Fonction grammatical

Bonsoir à tous,

Dans la phrase « La vie quotidienne a tant changé que les souvenirs d’enfance en deviennent flous », quelle est la fonction grammaticale du pronom « en » et par quel/s élément/s pourrait-on le remplacer? 

Yessi Débutant Demandé le 14 août 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 
Oui, Tara, mais je te laisse  indiquer la fonction grammaticale, en te rappelant qu’ici en ne peut être qu‘attribut (Est-ce de l’argent ou n’en est-ce pas ?)  ou complément de quelque  chose  :
  de verbe  (C.O.D., C.O.I., compl. adverbial de lieu: Arrive-elle de Paris ? Oui, elle en arrive.Etc.
  de nom : Elle aime Paris et en connaît tous les beaux endroits.
d’adjectif (attribut) :  Elle est  douée et en est consciente (compl. de l »adj. conscient). 

Un autre problème se pose : en n’est pas redondant ?
:

Prince Grand maître Répondu le 15 août 2019
Ajouter un commentaire

Yessi bonsoir,
La vie quotidienne a tant changé que les souvenirs d’enfance en deviennent flous
En est un pronom de la 3ème personne.
Ici, il exprime la cause:
La vie quotidienne a tant changé que les souvenirs d’enfance deviennent flous  à cause de ce changement

 

Tara Grand maître Répondu le 14 août 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour Yessi, ce pronom n’a ici aucune fonction grammaticale, et n’est remplaçable par rien. Je m’en vais, j’en ai marre, je m’en veux, on en arrive à… Cherchez une explication à la présence de ce pronom dans la lexicographie et non dans la syntaxe.

Jojo78 Amateur éclairé Répondu le 16 août 2019
Ajouter un commentaire

Justement, je ne suis pas sûre….
La vie quotidienne a tant changé que les souvenirs d’enfance en deviennent flous
« en » apparaît nettement comme un complément de cause du verbe « devenir » : ils deviennent flous à cause de « en » = le changement de la vie quotidienne
Pas du tout comme un attribut (« flous » est attribut).

J’avais bien vu  qu’il est redondant et pourtant je ne le crois pas pléonasme. Je me demandais si ce n’est pas une formule d’insistance; car on a en amont une expression de la conséquence avec « tant… que » , idée reprise en quelque sorte « à rebours » avec ce « en » CC de cause.
Il se peut qu’on ait affaire à un changement de thème, tout simplement. On passerait du thème « vie quotidienne » au thème « changement de la vie quotidienne ».

J’ai écarté l’idée qu’il n’ait aucune fonction grammaticale parce que lorsqu’on l’enlève, on garde le sens : la vie quotidienne a tant changé que les souvenirs d’enfance deviennent flous , ce qui n’est pas le cas avec :
j’en ai marre > j’ai marre est impossible – je m’en veux > je me veux est impossible sans attribut.

Merci de la question : très intéressant.

Tara Grand maître Répondu le 18 août 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.