raisons pourquoi/pour lesquelles

Dans A l’ombre des jeunes filles en fleurs, Proust écrit :
« Il leur ajoute une qualité qui passe la beauté même ; ce qui est une des raisons pourquoi l’on voit des hommes, indifférents aux femmes les plus belles, en aimer passionnément certaines qui nous semblent laides ».
J’aurais tendance à écrire « une des raisons pour lesquelles » mais je ne veux pas me fâcher avec Marcel.

Pouvez-vous me venir en aide ?

GIRON Débutant Demandé le 5 mars 2020 dans Question de langue

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

3 réponse(s)
 

La raison pour quoi / la raison pourquoi … Les deux formules existent ou ont existé mais il est vrai qu’aujourd’hui,  on dit le plus souvent la raison pour laquelle.
Autre option :  c’est un anglicisme (it is the reason why), n’y cédez pas !
Proust n’a pas écrit depuis longtemps, c’est pour cela que vous êtes étonné.

joelle Grand maître Répondu le 5 mars 2020

Merci beaucoup !

GIRON Débutant Répondu le 5 mars 2020

Notre très respecté Marcel écrivait dans la langue française de son époque.
De nos jours, on dira plutôt « C’est pourquoi / Voilà pourquoi » ou « C’est la raison pour laquelle« .

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 5 mars 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.