accord du participe passé avec EN

Bonjour,
LE BON USAGE (que j’hésite à remettre en cause, sinon où va-ton ?!?) indique la correction suivante :
« Des projets, nous en avons tant formés ! mais combien en avons-nous réalisé ? »
La présence de EN devrait commander l’invariabilité dans les 2 cas, non ?
Sinon, où est la différence, svp ?
Merci d’avance.

Isaelle Membre actif Demandé le 25 novembre 2016 dans Accords
2 réponse(s)
 
czardas Grand maître Répondu le 25 novembre 2016

Je ne peux pas remettre en question le Bon Usage, mais on peut lire aussi dans le Dictionnaire Larousse des difficultés que l’accord ne se fait pas si un adverbe de quantité suit en : « Il en a tant écrit, de ces vers ! »

le 25 novembre 2016.

Bonjour,

Le Bon Usage (16e édition) donne en effet au paragraphe 946 différents cas de figure concernant l’accord du participe passé quand l’objet direct est « en ».  Il fait état de la règle ordinaire, puis des nuances dans son emploi quand il est associé à un adverbe de degré. Et cite parmi d’autres exemples :
Les images de cette sorte, on nous en a tant montré. (Duhamel).

Puis il note (comme bien souvent chez Grevisse) : « Cependant l’usage n’est pas général, et il n’est pas rare qu’on le traite comme un autre pronom personnel et qu’on lui attribue le genre et le nombre du nom représenté : cette variation ne peut donc être taxée d’incorrecte. » Il donne ensuite de nombreux exemples, parmi lesquels je ne trouve pas la phrase que vous citez, mais :
Des gens comme nous en avons tant connus. (Péguy)

Ce qui est le plus étrange dans votre exemple, c’est qu’une même phrase semble allier deux choix d’accords différents. Sans autre précision alentour ?
Evinrude Grand maître Répondu le 25 novembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.