Accorder : « Ce qui semble avoir été conçu comme des … s’avère être … »

Bonjour à tous,

J’ai une question car là j’avoue sécher littéralement  : comment doit-on accorder ceci :

« Ce qui semble avoir été conçu comme des trous de drainage s’avère obstrué par de la végétation. »

Doit-on accorder ainsi :

« Ce qui semble avoir été conçu comme des trous de drainage s’avèrent obstrués par de la végétation. »

Vos lumières seront les bienvenues.

Tous mes remerciements.

Habanero Débutant Demandé le 25 janvier 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

… ou ainsi :

« Ce qui semble avoir été conçus comme des trous de drainage s’avèrent obstrués par de la végétation. »

Habanero Débutant Répondu le 25 janvier 2021

Bonjour,

On doit écrire :

Ce qui semble avoir été conçu comme des trous de drainage s’avère obstrué par de la végétation. 

Prince (archive) Grand maître Répondu le 25 janvier 2021

La proposition « ce qui semble avoir été conçu comme des trous de drainage (= le dispositif) » est sujet de « s’avère » , qui reste de ce fait au singulier.

Pour l’accord au  pluriel, il faut écrire :
« Les trous de drainage s’avèrent obstrués ».

Plutôt que « s’avérer » qui comportent une notion de vérité, je mettrais …se trouvent obstrués ou sont obstrués ou ont été obstrués (pour l’accord au pluriel si le sujet est « trous de drainage »).

joelle Grand maître Répondu le 25 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.