Le profil de Bruno974
Grand maître
5108
points

Questions
18

Réponses
584

  • Grand maître Demandé 2 jours auparavant dans Général

    Si votre exemple est bien une question, il faut inverser le verbe et le pronom : Vous moquez-vous de moi ? mais en français courant à l’oral, on se contente de marquer l’interrogation par l’intonation sans inversion : Vous vous moquez de moi ?

    • 81 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Conjugaison

    Bonjour Lulamay,
    La conjonction de coordination mais peut parfois servir à introduire directement une affirmation appuyée, mais lorsque mais sert simplement à contrebalancer la  proposition précédente, c’est la même phrase qui se poursuit.

    Vous pouvez utiliser le futur antérieur s’il s’agit simplement après coup de constater un fait avéré, mais dans ce cas la phrase se poursuit logiquement à un temps passé de l’indicatif : Jamais elle n’aura dépensé autant d’argent pour un simple repas, mais c’était son dernier déjeuner et Annie avait décidé de s’offrir ce qu’il y avait de meilleur. 

    Vous pouvez aussi adopter un point de vue hypothétique et conserver le conditionnel  : Jamais elle n’aurait dépensé autant d’argent pour un simple repas, mais ce serait son dernier déjeuner.  Annie avait décidé de s’offrir ce qu’il y avait de meilleur.

    • 59 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 5 jours auparavant dans Accords

    Bonjour Alain,

    L’usage du féminin pour le pluriel n’est pas une règle absolue, comme le mentionnent l’Académie française (Parfois au pluriel et dans ce cas, généralement, au féminin.)  ou le CNRTL ( Rem. 1. Gramm. Lar. 1964, § 249 écrit : ,,Amour, après avoir longtemps hésité entre les deux genres, est considéré par les grammaires classiques comme masculin au singulier et féminin au pluriel. Le genre masculin semble aujourd’hui se généraliser pour les deux nombres«  (cf. aussi Littré, rem. et Grev. 1964, § 253). ).

    • 73 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 16 mai 2024 dans Accords

    Il ne laisse aucune des jeunes femmes indifférente.

    Bonjour,

    L’adjectif « indifférente » est attribut du complément d’objet direct aucune. Il s’accorde donc avec ce pronom : le singulier est obligatoire.

    • 103 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 29 avril 2024 dans Général

    Bonjour,
    Votre syntaxe est correcte. Si cette formulation fait suite à l’exposé d’une situation, elle est tout à fait compréhensible. Si vous formulez directement une telle affirmation, il devient alors nécessaire de la contextualiser, par exemple comme vous le suggère Joëlle.

    • 73 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 28 avril 2024 dans Conjugaison

    C’est un cas de figure ou le sens impose l’usage d’un temps passé, de préférence l’imparfait (quelles que fussent) mais le passé est envisageable (quelles qu’aient été).

    • 83 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 25 avril 2024 dans Accords

    Pourquoi utiliser la forme pronominale ? Se refuser, c’est s’interdire un comportement. Opposer un refus à une question particulière, c’est tout simplement refuser. La réponse qu’elle a obstinément refusé de me donner.

    • 91 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 24 avril 2024 dans Question de langue

    La formulation de base est sans inversion, avec un article indéfini et avec un qualificatif, par exemple : J’avais une conception différente de mon rôle. Si l’on inverse le complément :J’avais, de mon rôle, une conception différente. On peut parfois qualifier la conception par un complément de nom : J’avais une conception d’artiste de mon rôle / J’avais, de mon rôle, une conception d’artiste. Avec ensemblier (personne qui assemble des décors), il est difficile de croire qu’il sert à préciser le mode de conception, plutôt le rôle. II est alors possible de dire: Je concevais mon rôle comme celui d’un ensemblier.
    Dans tous les cas, la forme avec le verbe être est incorrecte : la conception d’être, cela ne signifie rien de cohérent.

    • 101 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 17 avril 2024 dans Accords

    Souri est de fait un participe passé invariable car issu d’un verbe strictement intransitif.

    • 113 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 9 avril 2024 dans Accords

    Bonsoir,
    Si vous cherchez des références littéraires, vous trouverez les deux façons.
    Si vous passez le certificat Voltaire et devez vous en tenir aux règles retenues, la mise en incise de la comparaison impose l’accord avec le seul premier sujet, donc au singulier.
    Vous pourriez aussi conclure de cette interrogation qu’il peut être utile de reformuler votre phrase. Celle-ci est particulièrement chargée avec beaucoup d’idées qui s’entremêlent et notamment une possible confusion à propos des peuples autochtones. Ceux-ci entretenaient-ils les plantations de palmiers à huile ou la forêt ? La réponse n’est pas si simple, du moins en Asie.

    • 122 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes