Le profil de NicolasMessina
Érudit
119
points

Questions
44

Réponses
11

  • Érudit Demandé le 27 septembre 2020 dans Général

    Merci à tous.
    (Je me demande vraiment pourquoi à Lyon, la prononciation anglaise prédomine…)

    • 684 vues
    • 4 réponses
    • 1 votes
  • Érudit Demandé le 28 juin 2018 dans Général

    Je ne suis pas d’accord avec la liste, les mots proposés sont trop vagues, j’aimerais atteindre le registre psychiatrique. Comment pourrait-on construire un mot reprenant une étymologie d’angoisse, avec un suffixe privatif ?

    • 1410 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 26 mai 2018 dans Question de langue

    Comment expliquez-vous que « rien du tout » ait ce sens-là ? Est-ce une sorte de jeu de mots plaisant ?

    • 1613 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 11 octobre 2017 dans Général

    Et en évitant la virgule ? Les troubles alimentaires sont considérés ici comme des comportements dommageables au même titre que la mutilation.

    • 1888 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
    • 2093 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 5 septembre 2017 dans Question de langue

    Je la trouve chez Baudelaire.

    • 2093 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 16 juillet 2016 dans Général

    Dans quels cas faut-il écrire « avoir affaire avec » ?

    • 2942 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 19 avril 2016 dans Général

    Merci, czardas.

    • 5623 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 18 mars 2016 dans Question de langue

    Vlavv, merci beaucoup, vous me donnez la réponse que je cherchais. (Je ne peux pas choisir la meilleure réponse pour des raisons techniques.)

    Merci à Chambaron pour les exemples, à part les gens du voyage, car les tziganes ont une culture ; gens du voyage concerne je pense une situation sociale. On peut lire LQR de Hazan, qui parle de l’usage du mot décès, m’ayant inspiré la question initiale.

    • 2387 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 16 mars 2016 dans Question de langue

    1. Décès est utilisé dans les medias pour remplacer le mot de mort et je pars de cette constatation pour demander si la langue littéraire fait une différence entre ces deux mots.
    2. Sur les euphémismes je suis forcément d’accord, vous aimez renseigner sur des choses qu’on ne demande pas, en évitant la question principale 🙂
    3. Nous sommes nombreux à savoir que décès n’est pas une locution.  Le problème n’est pas là, je pense.

    • 2387 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes