Le profil de Prince
Grand maître
25415
points

Questions
7

Réponses
3232

  • Grand maître Demandé le 27 octobre 2018 dans Général

    Bonjour Raw !

    1° Comme l’écrit Joëlle, douze est un adjectif numéral cardinal. Ce dernier indique de façon précise le nombre d’êtres ou de choses désignés par le nom :  Un ami, deux amis, trois chevaux, etc. Ainsi, douze indique le nombre d’amis du club considéré. Il se distingue de l’adjectif numéral ordinal, qui indique l’ordre, le rang : le troisième, le douzième, mon troisième frère. 

    2° Tu peux dire Comment s’appelle le mot « douze », même s’il est préférable de dire : Quelle est la nature du mot douze ?
    En effet, notamment l’excellente grammaire Le Grevisse de l’étudiant. CAPES et agrégation lettres (De Boeck supérieur, 2018, 766 p.) écrit p. 191 : On l’appelle déterminant numéral cardinal car il désigne les nombres cardinaux entiers […].

    3°  On désigne les adjectifs numéraux cardinaux également sous le terme numéraux cardinaux (par abrègement) ou déterminants numéraux cardinaux. Toutefois, il faut savoir que selon La grammaire méthodique du français (une des deux meilleures grammaires actuelles, à mon avis), les déterminants ne font pas partie des adjectifs (cf. 3e édition, p. 277)…

    Conclusion : On dira que dans votre phrase, douze est un adjectif numéral cardinal.

     

     

    • 6271 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 27 octobre 2018 dans Accords

    Bonjour,

    Le pluriel et le singulier sont corrects. Magazine d’information =  « magazine qui diffuse de l’information » ; magazine d’informations = « magazine qui diffuse des informations« .

    Le singulier est nettement plus fréquent chez les auteurs. Voyez ce graphique ( cliquez sur ce lien , puis sur Search  lots of books) de Ngam Viewer à ce sujet. 

    Bon après-midi. 

    • 1216 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 27 octobre 2018 dans Question de langue

    Bonjour BBfolk

    On préside une table, dans le sens de « Occuper la première place et/ou la place d’honneur dans une assemblée, une manifestation, une cérémonie en bénéficiant des égards ou en assumant les obligations qui y sont liées. »
    « André, ravi, préside la table avec un entrain inaccoutumé (MARTIN DU GARD). »
    Source de référence : Trésor de la langue française informatisé, article Présider.

    Je dirais donc : présider la/une tablée et  donc « La tablée était impressionnante ; mon père la présidait en silence », 
    étant précisé que la tablée est l’ « Ensemble des personnes qui sont assises à la même table, qui prennent leur repas à la même table. Synon. table »
    Source : Id., article Tablée. 

    Cette réponse a été acceptée par BBFolk. le 27 octobre 2018 Vous avez gagné 15 points.

    • 893 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 26 octobre 2018 dans Accords

    Bonsoir Bab !

    Brut de fût signifie « pris directement à la sortie du fût, à son degré naturel ».

    Bien sûr, brut, qui est ici un adjectif, comme l’indique PhL, s’accorde avec  le nom auquel il se rapporte, soit armagnacs, donc au pluriel.

    A mon sens,  pour le nom fût, le singulier et le pluriel se conçoivent.  Des armagnacs bruts de fûts= « des armagnacs pris directement à la sortie de(s) fûts ».  Des armagnacs bruts de fût =  « des armagnacs pris directement à la sortie du fût ».

    • 731 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 26 octobre 2018 dans Question de langue

    Bonjour Juliano !

    On ne trouve pas croire en ou à un/ses rêves dans les grands dictionnaires actuels.

    Il est très difficile de dire s’il convient de choisir à ou en à l’aide de ces ouvrages dictionnairiques (y compris le Dictionnaire de l’Académie française). En effet, croire en ses rêves signifie « croire à la possibilité de réaliser ses rêves », et aucun de ces ouvrages ne comporte un tel sens.

    Par contre, les auteurs et les écrivains qui sont cités dans Ngram Viewer utilisent la préposition à. Voyez ce graphique.

    Un des exemples cités dans Ngram : 

    « Marcel Proust  C’est dormir toute sa vie que de croire à ses rêves« .

    Conclusion : Je dirais croire à un rêve, à mes rêves, etc.

     

    • 810 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 25 octobre 2018 dans Général

     

    Bonsoir à tous !

    Je rejoins Evinrude sur le fait que faire  (+ inf. ) est ici un auxiliaire (ou un semi-auxiliaire) de temps (ou de mode). Cf. son lien.

    Il est donc vain de chercher une fonction à la forme infinitive passer, comme il serait vain de lui en chercher une dans  Il vient de passer ou Il va passer, par exemple. Dans tous les cas, c’est le verbe passer conjugué à l’aide d’un semi-auxiliaire de mode ou de temps.

    Bonne soirée ! 🙂

    • 563 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 25 octobre 2018 dans Question de langue

    Bonsoir La Liste,

    Voici, pour le même prix,  la liste des liaisons interdites selon l’Académie française (cf. son site, rubrique   « Questions de langue », article « Liaisons ») :

    « Elle [la liaison]  ne se pratique pas :

    – après la conjonction et : un fils et une fille ;

    – après la consonne finale d’un nom au singulier : un temps idéal, un nez épaté ;

    – après le s intérieur dans les locutions nominales au pluriel : des moulins à vent ;

    – après la finale -es de la 2e personne du singulier de l’indicatif présent et du subjonctif présent : tu portes un habit vert ; Il faut que tu lui écrives un poème. On fera en revanche la liaison lors de la lecture de vers ;

    – après les mots terminés en -rt en –rs, sauf s’ils sont suivis de il, elle, on ou s’il s’agit du de l’adverbe fort ou du s de toujours : de part en part, tu pars à huit heures (mais : quand dort-(t)on ? quand sort-(t)elle ?) ;

    – devant un, oui, onze et les mots étrangers commençant par y : des oui ;

    – devant les noms de lettres de l’alphabet : des i, des a. »

    S’agissant de des haricots, la rumeur selon laquelle il serait désormais admis que l’on puisse faire la liaison (des Z haricots)  été colportée par un journal largement diffusé dans les établissements scolaires. Cette possibilité a été démentie par les Immortels.

    Bonne soirée.

     

    Cette réponse a été acceptée par LaListe. le 25 octobre 2018 Vous avez gagné 15 points.

    • 636 vues
    • 2 réponses
    • 1 votes
  • Grand maître Demandé le 24 octobre 2018 dans Question de langue

    « Je vous précise le numéro de suivi :xxxxxx ».

    Le deux-points est correct, sauf qu’il faut le faire suivre d’une espace double.

    • 648 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 24 octobre 2018 dans Général

    Voici à nouveau  l’article de l’Académie française au sujet des liaisons :

    stronghttp://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#46_strong-em-liaisons-em-strong

    Remarques :
    Attention au pléonasme : une liaison ne peut se faire (s’entendre) qu’à l’oral.
    Il y a trois – et non deux – catégories de liaisons : les liaisons obligatoires, celles qui sont interdites et les facultatives. 

    • 1283 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 24 octobre 2018 dans Accords

    J’ai omis de dire que je guillemetterais premières années  ==> Les « premières années ».
    Je ferais de même avec première année, si je l’écrivais au singulier. ==> les « première année ». 

    • 4891 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes