lettres noires sur blanc ou lettres noir sur blanc

Bonjour,

En français nous avons l’expression: noir sur blanc. Dont ma compréhension cette expression est invariable.

Par contre,  lorsqu’on dit:

« Je ne veux pas seulement lire les lettres noires sur blanc de la Bible », est-ce correct de faire l’accord? Ou doit-on écrire: « Je ne veux pas seulement lire les lettres noir sur blanc de la Bible » ?

Merci pour vos éclaircissements,

Violeta del sur

 

violetadelsur Débutant Demandé le 3 juillet 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

C’est écrit « noir sur blanc » est une expression figée qui signifie que c’est indubitable : la force de l’écrit, la clarté et donc la véracité des informations.

En revanche, j’avoue ne pas comprendre votre phrase : « Je ne veux pas lire les lettres noir sur blanc de la Bible. »
Cela ne me paraît pas correct, comme la première d’ailleurs.
– les lettres noires sur papier blanc ? ou les inscriptions noires ou (en noir) sur fond blanc ?
– ce n’est pas écrit « noir sur blanc » dans la Bible ?
– je ne veux pas prendre « au pied de la lettre » ce qui est écrit dans la Bible ?

Encore une expression figée : on oppose l’esprit à la lettre, à savoir « ce qui est écrit » (la lettre) en opposition ou devant être nuancé par l’esprit, c’est -à-dire, la démarche, la philosophie.

joelle Grand maître Répondu le 3 juillet 2018

Merci.

Voici le contexte, c’est une prière : « Seigneur Jésus, je veux toucher ton Esprit dans ta parole. Seigneur, je ne veux pas seulement lire les lettres noires sur blanc de la Bible. Je veux te recevoir comme vie dans ta parole. »

Du coup, après vous avoir lu, je crois que c’est correct de faire l’accord puisqu’il ne s’agit pas de l’expression « noir sur blanc ».

violetadelsur Débutant Répondu le 3 juillet 2018

Sauf que ‘lire les lettres noires sur blanc de la Bible », cela ne veut pas dire grand-chose.
L’idée est plutôt celle que je proposais : le texte n’est pas l’essentiel, c’est l’esprit et la philosophie, ici la foi, l’adhésion qui comptent tout autant, voire plus. Bref, je ne suis pas très forte en prière…donc je n’irai pas au-delà…(sans jeu de mots). 

le 3 juillet 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.