chatter ou tchatter

Hello,
Recommandez-vous d’écrire « tchat » ou « chat » ? Est-il souhaitable de « tchatter » ou pouvons-nous « chatter » ?
Lorenzo

Lorenzee Débutant Demandé le 10 octobre 2020 dans Question de langue
4 réponse(s)
 
Pero, j’entends plus souvent tchatter que chatter.

Le Larousse en ligne accepte les deux.

Mais le Grand Robert de la langue française privilégie chatter : 

« chatter

chatter [tʃate] v. intr.

ÉTYM. 1998 ; de 2. chat.

  Participer, prendre part à un chat sur Internet.  Clavarder (régional). Chatter sur un site. Chatter avec qqn.

  REM. Les graphies tchater et tchatter sont courantes.

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Sous réserve de vérif., les auteurs écrivent plus souvent » chatter ». 

Inutile de chercher sur le TLFi et le dico de l’Académie !

Il semble que l’on puisse écrire les deux. A vous de choisir.

 

Prince Grand maître Répondu le 10 octobre 2020

Merci Prince !

Lorenzee Débutant Répondu le 10 octobre 2020

Le dictionnaire de l’Académie française comme le TLFi donnent « mettre bas » pour « chatter ». Il me semble que c’est un anglicisme, et que francisé ce serait  plutôt « tchater » ou « tchatter », mais je suis ouvert aux avis de pros.  L’office québécois de la langue française, propose « clavarder » (de CLAvier et baVARDER) ou « cyberbavarder », Ils ne se laissent pas faire les Québécois lol. http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8392462

Lorenzee Débutant Répondu le 10 octobre 2020

Lorenzo, oui, c’est un anglicisme.

« chat [tʃat] n. m.

ÉTYM. 1997 ; empr. à l’angl. chat «  bavardage  », spécialisé sur Internet.
  Anglic. Technique de communication en temps réel sur Internet par échange de messages écrits, le plus souvent grâce à un logiciel spécial.

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Les Québécois utilisent « clavardage ».

Prince Grand maître Répondu le 10 octobre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.