jusqu’à ce que… soit… n’ai pas pu….

Répondu

Bonjour

cette phrase est-elle correcte :

« Jusqu’à ce que ma jambe soit remise, je ne pus entreprendre de voyages. »

Ou faut-il dire « Jusqu’ à ce que ma jambe fût remise (ou « eût été remise »), je ne pus entreprendre de voyages. »

Merci
Manech

Jean Amateur éclairé Demandé le 27 novembre 2017 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Manech.

La locution « jusqu’à ce que » est le plus souvent suivie du subjonctif.

Le verbe de la principale étant au passé (je ne pus), et considérant que l’action de la subordonnée est simultanée, le verbe de cette dernière devrait être, selon la règle de la concordance des temps, à l’imparfait du subjonctif : jusqu’à ce que ma jambe fût remise.

Il est vrai que l’imparfait du subjonctif, encore utilisé pour avoir et être, tend à être remplacé par le présent. Aussi son emploi ne me semblerait pas fautif.

Ce que vous décrivez étant réel, l’emploi de l’indicatif peut se concevoir : jusqu’à ce que ma jambe fut guérie.

PhL Grand maître Répondu le 27 novembre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.