Ils se sont moqué

Pourquoi accorder dans « ils se sont moqués de moi » ?
N’est-ce pas la même construction que dans « ils se sont ri de moi » ?
(se = pour eux-mêmes)

agriculture Membre actif Demandé le 6 juillet 2020 dans Accords
4 réponse(s)
 

1. Comment classer/qualifier le verbe se moquer 

Se moquer est un verbe pronominal dit « subjectif ».

« Le pronom complément n’a pas de fonction grammaticale précise. C’est un élément pour ainsi dire incorporé au verbe.  Il indique souvent que l’être désigné par le sujet est en même temps concerné par l’action autrement que comme agent.
Le pronom complément des verbes pronominaux subjectifs est plus ou moins inanalysable. »   Le B.U., § 779.

Ce verbe fait partie des verbes normalement pronominaux, ayant parfois une construction non pronominale.

1° Pas dans la langue courante, contrairement par ex. à Infiltrer « pénétrer dans, envahir ».

2° Mais dans la langue littéraire (cf. notamment Dict. Ac. fr. + Le Grand Robert) :

« MOQUER v. tr. et pron. xiie siècle. D’origine obscure.I. V. tr. Railler, tourner en dérision, en ridicule, rire de. Moquer un camarade. Moquer une institution, une tradition. Il a été cruellement moqué. Si vous en usez comme cela, vous vous ferez moquer de vous ou, simplement, vous vous ferez moquer. »  (Ac. fr.)
Je ne dirais donc pas qu’on est en présence d’un verbe « exclusivement » pron.

2. Comment accorder le PP de se moquer de (« se railler de »)
Règle :
On sait que lorsque l’indice pron. ne peut pas être analysé (cf. ci-dessus), le sujet commande l’accord du PP. Les voleurs se sont échappés. 
On écrira donc : Ils se sont moqués de moi.
L’éminent grammairien Joseph Hanse confirme en indiquant qu’on écrit : Ils s’en sont moqués (Dict., 3e éd., s.v. Moquer, p. 565).

Comme on le sait aussi le PP de se rire, se plaire, se complaire, se déplaire est toujours invariable. Elle s’est ri de  mes projets. Elle s’est déplu en ma compagnie.  

(Suite au prochain épisode si le temps ne me fait pas défaut.)  🙂

 

 

Prince Grand maître Répondu le 7 juillet 2020

« se moquer » est exclusivement pronominal, ben oui, je sais, si on met « se », c’est pronominal.
et « moquer » n’est pas pronominal, parce qu’on ne met pas « se » devant.

agriculture Membre actif Répondu le 6 juillet 2020

Alors c’est quoi votre problème ? Avez-vous vu le lien pour « se rire » ?

le 7 juillet 2020.

> joelle
« Alors c’est quoi votre problème ? »
quelle amabilité !
(c’est un sarcasme, car en vrai je vous trouve extrêmement désagréable)

agriculture Membre actif Répondu le 9 juillet 2020

En ce cas, je ne tenterai plus de répondre à votre problème. Je ne ferai pas de recherche sur le site pour vous trouver rapidement des informations sur des points obscurs de la grammaire. Désolée.

le 9 juillet 2020.

se moquer est un verbe exclusivement pronominal et donc on accorde avec le sujet en ce cas.
Le verbe « se rire » , à la forme pronominale,  a une autre signification que « rire » mais on recommande le non-accord.
Voir ici une réponse 

joelle Grand maître Répondu le 6 juillet 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.