serait ou saurait

Répondu

Bonjour à tous,

Je me permets de vous soumettre ma question ici. Au préalable, j’ai vérifié et la question avait déjà été traité.  Malheureusement, je n’ai pas compris les explications données.

Je vous prie de bien vouloir m’excuser, je ne savais pas si je devais écrire à la suite du post qui avait déjà été traité, ou si je devais en créer un nouveau.
En effet, dans le post que j’ai consulté, mon post apparaissait comme une « réponse » et non comme une question. Aussi, me suis je permise de poster un nouveau sujet.
Merci de m’indiquer la marche à suivre dans ce type de situation, je ne commettrai ainsi plus l’erreur :

Pour en revenir au fond de ma question :

J’ai écrit la phrase suivante :  « J’essaye de mettre en évidence des dysfonctionnements qui ne sauraient perdurer »

Mais je crois que j’ai fait une erreur, aurais-je dû écrire seraient ? Pouvez vous me donner une astuce pour ne plus commettre l’erreur ?

merci de vos lumières !

Ps : lorsque j’ai écrit ce post, je me suis également poser la question de savoir si je devais écrire « au travers » d’une règle ou « à travers » ?
Si vous pouviez en profiter pour me corriger au passage, je vous remercie par avance. Cela fait d’une pierre deux coups.

merci

lilasdps740 Membre actif Demandé le 13 janvier 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Cette situation ne saurait perdurer.
Cela ne saurait durer.
(En employant serait, ces deux phrases n’auraient pas de sens)

Moyen pratique de faire la différence entre serait et saurait : Il suffit de remplacer savoir par devoir
Vous écrirez donc :

« J’essaye de mettre en évidence des dysfonctionnements qui ne devraient pas perdurer »
donc, vous écrirez:
« J’essaye de mettre en évidence des dysfonctionnements qui ne sauraient perdurer »

Voici l’explication de l‘Académie

Pour votre seconde question voici une réponse 

czardas Grand maître Répondu le 13 janvier 2019

Bonjour lilasdps740,

Ta formulation est bien correcte.
Dans ta phrase, tu peux remplacer « savoir » par « pouvoir » afin de lui donner un sens similaire : « J’essaie de mettre en évidence des dysfonctionnements qui ne pourraient perdurer ».

Pour ta deuxième question, l’expression correcte est bien « au travers d’une règle ».
Si tu utilises « à travers » celui-ci ne peut pas être suivi par « de ». Exemple tu ne peux pas dire « il est passé à travers de la fenêtre ». En revanche, « il est passé au travers de la fenêtre » est juste.

DukeOfDante Débutant Répondu le 13 janvier 2019

Bonjour Lilasdps740,

Je peux vous apporter quelques éclaircissements : votre instinct est bon, vous avez écrit correctement « ne sauraient perdurer ».
Est-ce que la question que vous avez vue est celle-ci ?  

En ce qui concerne la procédure, il doit y en avoir plusieurs. Mais, là encore, vous avez eu raison de chercher à savoir si la question avait été traitée. Je suis passée par votre cas et j’ai procédé comme ceci ; j’ai repris la question et lui ai accolé un nombre. Dans votre cas, j’aurais mis « serait ou saurait. 2 ? ». Mais, il doit y avoir d’autres façons. Certaines personnes posent des questions à l’intérieur d’une question et parfois elles reçoivent des réponses ; cela n’a pas toujours été le cas pour moi.

Cela mis à part, il vous a échappé une ou deux petites choses :  Au préalable, j’ai vérifié et la question avait déjà été traité. Il vous a manqué l’accord « traitée » ;
Aussi, me suis je permise de poster un nouveau sujet. Ici, c’est « je me suis permis », en effet, on permet à quelqu’un. Si vous permettez à une amie d’entrer chez vous, vous dites « je lui ai permis d’entrer ».

Pour l’histoire de la règle, je n’ai pas compris. Vous vouliez dire « à l’aide d’une règle » ?

J’espère que cela vous rend service.

Zully Grand maître Répondu le 13 janvier 2019

Je vous remercie tous pour vos réponses !

DukeOfDante,  merci pour l’astuce et au passage, tu m’as permis de me rendre compte qu’il fallait utiliser le terme « j’essaie » au lieu de « j’essaye ».

Zully, oui tout à fait, c’est bien le post concerné. J’avais beau le relire je ne comprenais pas les explications. Je vous remercie d’avoir pris le temps de me corriger (traitée et pour je me permets) . Ce sont des erreurs grossières.

Concernant au travers/à travers : lorsque j’ai écrit le post, j’ai voulu utiliser l’expression « au travers d’une règle » (règle d’orthographe).  Mais j’avais eu un gros doute, je ne savais pas si je devais utiliser les termes : « à travers » ou « au travers ».
exemple : « Si vous pouviez m’indiquer vos explications au travers ou à travers (d’) une règle d’orthographe »

czardas, merci beaucoup pour l’astuce « devoir », c’est un bon moyen mnémotechnique !! Quant au lien renvoyant au site de l’Académie française, je l’avais consulté auparavant….et je n’avais toujours pas compris… P
Pour le second lien, je m’empresse de le consulter.

merci à tous, je dormirai moins bête !

lilasdps740 Membre actif Répondu le 13 janvier 2019

Bonsoir lilasdps.

« Au travers de et à travers (sans de concernent une action, un mouvement, réels ou fictifs. Ils sont souvent interchangeables quoique l’Ac. 1935* garde la vieille distinction, selon laquelle à travers conviendrait pour un passage vide, libre, tandis qu’au travers de supposerait un obstacle. Mais elle ajoute que « cette distinction n’est pas toujours rigoureusement observée ».   Cf. Le Bon usage électronique actuel, § 1073, a.
* Dictionnaire de l’Académie française, 8e édition.

Cette distinction n’est pas toujours appliquée par l’Académie elle-même dans ses exemples…

Prince Grand maître Répondu le 13 janvier 2019

Bonjour liladps,

Vous pouvez continuer à  utiliser  » j’essaye » , mais aussi utiliser « j’essaie » comme DukeofDante.

En effet les verbes en « ayer » accepte les deux graphies, contrairement aux verbes en « 0yer » ou « uyer ».
il aboie.
j’essaie, je paie
je paye,j’essaye

Sylvamat Grand maître Répondu le 14 janvier 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.