Subjonctif/indicatif encombre

Répondu

Bonsoir,

Je ne suis pas tout à fait sûre de certains points :

1. Peut-on écrire de deux façons :
C’est la seule ville que je connais où visiter les expositions est aussi enivrant.
C’est la seule ville que je connaisse où visiter les expositions est aussi enivrant.

2. Sans encombre (singulier), mais :
sans trop d’encombre(s ?) sans plus d’encombre(s ?)

3. Subjonctif, je pense :
Toutes ces courtisanes… pas une que je n’aie véritablement chérie…

Je vous remercie pour vos réponses.

Marisa Maître Demandé le 6 janvier 2021 dans Général
4 réponse(s)
 

On peut  écrire de deux façons  :
C’est la seule ville que je connais où visiter les expositions est aussi enivrant.
C’est la seule ville que je connaisse où visiter les expositions est aussi enivrant.

Sans encombre  est une locution adverbiale qui s’emploie au singulier, je n’ ai jamais employé « sans trop / plus d’encombres »  mais j’ai vu qu’il existait « sans autre encombre », donc pourquoi pas ? avec un « s » car il y a l’idée de pluriel.

Toutes ces courtisanes : je n’arrive pas à comprendre votre phrase à cause du « ne » explétif qui est négatif.
Je suppose que vous n’en avez chérie aucune==>Pas une que j’ai véritablement chérie. Je ne mettrais pas le subj.

joelle Grand maître Répondu le 6 janvier 2021
Meilleure réponse

1. La seule… que. Une réponse détaillée se trouve ici. 

2. Sans encombre.  Il s’agit d’une locution adverbiale invariable. Cf. Le Dict. de l’Ac. fr., le TLFI, le Bon usage... Il en est de même de sans plus d’encombre, sans autre encombre, sans trop d’encombre…

3. . ».. pas une que je n’aie véritablement chérie. »  C’est drôle, je comprends le contraire : le locuteur ou le scripteur a chéri toutes les courtisanes.
Marisa, c’est cela que vous souhaitez dire ?

Prince Grand maître Répondu le 7 janvier 2021

J’entends la même chose que vous Prince. Le « ne » comme non explétif :
…pas une que je n’aie véritablement chérie = pas une que je n’aie pas véritablement chérie
On a une double négation qui s’annule :toutes, je les ai chéries. C’est la forme négative que la principale (tronquée : il n’y en a pas une …) qui demande le subjonctif

Tara Grand maître Répondu le 7 janvier 2021

Tara, c’est donc ce que nous avions compris. 🙂

le 7 janvier 2021.

Merci à tous les trois pour vos éclaircissements.
Pour Prince et Tara, pour le 3, je voulais dire qu’il les avait toutes chéries.

Marisa Maître Répondu le 7 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.