S’il y a destitution ou destitution s’il y a

Répondu

Bonjour,
J’ai à nouveau deux questions.

1) Peut-on employer indifféremment ces deux tournures ?
– Si destitution il y a, elle est immédiate
– S’il y a destitution, elle est immédiate

2) J’ai lu cette phrase dans un livre. Mais je n’arrive pas à comprendre l’accord. J’ai le doute de savoir si les PP doivent s’accorder avec « patient » ou « les »
– Dix sept psychanalystes racontent le patient qui les a le plus marqué, ému, formé, construit, habité.

Merci pour vos réponses

Tony Grand maître Demandé le 26 avril 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Tony,

1) oui, ces deux formules sont équivalentes sur le sens, la première (avec l’inversion) est un peu plus recherchée, elle s’emploie particulièrement lorsqu’il y a répétition d’un mot employé récemment ou dans la même phrase : La destitution, si destitution il y a, sera prononcée

2) qui les a marqués, émus, etc. Le patient a marqué qui ? les (pour les psychanalistes).

Note : dix-sept s’écrit avec un trait d’union.

ChristianF Grand maître Répondu le 26 avril 2018

Merci beaucoup Christian.
2) Dis donc, j’ai lu cette phrase sur la couverture d’un livre .. Le correcteur n’est pas très professionnel ..

le 26 avril 2018.

« J’ai le doute de savoir si les PP… »

« J’ai le doute » et « j’ai le doute de savoir » sont incorrects ; dites plutôt, par exemple :
« J’ai un doute sur l’accord des participes passés (et non PP) avec « patient » ou « les »

jean bordes Grand maître Répondu le 26 avril 2018

Merci pour ces indications Jean Bordes. J’en prends note 🙂

le 26 avril 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.