De et les partitifs

Répondu

Bonjour ! J’ai appris l’emploi des articles partitifs mais il me reste un doute. Un adjectif précède le substantif dans ces cas : Il y a de jolies filles / Il mange de belles pommes.
Mon doute : « De », un article partitif ou la préposition à valeur partitif ? Je pense que ce n’est pas pareil, si ?
Merci d’avance.

russeum Amateur éclairé Demandé le 8 septembre 2020 dans Général
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour russeum,

Ce n’est ni un partitif, ni une préposition, c’est une autre forme de l’article indéfini pluriel. Voir par exemple l’entrée du TLFi :

Des + subst. ou mot substantivé; de, si le subst. est précédé d’un adj. ne formant pas expression avec lui.
(souligné par moi – je rajoute que cette forme est plus soutenue, mais celle avec  des reste correcte : Il y a des jolies filles / Il mange des belles pommes.)

phil-en-trope Grand maître Répondu le 8 septembre 2020

Merci pour l’explication. Merci beaucoup.

le 8 septembre 2020.

Phil-en-trope, J’étais en train de peaufiner ma réponse et je n’ai pas vu la vôtre. Nous sommes d’accord.

le 8 septembre 2020.

De rien russeum. 🙂

Votre réponse est plus détaillée joelle. 🙂

le 8 septembre 2020.


Bonsoir Russeum,

Je souligne  que, dans le cas qui nous occupe, des est jugé familier ou familier et relâché, etc., par plusieurs dictionnaires et grammaires. Il est utile que vous le sachiez…

Deux exemples : 

TLFi :
Rem. Dans la lang. parlée fam. ou chez les écrivains qui l’imitent, des est souvent employé pour de, parfois avec la nuance de certains.
Pourquoi 
des jeunes compositeurs se détournaient de Beethoven (BlochDest. du S., 1931, p. 16).

Jean Girodet, Dictionnaire Bordas des pièges et difficultés de la langue française : « Quand le nom au pluriel est précédé d’un adjectif, il est recommandé d’employer de (d’), que la phrase soit affirmative ou négative : Elle a de beaux meubles. il a de belles gravures. Nous n’avons pas mangé de bons gâteaux. Ild n’ont pas de bons camarades. Dans ce cas, l’emploi de des appartient à une langue plus familière et relâchée : Elle a des beaux meubles, des belles gravures.Nous n’avons pas mangé  des bons gâteaux. Ils n’ont pas des bons camarades. A éviter dans la langue surveillée.

Etc.

((J’ai graissé.)

Prince Grand maître Répondu le 8 septembre 2020

Bonsoir, Prince. Merci bien. Je suis journaliste et je m’intéresse d’habitude dans ces aspects de la grammaire et la rédaction. Je reprends ce qu’a dit Jean Girodet :
« Quand le nom au pluriel est précédé d’un adjectif, il est recommandé d’employer de (d’), que la phrase soit affirmative ou négative : Elle a de beaux meubles. il a de belles gravures (…).
Alors… on parle de « de » comme un article partitif, un article indéfini ou une préposition ?

le 8 septembre 2020.

Il y a des filles : c’est l’article indéfini au pluriel. Je ne dirais pas que c’est un partitif puisque des filles sont des personnes.
L’indéfini pluriel  « des » se transforme en « de » dans la langue soignée devant un adjectif ou à la forme négative.

L’article indéfini partitif est ici :
Il mange de belles pommes.

Article partitif, Article précédé de la préposition de (du, de la, des) qui sert à exprimer un Tout dont on n’envisage qu’une partie. Boire du vin, de la bière. Donnez-moi des fruits de votre jardin.

Ne pas confondre avec la préposition « de » qui est suivie d’un nom ou d’un complément circ. ( Il vient de la ville), de nom (le jardin de ma tante) d’un COI,(il parle de ses vacances) etc.

Si ce n’est pas clair, demandez-nous des précisions.

joelle Grand maître Répondu le 8 septembre 2020

Merci beaucoup Joelle.

le 8 septembre 2020.

J’ai vérifié ce que dit le dictionaire de l’Académie française :

II. DE préposition à valeur partitive. DE L’, DE LA, DU, DES articles partitifs.

↪ voir aussi : I. De (prép.)
(…)
▪ De s’emploie sans l’article lorsqu’un adjectif précède le substantif.
▪ Au singulier. Boire de bon vin, d’excellent vin. (Cet emploi est précieux et vieilli. On dira couramment aujourd’hui Boire du bon vin, de l’excellent vin.)
▪ Au pluriel. Avec la valeur de l’article indéfini Des. De belles fleurs. De délicieux bonbons. D’immenses domaines. Ce sont de bonnes gens, de braves soldats. Dire de bons mots. Sauf dans les mots composés et locutions. Des jeunes filles. Des plates-bandes. Des petits pois.
▪ Lorsque le substantif est représenté par le pronom En. Des souvenirs, j’en ai de bons et de mauvais. Il possède de nombreux livres, il en a d’anciens et de rares.

le 8 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.