feu feue feus

Bonjour,

Je ne parviens pas bien à démêler quand cet adjectif est invariable. Je lis dans Larousse, que feu est invariable quand il précède l’article ou l’adjectif possessif. Alors pourquoi donne-t-on en exemple « Feu Madame Y »…. Madame n’est ni un article ni un adjectif possessif.
Pouvez-vous me donner une règle claire pour le bon emploi de cet adjectif.
Bien à vous,

Karine

karineaubry Membre actif Demandé le 29 juillet 2019 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Retenir la feue reine et Feu la reine.
Feu
 est invariable quand il n’y a pas de déterminant ou qu’il précède le déterminant .(Avant) 

Exemples :– Oscar Michaud, fils de feu Jean-Baptiste Michaud. (pas de déterminant)  
Feu la reine n’aurait jamais toléré cette situation.(précède le déterminant)   

Feu s’accorde en genre et en nombre s’il est placé entre le déterminant (défini [article] ou possessif) et le nom.(Après) 

Exemples :

– La feue belle-mère était une femme remarquable. (après le déterminant).

– Cette dame est une fille de la feue Georgette Leblanc.

– Ils ont rendu un dernier hommage à leurs feus grands-parents.

L’adjectif feu, qui signifie « qui est mort depuis peu de temps », est employé afin d’indiquer qu’une personne est décédée à une époque suffisamment récente pour qu’il ait été théoriquement possible de la rencontrer. Cet adjectif appartient au style littéraire ou juridique, mais peut aussi être employé de façon plaisante. Actuellement, on le rencontre le plus souvent dans les chroniques nécrologiques et les avis de décès.

joelle Grand maître Répondu le 29 juillet 2019

Merci, c’est plus clair ainsi. De sorte qu’on écrira « le fils des feus Félix et Marthe Bourdon était effondré car feu Felix et Marthe Bourdon étaient morts subitement »  ?
Confirmez-moi…
Karine

karineaubry Membre actif Répondu le 29 juillet 2019

Bonsoir,
Je vous confirme la phrase du Larousse, édition 1974 : Feu est invariable quand il précède l’article ou l’adjectif possessif.
Mais cela ne vous contredit pas, puisque vous indiquez qu’il s’accorde après le déterminant.
Enfin, mon exemple avec le fils des feus…. Car feu Felix et Marthe…. Est-elle juste ?
Bien à vous

karineaubry Membre actif Répondu le 29 juillet 2019

Le fils des feus Félix et Marthe Bourdon (des = de les : article défini qui précède l’adjectif feu ─ donc accord)
Car feu Félix et Marthe … (feu invariable : il n’est pas précédé d’un article défini ou d’un adjectif possessif)

le 29 juillet 2019.

Bonjour,

Vous avez écrit :
Je lis dans Larousse, que feu est invariable quand il précède l’article ou l’adjectif possessif.(Vous avez certainement mal lu ou mal recopié)

Règle :

Il est d’usage de ne faire accorder l’adjectif feu que lorsqu’il est placé après l’article défini ou l’adjectif possessif.

Sa feue cousine.
La feue duchesse de Montmorency.

L’exemple que l’on vous propose est parfaitement orthographié puisque l’adjectif feu n’est pas précédé d’un article défini ou d’un adjectif possessif.

« Feu Madame Y…»

Remarque :

Feu tombe en désuétude et n’est plus guère employé que dans le langage écrit. On dit plus couramment défunt.

Je vous propose de corriger les phrases qui vous semblent incorrectement orthographiées.

• Ma feu grand-mère n’aurait jamais imaginé qu’un homme puisse marcher sur la Lune.
• Mes feux grands-parents sont décédés le mois dernier.
•Feues ses grand-tantes avaient choisi de ne pas se marier.
•Elle en veut beaucoup à feue sa mère. 
• Ce sont ses feus grands-parents qui lui ont légué cette demeure.
• Feue Madame Dupuis avait quinze ans de moins que son mari.

czardas Grand maître Répondu le 29 juillet 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.