Le profil de CATHY LÉVY
Grand maître
7927
points

Questions
17

Réponses
1057

  • Grand maître Demandé 7 jours auparavant dans Question de langue

    Je ferai passer à qui ? à eux. (COI)
    –> Je leur ferai passer un examen (la première tournure est fausse)
    Je ferai passer l’examen à qui ? à eux.
    –> Je ferai passer un examen aux stagiaires (la première tournure est fausse)
    « Les » pourra s’employer dans une tournure comme :
    Je les ferai passer par cette épreuve. (COD)

    • 97 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 7 jours auparavant dans Question de langue

    À noter qu’on n’écrit pas un livre : on écrit un ouvrage, un essai, une nouvelle, un roman, etc.
    Un livre est un objet vendu en librairie.   

    • 113 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 19 septembre 2021 dans Accords

    Tout à fait de votre avis Tara et je trouve votre réponse excellente !
    Désolée que vous n’ayez pas un fan club aussi actif (et aveugle) que celui de Prince…………..
    Au fait je vous ai attribué un vote positif qui refuse de s’afficher, encore une fois.

    Joëlle,
    Ne trouvez-vous pas curieux que seuls les votes positifs attribués à Prince s’affichent (48 votes positifs sur ce seul fil, pour 4 réponses parfaitement inutiles), quand dans tous les fils de discussion, les votes positifs ne s’affichent plus pour personne depuis des mois ?

    • 229 vues
    • 8 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 19 septembre 2021 dans Général

    On parlera plutôt d’orthographe traditionnelle .
    Cette orthographe sert toujours de référence, même si l’orthographe réformée est tolérée. par certains, recommandée par d’autres, etc.
    La réponse de l’Académie :
     « Aucune des deux graphies ne peut être tenue pour fautive » (Journal officiel)

    Pour des détails comme « événement / évènement » je pense que personne ne vous en voudra si vous l’employez dans un texte où vous appliquez en majorité les règles de l’orthographe traditionnelle.
    Maintenant, je pense mettre tout le monde d’accord en disant ceci :
    Si l’on décide d’appliquer principalement les règles réformées, malgré tout il est évident que l’on « mélange » les deux orthographes, dans la mesure où c’est l’orthographe traditionnelle qui garde la plus grande place dans nos textes francophones !

    Personnellement, les règles réformées me dérangent terriblement, et en tant que formatrice et correctrice, je ne les applique pas.
    C’est à vous de doser habilement votre mélange, afin que personne ne puisse vous suspecter de mal écrire.

    • 139 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 19 septembre 2021 dans Accords

    Lealou,

    Vous écrivez : on peut bien dire « une faim, telle que/comme j’en ai jamais ressenti(e) »

    La réponse est NON.
    Comme vous l’a fort bien expliqué Joëlle, on ne peut pas dire « j’en ai ressenti une faim« .
    « En » serait mis pour quoi à votre avis ?

    De cette période, j’ai gardé cette soif de savoir –> j’en ai gardé une telle soif de savoir qu’elle n’est toujours pas étanchée : ici « en » est mis pour « cette période« 
    Donc on dira : j’en ai gardé une soif de savoir que je n’avais jamais éprouvée avant.

    On peut dire :
    J’ai ressenti une telle faim que j’aurais pu manger un bœuf entier
    J’ai ressenti la faim comme je ne l’avais jamais ressentie auparavant

    Personnellement je ne suis pas convaincue par la réponse de Chaudron.

    • 146 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 19 septembre 2021 dans Question de langue

    Mon questionnement est donc le suivant : dans les deux propositions qui suivent, y en a-t-il une d’incorrecte en français :
    1°/ Toute marque de coups avait disparu…
    2°/ Toutes marques de coups avaient disparu…

    Oui Isil,

    Votre phrase n° 2 est incorrecte. 
    Voir ICI

    Tara et George vous l’ont clairement expliqué,  l’emploi de l’article est obligatoire dans ce cas. Il ne s’agit pas de contourner la difficulté, c’est la règle.
    Toute marque avait –> toutes les marques avaient
    Pour toute demande –> pour toutes les demandes
    De toute façon –> de toutes les façons

    • 127 vues
    • 7 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 12 septembre 2021 dans Général

    Vous avez raison Totoro, les tournures correctes sont :
    Tout ce qu’elle faisait c’était bouder
    Tout ce qu’elle veut c’est se marier
    Ce qu’elle aime c’est danser

    On ne dit pas « elle veut DE se marier  »  ni « elle aime DE danser « .

    • 72 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 12 septembre 2021 dans Général

    En français « sécure / insécure » ne sont pas acceptés. Voir ICI

    Ici il s’agit d’un jargon médical, littéralement traduit de l’anglais, et voici ce que j’ai trouvé :
    Une quatrième catégorie a été ajouté par Mary Main, autre chercheuse en psychologie : l’attachement désorienté / désorganisé. L’enfant à l’attachement insécure désorganisé / désorienté a un comportement chaotique et instable. L’enfant perd le lien avec ses émotions et sa vie affective. 

    Donc, dans votre phrase est correcte, et « désorganisé » s’accorde bien avec « attachement ».

    • 108 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 12 septembre 2021 dans Accords

    Aucun des deux, voir ICI

    Vous pourrez sans difficulté / facilement concrétiser vos idées

    • 103 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 12 septembre 2021 dans Conjugaison

    « En espérant avoir pu vous convaincre via ces quelques mots et vous avoir donné l’envie de me donner une chance ; j’en serai ravi. »

    Je suis consciente que ma réponse arrive trop tard pour ce courrier urgent, mais peut-être pourra-t-elle vous aider pour d’autres courriers à venir.

    Tout d’abord, quand vous commencez une phrase par un participe présent, vous devez faire apparaître le sujet dans une deuxième proposition, par exemple :
    En espérant vous avoir convaincu, je reste à votre écoute pour tout complément d’information.

    J’ai remarqué que vous aimez beaucoup les points-virgules, c’est amusant, personnellement je ne leur trouve pas grand intérêt, mais ça c’est une autre affaire. Ici le point-virgule me semble injustifié, et en plus il brouille les pistes, car « j’en serai ravi » semble être la fameuse seconde proposition, séparée de façon injustifiée de la première par cette ponctuation.
    Pourtant cette proposition n’a rien à voir avec la précédente, et « j’en serai ravi » ne convient pas ici.

    Vérifiez l’emploi de « via », qui ne convient pas non plus ici.

    Voici ce que j’ai trouvé sur le CNRTL à propos de « donner envie / l’envie » :
    mais on lui en a fait venir l’envie, on lui en a fait naître l‘envie. On lui en a donné envie.

    Donc ici vous devriez écrire « et vous avoir donné envie de me donner une chance ».
    Mais c’est là que vous vous apercevez (si vous ne confondez pas urgence et précipitation) de la répétition du verbe « donner » qui est plutôt gênante.

    Enfin, pour en revenir à votre question « futur ou conditionnel » :
    Dans les cours portant sur la communication professionnelle, on recommande en principe d’éviter l’emploi du conditionnel dans un courrier professionnel, car il introduit une idée d’incertitude.
    Exemple : Je serai ravi d’intégrer votre équipe, si vous m’offrez une chance.
    Maintenant, les deux formes sont possibles :
    Le conditionnel peut être perçu comme une marque de courtoisie.
    Le futur introduit l’idée que vous vous projetez déjà, que vous vous impliquez déjà.
    Je serai / serais ravi de faire partie de votre équipe

    Ma dernière suggestion : préférez toujours les tournures les plus simples, les phrases les plus courtes et légères, et les termes dont vous êtes sûr.
    Et n’hésitez pas à vérifier sur les sites référents (notamment l’Académie française et le CNRTL) en cas d’incertitude.

    Une proposition :
    J’espère vous avoir convaincu, et vous avoir donné envie de m’offrir une chance d’intégrer votre équipe, ce dont je serai ravi.

    • 118 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes