Prononciation de la lettre f à la fin des mots (ex. œuf, bœuf, neuf, chef, clef)

Répondu

Bonjour,

N’étant pas locuteur natif du français, je me demande pourquoi la f se prononce à la fin des mots :

    • neuf

 

    • bœuf (singulier)

 

    • œuf    (singulier)

 

    • chef (excepté chef-d’oeuvre)

 

et non dans le mot clef. La prononciation du mot clé joue-t-elle un rôle pour la prononciation du mot clef ?

Dimitris Débutant Demandé le 25 avril 2020 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Votre question est très intéressante, Dimitris.

D’après orthonet, le site édité par le Conseil international de la langue française (CILF), le « f » de clef se prononçait, en ancien français – exactement comme pour œuf et bœuf.  En synthèse, l’ancien français nous aurait légué la forme « une clef » (le « f » n’est plus prononcé depuis longtemps), et « des clés » correspondant au son prononcé au pluriel.

C’est donc « clés », pluriel de « clef » à cette époque, qui aurait plus tard donné « clé » au singulier, autre forme de « clef ».

Le mot « clef » ferait donc l’objet d’une double exception : comme pour les bœufs et les œufs, le « f » est conservé au pluriel (des clefs), mais contrairement à eux, « clef » peut aussi s’écrire « clé ». Au pluriel, on trouve donc naturellement deux orthographes possibles : « clefs » et « clés »…

J’espère que ma réponse vous aura fourni quelques…

VDaumail Amateur éclairé Répondu le 25 avril 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.