Nature de « des »

Bonjour,
Je suis un peu perdue lorsque j’essaie de comprendre la nature du mot « des ».

J’ai, sur mon tableau des déterminants, que « des » peut être un article défini contracté, un article indéfini ou un article partitif.

J’ai vu qu’on pouvait différencier indéfini et défini contracté en mettant la phrase au singulier :

Exemple :  J’ai attrapé des microbes -> j’ai attrapé un microbe (« des » est remplaçable par « un », donc il s’agit d’un article indéfini).

Je suis dégoûtée des bains de mer -> on ne peut pas remplacer donc il s’agit d’un article partitif.

Mais je n’arrive pas à comprendre comment différencier « des » dans le cas d’un défini contracté ou d’un partitif, comment faire la différence ?

Merci beaucoup

CharlotteK Débutant Demandé le 9 septembre 2020 dans Général
3 réponse(s)
 

Voici une réponse dont vous pourriez tirer profit ; le partitif désigne une partie d’un tout (en général inanimé) : il a mangé des noisettes.
Le défini contracté intègre la préposition « de » et le déterminant « les » ==>des,  « de »+le = du ; de la, de l’…  

joelle Grand maître Répondu le 9 septembre 2020

Bonjour,
Voici la réponse à vos deux cas concrets :

° « des microbes » : vous pouvez effectivement considérer que c’est un article indéfini, on dit aussi adjectif indéfini, et c’est le pluriel de « un microbe ».
Originellement, le pluriel d’un indéfini singulier était réputé partitif, mais on ne le dit plus.
–> du sable parmi tout le sable
–> des grains de sable parmi tous les grains de sable
Le fait qu’on ne dise plus que c’est un partitif pluriel n’empêche pas qu’un grammairien ou un universitaire éprouvera encore ici ou là le besoin de faire appel à cette notion, bien présente dans la langue.
Absurdement, dans les livres scolaires actuels, seul le singulier admet le partitif : au coquetel nous pouvons boire partitivement du bordeaux et du bourgogne, mais le sens partitif disparaît quand on boit des vins. Il n’existe pas de partitif pluriel selon nos livres d’école. On passe directement à l’article indéfini, ce qui nie le sens voulu de notre phrase.

° « dégoûté de cela » = dégoûté par cela : la préposition « de » signifiant ici « par » ne porte aucun sens lié à un partitif, un déterminant, un article…
C’est typiquement le cas de la contraction de la préposition « de » et de l’article « les ».
Il se trouve hélas que nos livres scolaires nomment cela un article défini contracté (avec une préposition) alors qu’ils auraient très bien pu le nommer préposition contractée (avec un article défini). Je vous propose de nommer cela « une préposition et un article défini contractés entre eux » ; c’est en tout cas ainsi que vous devez l’analyser.

UHB008 Débutant Répondu le 9 septembre 2020

Merci beaucoup pour vos réponses et d’avoir pris le temps de fournir ces explications ! J’ai bien compris la notion grâce à vous.
Bonne soirée !

CharlotteK Débutant Répondu le 9 septembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.