avaient frappés / sues / peu importe

Répondu

Bonjour,
J’ai trois points à soumettre.

A. J’ai lu cette phrase sur un site de référence. À moins que quelque chose ne m’échappe, le participe « frappé » aurait dû être accordé au féminin singulier n’est-ce pas ?
– Une enfant que des voyous frappaient, avaient frappés

B. Le participe passé « su » s’accorde-t-il bien comme un adjectif dans la phrase suivante ?
– Ce sont des choses qui n’ont pas lieu d’être su(es)

C. Je sais qu’avec la locution « peu importe » on a le choix d’accorder le verbe au singulier ou au pluriel.
Par exemple :
– Peu importent mes opinions, je ne changerai pas d’avis
Mais en est-il de même si je rajoute « que » ? Je pense qu’il commande l’accord du verbe au singulier.
– Peu importe(ent) que mes opinions soient aimées, je ne changerai pas d’avis

Merci pour vos réponses

Tony Grand maître Demandé le 29 août 2018 dans Accords

Lorsque vous citez un « site de référence », pouvez-vous insérer le lien hypertexte y conduisant ou faire un copier-coller fidèle ? Cela permet d’éviter des confusions et de mieux répondre.

le 29 août 2018.

Bonjour Chambaron,
Je n’arrive pas à faire le copier-coller avec un téléphone. Pour le site de référence, écrivez « frapper orthonet » sur internet et vous tomberez dessus.

le 29 août 2018.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,
A. Je confirme l’accord féminin singulier de »frappée ».

B. Je confirme également l’accord de « sues.

C. Dans le cas du « que », il convient d’imaginer « le fait », entre « peu importe » et « que » > Peu importe le fait que, ainsi la première règle reste valable, mais il n’y a plus de raison de mettre ici un pluriel.

Bonne journée.

AngelTears Érudit Répondu le 29 août 2018

Bonjour AngelTears,
Merci pour vos confirmations 🙂
Quant au point C, vous avez raison. Votre astuce est convaincante

le 29 août 2018.

Bonjour Tony.

1-  Une enfant que des voyous avaient frappée.
L’accord se fait avec le COD (que mis pour une enfant) placé avant l’auxiliaire.

2- « Sues » est un participe passé utilisé comme adjectif, attribut du sujet qui mis pour des choses et s’accorde donc au féminin pluriel.

3-  » Peu importe que mes opinions soient aimées, je ne changerai pas d’avis »
Comme vous l’avez très bien dit, « importe » peut rester au singulier ou s’accorder avec le sujet.
Ici le sujet est « que mes opinions soient aimées ».
Que mes opinions soient aimées importe peu.
On peut remplacer le sujet par « cela » donc singulier.

PhL Grand maître Répondu le 29 août 2018

Bonsoir Phl,
Merci pour vos confirmations 🙂
Quant au point C, je n’avais pas vu les choses comme ça. Mais en effet vous avez raison, c’est plus clair avec votre explication

le 29 août 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.