16 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 632 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 10 décembre 2019 dans Accords

    Bonjour Line, votre copine s’était fait plaquer par son petit ami (après se faire, le verbe se met à l’infinitif : on dit bien je me suis fait avoir et non je me suis fait eu — sauf dans une tournure humoristique, par dérision). Par ailleurs, le participe fait suivi d’un infinitif est toujours invariable, donc on a bien elle s’était fait plaquer et non elle s’était faite plaquer (qui, au passage, est une erreur courante).

    • 454 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 10 décembre 2019 dans Question de langue

    Bonjour, pour ma part je supprimerais la virgule après auquel cas qui me semble superflue (voire fautive) et alourdit notablement la phrase (en revanche, la virgule avant est indispensable) : Il est possible qu’il ressente un malaise, auquel cas il faudrait l’évacuer…

    • 86 vues
    • 3 réponses
    • 2 votes
  • Grand maître Demandé le 9 décembre 2019 dans Accords

    Bonjour grmber, dans votre phrase, la présence d’un complément (aux travaux) nous indique qu’il s’agit du participe présent du verbe correspondre plutôt qu’à l’adjectif correspondant(e). Il faut donc le laisser invariable : veuillez trouver ci-joint la facture correspondant [qui correspond] au travaux. Mais pour éviter le dilemme, vous pouvez bien sûr utiliser la formulation la facture relative aux travaux.

    Cette réponse a été acceptée par grmber. le 9 décembre 2019 Vous avez gagné 15 points.

    • 4331 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes