Conjugaison du verbe sortir

J’ai été surpris de voir à plusieurs reprises le verbe sortir conjugué comme le verbe finir.
On obtient alors, par exemple, la phrase suivante : « le contrat sortit ses effets » ou encore « le jugement sortissant ses effets ». Il semble que ce soit correct, mais cela sonne bizarrement à mes oreilles. Quelqu’un peut-il expliquer l’origine de cette bizarrerie ?

Hercule Érudit Demandé le 7 novembre 2016 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Il s’agit d’un terme de droit. Ce verbe qui signifie produire , obtenir quelque chose se conjugue comme les verbes du deuxième groupe. Sa conjugaison se limite aux troisièmes personnes et aux participes.
Cela justifie son emploi dans les phrases que vous trouvez bizarres.

Cette sentence sortira son plein et entier effet.
La renonciation de la reine sa grand’mère [du duc d’Anjou] devenait caduque, comme ne sortissant plus l’effet pour lequel uniquement elle avait été faite.

czardas Grand maître Répondu le 7 novembre 2016

Merci pour ces précisions. Je me demande s’il existe d’autres verbes qui acquièrent une signification particulière selon la manière dont ils sont conjugués.

Hercule Érudit Répondu le 8 novembre 2016

Bonjour,
Le verbe ressortir a aussi un sens différent selon que sa conjugaison suit celle du deuxième ou troisième groupe. C’est le seul qui me vient à l’esprit, mais il en existe peut-être d’autres.

Evinrude Grand maître Répondu le 8 novembre 2016

Cela avait déjà été évoqué ici

le 8 novembre 2016.

En effet, czardas, mais en connaissez-vous d’autres ?

le 8 novembre 2016.

Ma réponse est lapidaire : « Non .»

le 8 novembre 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.