Je suis monté en compétence ou J’ai monté en compétence

Répondu

Bonsoir,

Tout est dit dans le titre. J’ai une grande hésitation ! Merci d’avance.

Obione Amateur éclairé Demandé le 21 juin 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour, je m’aperçois à la lecture des réponses proposées que cette question d’apparence anodine est à la réflexion bien plus complexe et délicate qu’il n’y paraît et je comprends la « grande hésitation » d’Obione…

Tout d’abord : compétence ou compétences ? Ce n’était pas l’objet de la question mais comme ce point a été mentionné, je me permets d’y revenir. Joelle dit « je suppose que vous n’avez pas qu’une seule compétence, donc mettez le pluriel ». Voire… La compétence et les compétences sont deux notions proches mais néanmoins différentes. Les compétences sont les connaissances que l’on possède dans différents domaines. On parle par exemple d’ « élargir ses compétences » lorsqu’on acquiert des connaissances dans de nouveaux domaines. La compétence en revanche s’apparente plutôt au savoir-faire que l’on possède dans un domaine donné. Bien que nous n’ayons pas le contexte exact de la question, il semble bien que dans l’expression monter en compétence, il s’agisse plutôt d’augmenter son savoir-faire dans un domaine précis, donc que ce soit bien le singulier qui s’impose.

Ensuite et surtout : je suis monté ou j’ai monté ? Je dois dire qu’à la première lecture la réponse de Tony m’a fait sursauter. L’emploi de l’auxiliaire avoir lorsque monter n’est pas suivi d’un COD (comme j’ai monté les valises) est très inhabituel et heurte l’oreille (j’ai monté au grenier ? quelle horreur !). Mais à la réflexion, lorsqu’il n’est pas question de quelque chose ou de quelqu’un qui se déplace mais d’un changement d’état (au sens  d’augmenter), la chose est différente : le niveau de l’eau a monté, la température a monté ne me choque pas particulièrement. Selon ma perception, lorsqu’on dit le niveau est monté, on constate le résultat, l’état final, alors que le niveau a monté décrit plutôt l’action en train de se faire : le niveau de la rivière a monté toute la nuit et ce matin, il était monté de plus d’un mètre. Or dans monter en compétence, il s’agit clairement d’une augmentation de niveau plutôt que d’un mouvement vers le haut, je dirais donc comme Tony que c’est l’auxiliaire avoir qui est le plus adapté : j’ai monté en compétence.

Cependant, comme dit plus haut, cette formulation au premier abord m’a fait sursauter, elle a fait sursauter Joelle et elle fera certainement sursauter plus d’un lecteur, ce qui n’est sans doute pas l’effet recherché. Dans cette mesure, je conseillerais aussi à Obione de l’éviter ou au moins de contourner l’auxiliaire (par exemple […] m’a fait / m’a permis de monter en compétence).

ChristianF Grand maître Répondu le 22 juin 2018

Vous écrivez :
« Or dans monter en compétence, il s’agit clairement d’une augmentation de niveau plutôt que d’un mouvement vers le haut » : qui monte ? moi ou la compétence ???
==>la compétence a monté ???
==>j’ai monté la compétence ????
(excusez l’abus de ponctuation mais là il faut m’expliquer comment vous allez appliquer le verbe avoir, sachant que l’expression malheureuse et malheureusement figée est « monter en compétence(s) »)

Vous écrivez aussi :

 » Il semble bien que dans l’expression monter en compétence, il s’agisse plutôt d’augmenter son savoir-faire dans un domaine précis, donc que ce soit bien le singulier qui s’impose« .

==>on peut accroître son savoir et savoir-faire dans plusieurs compétences, donc monter en compétences est possible sans contexte. 

le 22 juin 2018.

Bonjour Joelle, il est clair que vous n’aimez pas l’expression « monter en compétence » (je n’ai pas dit que je l’appréciais particulièrement non plus), mais enfin elle existe, elle est régulièrement employée dans le « jargon » de l’entreprise comme vous disiez, donc on peut quand même essayer de se dépatouiller avec.

1) comme je le comprends, quand on dit de quelqu’un qu’il monte en compétence, on entend en fait son niveau de compétence augmente ou (lui-même) augmente son niveau de compétence (c’est exactement comme la rivière, on dit qu’elle monte mais en fait elle ne bouge pas, c’est juste son niveau, sa hauteur, sa cote qui augmente). D’où l’utilisation du verbe avoir dans il a monté en compétence par analogie avec la rivière a monté.

2) tout à fait, on peut accroître son savoir-faire dans un domaine précis ou dans plusieurs domaines simultanément, d’où ma formulation prudente (il semble bien que… il s’agisse plutôt…) et aucunement catégorique.

le 22 juin 2018.

Bonjour Christian,
En fait, bien que cette formulation soit familière, je préfère « j’ai monté » que « je suis monté » en compétence. Comme vous l’avez d’ailleurs précisé.
J’ai répondu cela car j’avais lu une règle avec « je suis » et « j’ai été ». Il y était écrit qu’on utilise « je suis » quand il y a un mouvement.
Par exemple :
– Elle est allée à Paris (et non pas : elle a été)
Quand il n’y a pas de mouvement, on utilise « j’ai été ».
Par exemple :
– Elle a été piratée
Donc dans la phrase, ce n’est pas la personne qui monte en compétence(s), elle acquiert des compétences. C’est la raison pour laquelle j’ai proposé cela.
Mais nous sommes d’accord sur le fond 🙂

le 22 juin 2018.

Pourquoi cette horrible expression du jargon des entreprises et très orale ? (Nous avons fait monter en compétences nos salariés…)
J’ai enrichi (développé, étendu, étoffé, accru, complété…) mes compétences.
Si vous y tenez, mettez le pluriel, je suppose que vous n’avez pas qu’une seule compétence et employez le verbe être…mais pensez au recruteur potentiel qui souhaitera une expression écrite un peu plus soignée que le discours oral.

joelle Grand maître Répondu le 21 juin 2018

Bonsoir,
Joëlle a tout à fait raison.
Cependant, je pense que votre question était de savoir quelle est la meilleure formulation entre je suis monté en ou j’ai monté en.
On dit en principe « acquérir des compétences ». Donc ce n’est pas la personne qui monte en compétence. Si vous souhaitez employer cette tournure familière, mieux vaut dire « j’ai monté en compétence »

Tony Grand maître Répondu le 21 juin 2018

J’avais proposé le verbe « être » mais « avoir » peut se rencontrer avec « monter », pour certains emplois attestés et en cas de complément direct. Je ne jurerais de rien avec une expression aussi incongrue…

le 21 juin 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.