« S’y ajoute des circonstances » ou « S’y ajoutent des circonstances ».

Ou encore… « ne reste que les irréductibles » ou « ne restent que les irréductibles » ?

Je suis tentée d’accorder avec le sujet qui est au pluriel, mais on peut envisager « il s’y ajoute des circonstances » et « il ne reste que les irréductibles »…

Y-a-t-il une règle ferme sur le sujet ?

Bien à vous,
Karine

karineaubry Membre actif Demandé le 27 juillet 2019 dans Accords

Il y a sans trait d’union.

Y-a-t-il une règle ferme sur le sujet ?
Y a-t-il une règle ferme sur le sujet ?

Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

le 27 juillet 2019.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Il reste des places. Formulation impersonnelle. Il est un sujet qui ne désigne personne.
Des places restent à vendre. Accord du verbe avec le sujet au pluriel.
Donc : il ne reste que des irréductibles et
Ne restent en lice que les irréductibles.

joelle Grand maître Répondu le 27 juillet 2019

Merci pour votre réponse. Nous avons trouvé dans LE UN, hebdomadaire d’Eric Fottorino,  le « ne reste que des….. « , et j’ai pensé qu’on pouvait éventuellement admettre un sous-entendu « il ne reste que des…. »
Par ailleurs, merci pour le trait d’union dont je ferai désormais l’économie entre mon Y et mon A…

C’est vrai, il est superfétatoire et erroné !

karineaubry Membre actif Répondu le 31 juillet 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.