n’

Bonjour

Bagerant haussa une de ses épaulières ou subsistait la trace d’un coup qui eût pu le rendre manchot si le fer n’avait été de qualité.

Pourquoi   ( n’  avait )   et pas   avait.

2 réponse(s)
 

Bonjour Davidarnal,
Effectivement la proposition subordonnée « si le fer n’avait été de qualité » a un sens positif (on peut dire : « si le fer avait été de qualité » et le sens de la phrase ne serait pas modifié : « il eût pu être manchot« ), et l’on utilise la négation « n ».
Il s’agit d’un « ne » explétif, car la phrase, au conditionnel, exprime une crainte.
Habituellement on trouve un « ne « explétif dans les subordonnées introduites par « appréhender », « craindre », « redouter », de peur de », « avoir peur » (à la forme positive).
Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 8 mai 2016

Merci phl

 

Estudiantin Maître Répondu le 8 mai 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.