Accord du participe passé – Se laisser + infinitif

Bonsoir,  dans cette phrase  « la main qu’elle s’est laissé(e) mordre lui fait mal », doit-on ou pas accorder « laissé » ? Merci beaucoup de votre aide  et bonne soirée.

Cannelle01 Membre actif Demandé le 30 octobre 2020 dans Accords

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

2 réponse(s)
 

Depuis 1990, le participe passé du verbe laisser est invariable quand il est suivi d’un infinitif.
Avant 1990, il fallait accorder si le COD était sujet de l’infinitif : en l’occurrence dans votre phrase, ni la main ni sa propriétaire ne font l’action de mordre, donc une bonne raison de laisser invariable : laissé.
Autre formulation : on n’aurait pas accordé avant 1990
Elle s’est laissé mordre la main.

joelle Grand maître Répondu le 30 octobre 2020

Merci beaucoup de votre réponse.

Je comprends bien la logique de « elle s’est laissé mordre la main. », mais quid de « la main qu’elle s’est laissé mordre ».

Doit-on appliquer la même règle que « elle s’est brûlé la main » mais « la main qu’elle s’est brûlée… »

Cannelle01 Membre actif Répondu le 30 octobre 2020

Je comprends bien la logique de « elle s’est laissé mordre la main. », mais quid de « la main qu’elle s’est laissé mordre » : 
pour moi c’est pareil (voir règle avec laissé suivi d’un infinitif : le sujet de l’infinitif n’est pas la main).
Pour votre seconde question, il n’est plus question de laisser mais d’un verbe pronominal de sens réfléchi ; il faut accorder avec le COD s’il est placé avant :
Elle s’est brûlé la main : le COD est la main-placé après
La main qu’elle s ‘est brûlée : COD la main – placé avant.
Attention : elle s’est brûlée (le COD est « s' » placé avant

le 31 octobre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.