Orthographe

Bonjour, j’aurais une petit question concernant « Colissimo » le produit de La Poste, la majuscule de ce mot est-elle obligatoire ou facultative ?

Manuel Maître Demandé le 13 août 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
7 réponse(s)
 

Colissimo n’est pas un nom commun; c’est le nom donné à un service. Il faut donc une majuscule.
Certains noms propres sont devenus noms communs : c’est le cas de « poubelle » ou  « silhouette » par exemples. « Frigidaire » était  une marque de réfrigérateurs; il désigne maintenant toutes sortes de réfrigérateurs de marques différentes?
Dans ces cas, en devenant noms communs, ils perdent leur majuscule.
Ce n’est pas le cas de « Colissimo » qui ne désigne rien d’autre qu’un service spécifique de La Poste.

Tara Grand maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

Oui mais alors pour désigner quoi d’autre que le service de La Poste ?
Pour ma part, je n’ai jamais rencontré ce mot pour autre chose.
C’est bien plus vraisemblablement une erreur.

Tara Grand maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,

La Poste emploie  Colissimo  pour désigner non plus le service mais le colis postal : votre Colissimo.

Prince Grand maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

Merci beaucoup

Manuel Maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

Il est pourtant souvent écrit « colissimo » sans majuscule, peut-être beaucoup le considèrent déjà comme un nom commun ?

Manuel Maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

On gardera donc « Colissimo » sera donc la conclusion, car c’était là l’essentiel, merci de ces réponses.

Manuel Maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

Vous confondez capitale et majuscule. Il faut effectivement une majuscule à Colissimo. Que vous souhaitiez utiliser la capitale pour représenter cette majuscule est libre à vous, mais rien ne l’oblige, même si c’est l’usage.

floppyzedolfin Débutant Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.