de 34 % plus satisfaites

Bonjour,
est-il grammaticalement correct de dire ceci ? :
Les collaborateurs qui ont un sentiment d’appartenance sont de 34 % plus productifs que leurs collègues en télétravail qui se sentent isolés.
ou faut-il dire :
Les collaborateurs qui ont un sentiment d’appartenance sont 34 % plus productifs que leurs collègues en télétravail qui se sentent isolés.
?
Merci !

Soann Érudit Demandé 7 jours auparavant dans Question de langue
3 réponse(s)
 

Moi votre première phrase (…sont de 34 % plus productifs que…) ne me choque pas : peut-être faudrait-il placer « de 34% » après l’adjectif « productifs » :  ils sont plus productifs de 34% que leurs collègues…
« Les Caraïbes sont de la moitié plus heureux que nous » (Rousseau. Emile.)

jacour Érudit Répondu 6 jours auparavant

Merci à tous les deux.
Joëlle, alors comment expliquer l’exemple de Jacour « Les Caraïbes sont de la moitié plus heureux que nous » (Rousseau. Emile.) C’est comme si on disait « Les Caraïbes sont de 50 % plus heureux que nous » (Rousseau. Emile.)
J’ai bien noté votre autre remarque. Merci.

Soann Érudit Répondu 6 jours auparavant

AU XVIIIe siècle, on s’exprimait différemment. Mais je me trompe peut-être…

6 jours auparavant.

Il ne faut pas écrire « sont de 34% plus productifs » mais « 34% plus productifs ».
Toutefois, il faut faire attention à votre formulation car vous comparez le sentiment d’appartenance et le télétravail, ce qui laisse entendre que ce sont deux notions opposées alors que cela peut être concilié. Je ne rentre pas dans votre démonstration mais on ne sait pas ce que vous comparez : les télétravailleurs par rapport aux « présents » ou ceux qui ont un sentiment d’appartenance ???

joelle Grand maître Répondu 7 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.