Participe passé : donné, eu, laissé + à + infinitif

Bonjour à tous,

Je travaille sur « Le grand livre de l’orthographe certificat Voltaire 4eme édition » et je suis à la règle 95/3 concernant « les participes passés donné,eu,laissé + à + infinitif ». Si j’ai bien compris la règle, si le COD complète le verbe à l’infinitif pas d’accord, sinon accord. Mais il y a des situations complexes que je ne comprends pas :
– les ennemis que cet homme a eu à affronter

Pour moi, cet homme a eu quoi ? Des ennemis => accord => eus

– Voici trois énigmes qu’on m’a laissées à éclaircir.

Pour moi : « on m’a laissé trois énigmes » ne veut rien dire, je dirais plutôt : « on m’a laissé à éclaircir trois énigmes » => pas d’accord => laissé.

Je vous remercie à l’avance du temps que vous pourrez consacrer à cette question.

Bonne journée.

JeanBtc Membre actif Demandé le 22 mars 2020 dans Accords

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

2 réponse(s)
 

Comme vous le dites, il y a des situations complexes et parfois, il y a une tolérance pour l’accord : cet homme a eu des ennemis « à affronter ». Le véritable complément du verbe est « à affronter », bien sûr il a eu des ennemis, mais la phrase, dans sa construction ne met pas en valeur ce complément.
Autre exemple : voici les chaussures que je vous ai donné (és) à réparer.  L’accord serait admis tant il est vrai que les chaussures ont été données.

En pratique, il faut pouvoir intercaler le complément d’objet direct entre le participe passé et l’infinitif.

Ces plantes qu’on lui avait données à arroser. (on lui avait donné ces plantes à arroser)
Ces enfants qu’on a empêchés de jouer. (on a empêché ces enfants de jouer).
On m’a laissé trois énigmes à éclaircir.

Par exemple, c’est l’énergie qu’elle a appris à canaliser. On ne peut pas dire qu’elle a appris l’énergie
Elle a appris à canaliser son énergie. (on ne peut pas intercaler « énergie » devant l’infinitif).

joelle Grand maître Répondu le 22 mars 2020

Bonjour,

Personnellement, j’ai appris et j’enseigne les indications données par la meilleure des grammaires contemporaines, cad le Bon usage, § 951 :

« Eu, donné

et laissé , suivis d’un infinitif introduit par à , sont tantôt laissés invariables, tantôt accordés avec le pronom objet direct qui précède (quoique l’on puisse, comme dans la règle énoncée plus haut, le rapporter à l’infinitif).

 

Avec avoir à comme synonyme de devoir , le participe est le plus souvent laissé invariable : La contrainte qu’elle a eu à subir (GreenAdrienne Mesurat, p. 166)— Quelque course que précisément il avait eu à faire (GideFaux-monn., p. 100)— L’immensité des espaces qu’elles ont eu à vaincre et traverser (B.-H. LévyDern. jours de Baudelaire, p. 172).  Cependant, des auteurs ne répugnent pas à rapporter l’objet direct à eu  : Toutes les difficultés qu’il eût eues à surmonter (StendhalChartr.xxvii )— La première lettre de ce genre que j’ai eue à écrire (R. RollandAu-dessus de la mêlée, p. 69)— Tous les blessés que j’ai eus à traiter (DuhamelPesée des âmes, p. 178).

 

Avec donner à (où le sens du verbe est plus proche de son sens habituel), le participe varie ordinairement Ces troupeaux fabuleux que l’on m’a donnés à égorger (Claudeldans le Figaro litt., 27 sept. 1947)— La leçon que je lui ai donnée à étudier (Ac. 1932)— Ex. où donné est invariable : Je fus tellement pris par ces vers que l’on m’avait donné à apprendre que […] (JammesDe l’âge divin à l’âge ingrat, p. 117)— Dans les pages que j’avais […] donné à lire autrefois à Janson (J. RoyMaître de la Mitidja, p. 16).

 

Avec laisser à , le choix est libre : La seule turpitude que les doctrinaires et républicains lui eussent laissé à désirer (BloyDésespéré, p. 341)— Les problèmes qu’il nous a laissés à résoudre (SalacrouArchipel Lenoirii )— De même sans doute, pour trouver à , mais nous avons relevé peu d’ex. : Les leçons […] que j’avais trouvé à donner (AyméTiroirs de l’inconnu, p. 26). »

Mais vous voudrez peut-être préférer appliquer la règle  pratique indiquée par Joëlle, surtout si vous souhaitez obtenir le certificat Voltaire.

Prince (archive) Grand maître Répondu le 22 mars 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.