Reprise pronominale du sujet exprimé dans l’interrogation / Pronom de rappel dans la phrase interrogative

Bonjour,
Soit https://www.question-orthographe.fr/question/poser-une-question-et-mettre-t-il-ou-t-elle/ J’ai lu les réponses de Chambaron et czardas, mais j’ai du mal à comprendre dans quel(s) cas on doit répéter le sujet avec un pronom et dans quel(s) cas on ne doit pas. Je vous indique quelques liens a priori fiables pour être bien sûr que nous parlons de la même chose :

http://www.academie-francaise.fr/reprise-pronominale-du-sujet-exprime-dans-linterrogation-combien-dauteurs-sont-ils-selectionnes

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-rue89-culture/20100901.RUE8240/le-pronom-de-rappel-pilier-neglige-de-la-phrase-interrogative.html

https://www.achyra.org/francais/viewtopic.php?t=4805

Quelles sont les règles complètes sur la question ? (ou où peut-on les trouver ?)
Par exemple, doit-on dire : « Depuis quand nos lecteurs s’intéressent à la littérature ? » ou « Depuis quand nos lecteurs s’intéressent-ils à la littérature ? » ?
Merci.

Shakapidouchak Débutant Demandé le 5 août 2019 dans Général
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

– Depuis quand nos lecteurs s’intéressent-ils à la littérature ? Voir la nature des pronoms interrogatifs.
– Pierre vient-il me voir demain ? – Les étudiants qui suivent le cours de français ont-ils bien appris tous leurs verbes ?

– Pourquoi les hommes mentent-ils ?  Reprise car « pourquoi » n’est pas sujet ni déterminant interrogatif (donc reprise avec pourquoi)

Il faut se dire que la reprise est obligatoire à l’écrit, sauf pour les cas donnés par l’Académie que votre article présente.

– Pas de reprise du pronom personnel si : pronom interrogatif sujet (qui) ou déterminant interrogatif (quel) : 
Pas de reprise avec combien  (qui reprend le sujet) : Combien d’auteurs sont sélectionnés ?

MAIS 
En combien de jours l’armée peut-elle arriver ?  
 

 

joelle Grand maître Répondu le 5 août 2019
Ajouter un commentaire

Cette question se pose régulièrement sans que les réponses semblent satisfaisantes, sans doute parce que trop complexes ou difficiles à mémoriser.
Je ne reviens pas sur les raisons de l’inversion  dans une question : j’ai relu ma réponse du 21.04.2016 et la maintiens.

Mais comment faire le bon choix à coup sûr ?
En essayant plusieurs configurations sur la même phrase, je m’aperçois que le principe est constant.
Phrase de  test : Les enfants viendront manger. Question :  Les enfants viendront-ils manger ?
— si les mots ajoutés ne modifient pas du tout le sujet > reprise par le pronom : [Quand] [Pourquoi] [Jusqu’à quand] [Comment] [Avec qui] les enfants viendront-ils manger ?
si les mots ajoutés modifient, même légèrement, le sujet > pas de reprise par le pronom : [Combien d’enfants] [Quels enfants] [Lesquels des enfants] viendront manger ?  
Apparemment, cela fonctionne bien et le principe est simple, suffisamment pour se passer d’un ouvrage de grammaire. À vous d’essayer…

Chambaron Grand maître Répondu le 5 août 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.