ai et est temps

Répondu

Dans la phrase ci dessous je ne comprends pas non pas qu’il fait mettre ait ou est ca c’est bon mais pourquoi ce temps c’est le subjonctif ou je trouve le qu il sachant que +futur esponsable = qu’il c’est ca….
Il
est nécessaire que le futur responsable des achats est lexpérience dun poste similaire.

diane Débutant Demandé le 23 septembre 2015 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour Diane,

1. Ce n’est pas le verbe être mais avoir car on dit : avoir de l’expérience.

Il est nécessaire qu’il ait l’expérience d’un poste similaire.

L’erreur est fréquente, car ait/est sont des homophones grammaticaux. Il faut donc rechercher le verbe infinitif.

2. Après il est + adjectif + que, on emploie le mode subjonctif.

Pour vous en convaincre, utilisez après cette tournure un verbe qui a une forme subjonctive propre :

Par exemple :

Il est nécessaire qu‘il soit (être) ponctuel.
Il est impératif qu‘il  connaisse (connaître)  l’infographie (et non, connaît)

3. Contrairement au mode indicatif qui présente des faits comme des réalités, des certitudes au passé, présent et futur, le mode subjonctif présent le monde sous l’angle du possible, de l’éventualité, de l’hypothèse gratuite, de la conjecture.

Dans votre exemple – descriptif d’un emploi – une  société recherche idéalement un candidat qui possède toutes les qualités requises.  Existe-t-il vraiment sur le marché du travail ? Elle ne peut que l’espérer, c’est pourquoi il y a emploi du mode subjonctif.

Cordialement vôtre.
Pygmalion

pygmalion Érudit Répondu le 23 septembre 2015

Bonjour,
Vous avez écrit:
Après il est + adjectif + que, on emploie le mode subjonctif.

Que pensez-vous de cette phrase ?

Il est sûr que je refuserai (verbe:refuser ; temps : futur ; mode : indicatif)

le 23 septembre 2015.

Le subjonctif est obligatoire pour exprimer le doute, l’hypothèse, divers sentiments.
Il doit être dans la subordonnée après la principale. 
Il se peut qu’il pleuve ; ce n’est pas pareil que « il pleuvra » ; avec le futur c’est sûr et certain.
Je veux que tu viennes ; n’est pas pareil que « tu viendras »

Il faut que le responsable ait une grande expérience. Cette construction : nécessité dans la principale + subjonctif dans la subordonnée est une règle de syntaxe.

Rappel : le subjonctif est un mode et non un temps.
Vous pouvez aussi bien écrire :
Le responsable devra avoir une grande expérience.
Vous exprimez ainsi la nécessité au futur.

joelle Grand maître Répondu le 23 septembre 2015
Meilleure réponse

merci 

diane Débutant Répondu le 23 septembre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.