Vu

Bonjour,

Ce matin j’ai fait deux exercices sur le participe passé en ( ir, é )
j’ai obtenu 18/20 au deux, pour quelqu’un qui ne savait pas écrire
il y a deux ans c’est sublime.
Dans la phrase ci -dessous  :

« Merci florence, je ne l’avais pas vu ! »

Florence est bien le sujet n’est -ce pas ?

le « l’ » L ‘apostrophe c’est « je » donc moi n’est -ce pas ? »

Quelle est la fonction de L apostrophe  et « je » il est quoi ( identique, comment
dois-je les définir tous deux, vu que c’est la même chose )

j’essaie d’expliquer le « L » apostrophe à mon frère ( une sorte de reflet, comme le miroir, non ? )ou dire le « L’ » se rapporte à « je » tout simplement ?

Cordialement .

Ps: cette phrase me chagrine aussi :

« je ne veux  pas revivre ce que j’ai vécu »

« Que » s’accorde bien avec « je » donc moi ( une femme aurait mis vécue avec un
E n’est -ce pas ? »

Merci.

Re ps : pouvez -vous m’aider à trouver le titre de ma question ?

Estudiantin Maître Demandé le 17 décembre 2016 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Bonjour Estudiantin.

Félicitations !
J’ai constaté très régulièrement ta progression, c’est réellement fantastique et en quelques mois seulement…
Quelle volonté !

« Merci florence, je ne l’avais pas vu ! »

Il faut analyser  » je ne l’avais pas vu ! »

Je sujet de avais vu  : je représente toujours celui qui parle ou qui écrit. C’est un pronom personnel sujet.

l’  est la contraction du pronom le, lui-même pronom personnel COD. Je n’avais pas vu QUI ou QUOI ? : l’. Il représente quelqu’un ou quelque chose dont on a parlé avant.
L’ peut représenter une personne (Merci Florence de m’avoir montré Sébastien, je ne l’avais pas vu »)
Ou un objet : Merci Florence, je n’avais pas vu le trottoir et j’aurais pu tomber !

Je et l’ sont donc tous les deux des pronoms personnels. Je pronom sujet de la première personne du singulier et l’ (le) pronom COD, de la troisième personne du singulier.

Florence
est la personne à laquelle s’adresse celui qui écrit (je)

« je ne veux  pas revivre ce que j’ai vécu »

J’ai vécu QUOI : que. Que est bien le COD. Le participe passé s’accorde donc avec que placé avant l’auxiliaire. Mais ici que est un pronom neutre qui exprime  la mésaventure, la situation les difficultés rencontrées par celui qui parle. Vécu restera donc au masculin singulier.
J’ est le sujet, mais n’a rien à voir avec que.

J’espère avoir été suffisamment clair ?

Cordialement.

PhL Grand maître Répondu le 17 décembre 2016

Oui PhL  tu as été très clair , je vais noter ça et le relire à tête reposée, Comme  je le fais chaque
matin, ensuite pour moi je lis et relis les règles assidûment .
Tu m’as aidé comme ton petit frère .

Aussi PhL lorsque je me suis inscrit ici sur le site  pendant neuf mois
je ne m’appelais pas Estudiantin mais David Ar*** peut-être que 
cette transition ne s’est pas vue de prime abord .
Estudiantin lui t’a connu dès le premier jour.
David Ar*** lui ne savait pas écrire .
Les deux qui sont le même, te disent un grand merci !

le 17 décembre 2016.

Pour parfaire ta formation :
– « à tête reposée »
– « ne s’est pas vue » (on peut remplacer par ne s’était pas vue, et non pas par ne savait pas, donc il s’agit du verbe être)
– « Estudiantin, lui, t’a connu… » (le sujet est Estudiantin, troisième personne du singulier : il a)

le 17 décembre 2016.

Hou là là oui impardonnable ( ne sais pas vue ? Oups reposé sans e ) en plus
je connais ces règles .
Savoir et s’était là aussi j’ai fait fort, idem je connais cette règle. Pfff….
La troisième ( t’a ) m’intéresse fortement pour les autres une claque
sur la tête …
C’est pas trop grave car je sais ( verbe savoir pas deux fois
ce coup ci )qu’ un jour cela diminuera .
Merci PhL.

le 17 décembre 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.