Délimitation du COD

Bonjour,

J’ai entrepris une remise à niveau de ma grammaire et je butte sur une question certainement très simple mais à laquelle je ne trouve pas de réponse !
Lors de l’analyse grammaticale de la phrase ci-dessous, je n’arrive pas à délimiter précisément le COD.

« Le jury retiendra deux projets susceptibles de répondre au besoin ».

Le COD est-il « deux projets » ou « deux projets susceptibles de répondre au besoin ».

Sur quoi vous basez vous pour réaliser la délimitation ? Et si le COD est « deux projets », quelle est la fonction grammaticale de « de répondre au besoin » ?

Merci d’avance pour votre aide.

Vins5964 Débutant Demandé le 9 avril 2020 dans Général

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Le COD est en effet le groupe nominal complet : deux projets susceptibles de répondre au besoin, autrement dit  : le noyau projets + son/ses déterminant(s) et toutes les expansions (tout ce qui le complète) qu’il peut avoir.

de répondre au besoin est complément de l’adjectif susceptibles.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 9 avril 2020

Merci mis-en-trope.

Du coup, si je prends cet autre exemple : « Peux-tu me donner ton adresse ? » Le COD de « peux » est « me donner ton adresse » qui un groupe infinitif avec comme expansion le groupe nominal « ton adresse »? Est-ce exact ?
De plus, puis-je considérer « ton adresse » comme un COD du verbe « donner » ?

Merci d’avance pour votre aide.

Vins5964 Débutant Répondu le 9 avril 2020

Oui Vins, vous avez fait la bonne analyse.

Tara Grand maître Répondu le 10 avril 2020

Merci Tara. Et j’ai oublié de traiter le pronom personnel « me » qui est COS du verbe « donner ». Est-ce exact ?

Enfin, et je vous promets que c’est ma dernière question sur le sujet :-D, si je complexifie la phrase :
« Peux-tu me donner ton adresse pour que je puisse t’apporter tes affaires demain ? »

Dans cette phrase le COD du verbe « peux » reste « me donner ton adresse » ou devient « me donner ton adresse pour que … demain ». Je privilégie la première option car je considère la partie de la phrase « pour que je puisse … demain » comme une proposition subordonnée circonstancielle de but introduite par la locution conjonctive « pour que ». Ainsi je n’ai pas à considérer cette proposition subordonnée dans mon analyse de la proposition principale « Peux-tu me donner ton adresse ». J’analyse les deux propositions indépendamment.

Je vous remercie par avance de votre aide.

Vins5964 Débutant Répondu le 10 avril 2020

C’est « oui » aux deux questions. 🙂

phil-en-trope Grand maître Répondu le 10 avril 2020

Tara, mis-en-trope, je vous remercie pour votre aide.

Vins5964 Débutant Répondu le 11 avril 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.