Vocabulaire: « relève », « excédents »

Bonjour. Je voudrais savoir si cette phrase a du sens. Est-il correct d’utiliser le mot « relève » pour parler de la collecte des déchets? Le mot « excédent » est-il aussi correct?

 

Voici le passage en question:

Le service d’ébouage était composé à Enchastrayes de trois employés. Cinq fois par semaine, et en hiver à l’aide d’un traîneau tracté par une chenillette, ils collectaient les conteneurs aux quatre coins du vaste territoire communal. L’été, les déchets étaient entassés dans une casemate où venait les ramasser un camion-benne pour les descendre dans une usine de traitement de la vallée.
Mais, depuis l’avalanche, cette  relève ne pouvait s’accomplir, et les excédents étaient déversés dans un fossé en bordure d’une aire de stationnement.

Merci

porchy8 Amateur éclairé Demandé 5 jours auparavant dans Question de langue
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 

Le terme relève n’est pas synonyme de ramassage, de collecte ou d’enlèvement (terme usité pour les ordures).
Le terme excédent signifie un surplus / un excès or on ne saisit pas cette notion dans votre phrase.
Mais, depuis l’avalanche, cette  opération n’était plus possible et les ordures étaient déversées dans un fossé en bordure d’une aire de stationnement.

il doit y avoir de meilleures formulations ….

joelle Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Écrivez plutôt :

[…] depuis l’avalanche, les ordures ménagères, dont la collecte a été suspendue, sont déversées dans un fossé.

czardas Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Ok. Merci. Je comprends mieux. En revanche, est-il correct d’utiliser le mot « relève » pour parler du fait de faire passer les déchets de la casemate aux camions-bennes pour partir en usine de traitement?

Le service d’ébouage était composé à Enchastrayes de trois employés. Cinq fois par semaine, à l’aide d’un grand traîneau tracté par une chenillette, ils collectaient les conteneurs aux quatre coins du vaste territoire communal. L’été, un tracteur et sa remorque remplacait cet attelage et les déchets prenaient la direction d’une casemate où venait les ramasser un camion-benne pour les descendre dans une usine de traitement de la vallée.
Mais en hiver, par temps de neige, et a plus forte raison depuis l’avalanche, cette relève ne pouvait s’accomplir, et les excédents étaient déversés dans un fossé en bordure d’une aire de stationnement.

Merci

porchy8 Amateur éclairé Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.