Avant de pouvoir réaliser…

Répondu

Bonjour,

J’ai besoin de votre avis.

Puis-je simplifier la phrase :
« Avant qu’elle puisse réaliser ce qu’il faisait, il passa les bras autour de long cou… »

en :
« Avant qu’elle puisse réaliser, il passa les bras autour de long cou… »

En d’autres termes, faut-il un complément à « réaliser » ou l’idée se suffit-elle à elle-même ?

Merci.

Isil Érudit Demandé le 15 mars 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Je mettrais quand même un complément:

« Avant qu’elle puisse le réaliser, il passa les bras autour de long cou… »

qu’en pensez-vous?

hugodubois Érudit Répondu le 15 mars 2022

Oui. Il me semble que c’est la solution.
« Le » est ici un pronom antéposé à ce qu’il remplace. Ici : « il passa les bras autour de son cou ». Il n’y a donc aucune ambiguïté et la phrase est plus légère.

le 16 mars 2022.

C’est pareil, ça comporte la même incertitude. Elle peut réaliser bien autre chose.

Prince Grand maître Répondu le 15 mars 2022

Avant qu’elle se rende compte / comprenne ce qu’il faisait, il passa ses bras autour de son cou.

Car réaliser est un anglicisme : https://www.academie-francaise.fr/realiser-que

comprendre / se rendre compte ce qu’il faisait n’est pas très satisfaisant dans votre phrase.

Pourquoi pas, « il l’enlaça par surprise ».

joelle Grand maître Répondu le 15 mars 2022

En fait, il va lui faire une clé d’étranglement pour la tuer… elle est de dos à lui et ne s’y attend pas parce qu’il lui parle innocemment alors qu’elle regarde un écran pour tenter de comprendre quelque chose.

Ma question peut rester la même avec comprendre si vous préférez :

« Avant qu’elle comprenne ce qu’il faisait, il passa les bras autour de long cou et l’enserra d’une clé d’étranglement… »

en :
« Avant qu’elle comprenne, il passa les bras autour de long cou et l’enserra d’une clé d’étranglement…» (comprenne qu’il lui voulait du mal)

Isil Érudit Répondu le 16 mars 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.