« Voici une tendance qui m’a tapée/tapé dans l’œil. » [sujet féminin]

J’ai un doute sur l’accord du participe passé dans cette expression, sachant que c’est une femme qui parle :
« Voici une tendance qui m’a tapée/tapé dans l’œil. »
La participe passé reste-t-il figé au masculin ?

Merci d’avance,
Diane

Dianoue Débutant Demandé le 8 mars 2016 dans Accords
3 réponse(s)
 

« m’ » n’est pas complément d’objet direct, il est complément d’objet indirect (a tapé dans l’œil à qui ?), donc, on n’accorde pas.
« Voici une tendance qui m’a tapé dans l’œil. »

jean bordes Grand maître Répondu le 8 mars 2016

a tapé dans l’oeil de qui ?

le 8 mars 2016.

Oui, en effet, c’est mieux.

le 9 mars 2016.

Merci beaucoup !

Dianoue Débutant Répondu le 8 mars 2016

Bonjour,

Dans un style très familier tendance est un adjectif, qui signifie à la mode. Dans ce sens vous ne pouvez pas utiliser ce mot substantivement.

Ces chaussures sont très tendance.

Taper dans l’oeil est une locution très familière. Elle signifie : Plaire, séduire, faire une impression vive et agréable.

Dites :

Cette nouvelle mode flatte mon regard.

czardas Grand maître Répondu le 8 mars 2016

Au contraire ! tendance en tant qu’adjectif est à déconseiller, il faut l’employer pour ce qu’il est : un nom.
L’emploi de tendance, en tant que nom, me paraît ici tout à fait adapté. Une tendance est ce qui pousse quelqu’un à agir d’une certaine façon, une propension, un penchant ; ce peut être aussi une « orientation commune à certaines personnes » (Le Robert), un courant.
« Une tendance qui m’a tapé dans l’œil » : tendance est bien employé comme nom et répond à l’une ou l’autre des deux définitions ci-dessus.
Vous avez raison de signaler que c’est une formule très familière.

le 9 mars 2016.

Je suis convaincu que pour Dianoue le mot tendance ne correspond à aucune des deux définitions que vous citez.

tendance = mode vestimentaire

http://www.cosmopolitan.fr/,mode-tendance-automne-hiver,2178,1584165.asp

le 9 mars 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.