Interrogation négative : subjonctif ou indicatif

Répondu

Bonjour !
Permettez-moi de poser une question sur un détail assez discutable du conjugaison. Je sais bien qu’il faut utiliser le subjonctif après des phrases telles que « Croyez-vous que..?», « Pensez-vous que..? » , « Êtes-vous sûrs que…? »
Mais en cas de l’interrogation négative, qu’est-ce qu’il faudrait dire ? « Ne croyez-vous pas qu’il vienne? » ou « Ne croyez-vous pas qu’il vient ? » , par exemple ?
J’ai déjà consulté plusieurs sites et dictionnaires, y compris Bescherelle, mais les avis sont  divisés )

Merci énormément.

SourisVerte Amateur éclairé Demandé le 27 septembre 2020 dans Conjugaison
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Ne croyez-vous pas qu’il est beau ? le fait n°2 est considéré comme réel par l’énonciateur. La question porte sur l’opinion du destinataire.
Ne croyez-vous pas qu’il soit beau ? le fait n°2 est lui-même mis en question
Les deux  modes -indicatif et subjonctif- sont corrects. Ils marquent une nuance, importante dans la communication.

Tara Grand maître Répondu le 27 septembre 2020

Si je peux me permettre, votre exemple ne marche pas, car il s’agit d’un point de vue et non pas d’une croyance, dans ce cas.
Vous direz plutôt « Ne trouvez-vous pas qu’il est beau ?« , et en tout cas certainement pas « ne trouvez-vous pas qu’il soit beau ? » !!!

le 27 septembre 2020.

Il suffit de changer l’adjectif pour que ce soit plus clair :
Ne pensez-vous pas qu’il soit intelligent ? est tout à fait possible. Il souligne simplement le fait que l’énonciateur essaye de convaincre son destinataire en lui proposant un autre point de vue, précisément.
Mais pour reprendre l’exemple de SourisVerte, on voit mieux, il me semble que le subjonctif est possible si on ajoute un semi auxiliaire au verbe de la subordonnée :
Ne croyez- vous pas qu’il puisse venir ?
Ne pensez-vous pas qu’il puisse venir ?

le 27 septembre 2020.

Pourquoi parlez-vous de subjonctif obligatoire ?
Personnellement, je ne le trouve même pas nécessaire.

Je crois / je pense qu’il est (et non pas qu’il soit ) étranger.
Croyez-vous / pensez-vous qu’il est / soit anglais ?
–> Ne croyez-vous pas / ne pensez-vous pas qu’il est (et non pas qu’il soit ) australien ?

« Ne croyez-vous pas qu’il vienne? » ou « Ne croyez-vous pas qu’il vient ? »
Vous demandez si ces tournures sont correctes. La réponse est non.
Les bonnes tournures seront plutôt :
Croyez-vous / Ne croyez-vous pas qu’il viendra / qu’il va venir ?

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 27 septembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.