espérer que + subjonctif

Bonjour,

Peut-on dire:
Les vacanciers espéraient que le beau temps revienne rapidement.
et:
Les vacanciers espéraient que le beau temps reviendrait rapidement.

Ces deux phrases sont-elles correctes?

Merci d’avance pour votre réponse.

cathbouv Débutant Demandé le 7 décembre 2016 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Le cas particulier du verbe  espérer.

En étudiant les verbes volitifs en français, on peut être frappé par un verbe qui, bien que sémantiquement apparenté à ceux-là, se construit avec l’indicatif: espérer.
A cause de sa notion volitive incontestable, on s’attendrait à ce que ce verbe soit régulièrement suivi du subjonctif, mais l’usage moderne établi dans les grammaires et dictionnaires prescrit l’emploi de l’indicatif. Selon le dictionnaire étymologique de la langue française, «espérer» a pris le sens d’«attendre», attesté au XVIe s. Du latin classique sperare (attendre qqc comme devant se réaliser) et d’après le Trésor de la Langue Française, «espérer qqc» était synonyme d’«attendre avec confiance un bien que l’on désire; [..] considérer comme certaine une chose [..]», d’où probablement l’emploi moderne d’espérer que avec l’indicatif; espérer suivi d’une subordonnée complétive tournée vers le futur ou le passé de l’indicatif signifie, selon le TLF, «avoir une opinion, proche de la conviction; formuler un souhait».
Employé à l’impératif, l’expression espérer que est suivi du subjonctif.

Dans les exemples du dictionnaire de Paul Robert (1974), le verbe espérer est généralement suivi de l’indicatif dans les phrases affirmatives et du subjonctif dans les phrases négatives. Cependant, il remarque que l’«on trouve parfois le subjonctif après « espérer que » pris affirmativement, et l’indicatif après la forme négative»

Selon De Salins , «à l’impératif et à la forme négative, le verbe espérer équivaut à un souhait et peut être suivi du subjonctif, alors qu’il est toujours suivi de l’indicatif (futur) dans une phrase déclarative à la forme affirmative.»

Du point de vue de Grevisse (1990:244), espérer entraîne l’indicatif, quand le fait est considéré dans sa réalité. On emploie le subjonctif quand il est accompagné d’une négation, d’une interrogation ou d’une proposition conditionnelle qui peuvent inverser le rapport réel / irréel. Cependant, même dans ces cas, l’indicatif est possible si l’on veut marquer la réalité du fait.
Dans Le Bon Usage, on trouve le subjonctif après espérer dans une phrase à l’impératif (pris affirmativement ou négativement) et dans une phrase affirmative lorsque le prédicat se charge «d’une affectivité qui le [espérer] fait tomber dans la même orbite syntaxique que souhaiter.

czardas Grand maître Répondu le 8 décembre 2016

Espérer appelle l’indicatif car il s’agit d’une attente, d’une action qui va se réaliser, qui ne mentionne pas de caractère hypothétique ou douteux.

J’espère que tu viendras (présent + futur)
J’espérais qu’il viendrait (passé + conditionnel ou futur du passé)  : s’il doit venir après l’espoir…
J’espérais qu’il serait venu (conditionnel passé : s’il doit venir au moment où j’espérais)

joelle Grand maître Répondu le 7 décembre 2016

Je vous remercie tous pour vos réponse 🙂

Lucas12 Débutant Répondu le 13 novembre 2018

*vos réponses 🙂

Lucas12 Débutant Répondu le 13 novembre 2018

Bonjour!
J’ai lu attentivement les explications données (bravo à toutes et tous), néanmoins un léger doute persiste (en moi).
Dit-on:
il espère que ce qu’il voit au loin est une vache
ou
il espère que ce qu’il voit au loin soit une vache.
Selon vos explications la première option est la bonne, pourtant la seconde me semble plus élégante.
Merci!

Fiouck Débutant Répondu le 10 mai 2019

Il espère que c’est une vache.

le 11 juin 2020.

Bonjour,

La règle reste-elle la même si on emploie le gérondif « en espérant que » ?
Exemple : « En espérant que cela s’est bien passé pour vous ! »

Bonne journée !

Mayah Débutant Répondu le 17 décembre 2020

oui

le 17 décembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.