pensai-je ou pensé-je ?

Bonjour,

Extrait du roman de Henri Paré « Le burnout »

J’avais enfin presque terminé le travail exténuant auquel mon patron m’avait contraint. Pendant de longues semaines, j’avais fabriqué, dans le secret et l’isolement presque absolu, un four qui devait lui permettre, à ce patron intransigeant, de brûler jusqu’à réduire en cendres presque n’importe quelles matières. La combustion totale et entière, pensai-je, pour les environnementalistes.

L’auteur n’aurait-il pas dû écrire : pensé-je ?

czardas Grand maître Demandé le 29 juin 2015 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,
non la forme « pensé-je » existe, elle est juste, mais il s’agit de l’inversion pour la conjugaison au présent.
Je pense ==>pensé-je
Je pensai==>pensai-je

C’est pour l’euphonie, son harmonieux.
En ce cas précis, il s’agit du passé simple.

joelle Grand maître Répondu le 29 juin 2015

Ne s’agit-il pas dans ce cas précis d’un présent de narration. L’auteur fait ici la constatation d’un fait durable: il pense
 Le  passé simple sert à exprimer une action achevée.

http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue#41_strong-em-inversion-du-sujet-je-puis-je-em-strong

le 29 juin 2015.

non son récit est au passé, donc logiquement il utilise le passé. Il faut regarder dans le texte s’il a utilisé le passé simple dans le récit ou s’il formule des réflexions au présent. 

le 2 juillet 2015.

Dans l’exemple cité, le passé simple semble s’imposer : essayez la troisième personne du singulier pour vous en convaincre : « pensa-t-il » convient nettement mieux que « pense-t-il », non ?

Chambaron Grand maître Répondu le 1 juillet 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.