Accord de l’adjectif

Bonjour,

Doit-on accorder « Sympa » lorsque celui-ci est suivi d’un nom au pluriel ?

Exemple : Sympa les avions OU Sympas les avions OU Sympa, les avions (en mettant une virgule après « Sympa »)

D’avance, merci pour votre réponse.

Nananne Amateur éclairé Demandé le 3 août 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Les abréviations, dites apocopes, ne s’accordent que le lorsque le mot est devenu très courant : un stylo/des stylos.
« Sympa » est à la limite et s’accorde souvent.
Et ceci quelque soit sa fonction ou sa place.

Donc, à vous de choisir.

Tara Grand maître Répondu le 3 août 2022

Bonsoir, je suis assez d’accord avec ce qu’écrit Tara. De plus, les dictionnaires le classent comme adjectif sans ajouter invariable.
Et merci pour le terme apocope que je ne connaissais pas.

le 3 août 2022.

@tara : quelles que soient sa fonction ou sa place
@ouatitm : les dictionnaires le classent

le 4 août 2022.

Merci Joëlle. Je suis confuse. L’erreur était grossière. Corrigé.

le 4 août 2022.

* On se doute bien que vous ne voulez pas dire que les avions sont sympathiques, donc ne mettez en aucun cas de « s » à « sympa », cela n’aurait aucun sens.

On est bien obligé, si on accepte votre phrase, de penser qu’elle signifie « c’est sympa les avions« , « c’était sympa le passage des avions »… et non « ils sont sympas les avions« . Donc vous avez votre réponse, il est impossible d’accorder. Cependant je poursuis dans l’espoir de vous dissuader d’écrire cela.

* La question n’est pas liée au mot « sympa », qui serait éventuellement invariable du fait qu’il résulte d’une apocope, car on accorde évidemment :
— des télés, des gens sympas, des cinémas…

* Ce n’est pas une façon familière de parler des jeunes. Cette façon de parler date au moins de 1960. On ne peut donc la considérer comme un langage relâché de jeunes que si on a plus de quatre-vingt-dix ans. D’ailleurs, je pense qu’avec d’autres adjectifs, cette construction est encore plus ancienne.

* Les constructions consistant à placer un adjectif en tête de phrase pour le mettre en relief en font généralement un attribut :
— Belle la passe à l’avant-centre ! (que cette passe est belle !)
— Bien envoyée cette réplique ! (elle est bien envoyée, cette réplique)
— Morte la bête(,) mort le venin. (quand la bête est morte, son venin l’est aussi)
Mais ce qui semble évident ici ne s’applique pas à votre phrase.

* La question de la virgule joue sur le sens, mais il suffit de se fier au ton pour le comprendre. Si vous employez cette phrase pour transcrire un discours oral, il faut que votre ponctuation traduise le ton de la phrase orale.
— Belle, la passe à l’avant-centre ! = Quelle beauté ! mais qu’elle est belle, cette passe !
— Belle la passe à l’avant-centre ! Bonne réception. Bonne coordination… et et et… Encore raté ! = Dupont a fait une belle passe à Durand qui a bien contrôlé le ballon car ils se sont entraînés ensemble, mais ils sont décidemment trop nuls.
La phase avec une virgule émet une thèse et le revendique, tandis que la phrase sans virgule se veut plus objective, avec une inversion entre l’adjectif et le nom pour dérouler un récit dans un style oral.
Mais ce qui semble évident ici ne s’applique pas à votre phrase.

* Le sens impersonnel (il est agréable de se retrouver… c’est tellement sympathique de votre part d’être venue…) ou l’antécédant neutre (c’est sympa les vacances en famille) est à peine envisageable puisque il s’agirait juste de supprimer la syllabe « c’est ».
On dit « C’est grand l’Italie », et jamais « Grand l’Italie » ; on dit « C’est beau la Beauce », et jamais « Beau la Beauce » ; on dit « C’est sympa de faire du bateau » et jamais « Sympa de faire du bateau ».

Donc on peut écrire « sympas les meufs », « sympa la soirée », on accorde les attributs avec les noms. Cette construction semble assez courante et relativement ancienne. Pour ce qui est du sens impersonnel ou de l’antécédent neutre, en aucun cas on ne peut accorder, mais j’ajoute que la construction est litigieuse, laissant penser que l’adjectif qualifie le mot qui suit, alors que c’est faux (les avions ne sont pas sympas).
N’écrivez donc pas cela, mais si vous l’écrivez, il est hors de question d’accorder.
— Sympas tes potes.
— C’était sympa les avions.

Benezet Grand maître Répondu le 3 août 2022

Bonjour Benezet,
Pourriez-vous expliquer pourquoi vous considérez que « les avions sont sympathiques » est forcément moins bien que « le passage des avions est sympathique » ?
À mon sens, vous auriez dû vous insurger une fois de plus contre le manque de contexte (encore que, Nananne semble vouloir déterminer si sympa est ou non invariable, le cas des avions n’est qu’un exemple).
Si je regarde le carnet de notes de mon camarade de CM2 qui dessine un aéroport, je lui dirai que ses avions sont beaux/sympas, au discours direct « Sympas tes avions ! « .
Même dans le cas où je contemple étendu dans l’herbe le passage des avions, pourquoi est-ce que j’impliquerais forcément « C’est sympa le passage des avions » et non « Ils sont sympas à regarder, les avions » ?

3 jours auparavant.

Bonjour,

Ils sont tès sympa. Le Grand Robert en 9 volumes, vol.9, p. 98.

Prince Grand maître Répondu le 3 août 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.