« La banalité de leurs propos donnaient (ou donnait) à leurs conversations…

Dans la phrase, qui est le sujet  : la banalité ou les propos ?

Mairet Débutant Demandé 6 jours auparavant dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

C’est la banalité.

Prince Grand maître Répondu 6 jours auparavant

Question posée il y a deux jours.

6 jours auparavant.

c’est la banalité qui rend les propos fades.
Les propos est le complément du nom

joelle Grand maître Répondu 6 jours auparavant

Le sujet est l’ensemble formé par le nom noyau (la banalité) et par son complément (de leurs propos), c’est donc : La banalité de leurs propos qui est sujet du verbe donner.

(Quant à l’accord du verbe, il est déterminé par le nom noyau, il sera donc ici au singulier : La banalité de leurs propos donnait à leur conversation…)

phil-en-trope Grand maître Répondu 6 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.